samedi 26 septembre 2020

Le dompteur d’avalanches – Margot Delorme

Le dompteur d'avalanches - Couverture

Il y a deux ans, j’avais craqué sur ce roman lors de sa sortie en raison de sa promesse d’une fantasy d’inspiration alpestre. Malheureusement il a vite disparu au fond de la PàL, jusqu’à que je le ressorte en cette fin d’été pour profiter de l’air de la montagne sans avoir à y mettre les pieds.

lundi 21 septembre 2020

[TAG] Les incontournables (récents) en SFFF : bilan


Cet été, je vous avais proposé de renouveler les recommandations de lectures en SFFF en lançant un tag pour mettre en avant vos ouvrages incontournables sortis depuis l’année 2000. Il est temps aujourd’hui de vous faire un petit bilan de cette animation estivale.

mercredi 16 septembre 2020

Battlestar Galactica (série télé)

Battlestar Galactica - Affiche
 
On a beau être fan d’un genre, on a parfois des angles morts, des œuvres qui sont passées complètement sous notre radar pour une raison ou une autre, et qui semblent être de telles références qu’on finit par se dire qu’il serait bien d’y jeter un œil. La série Battlestar Galactica a longtemps été dans mon angle mort mais j’ai fini par me lancer au printemps… et quelle claque cela a été !

À l’origine, j’avais donc prévu de faire un bel article sur cette série, mais celui-ci se retrouvant repoussé sans cesse, j’ai fini par m’en tenir à l’essentiel, mille excuses !

dimanche 13 septembre 2020

Jamaiplu – Josiane Balasko

Jamaiplu - Couverture

L’an dernier, une sortie avait intrigué certains de mes camarades de la blogosphère SFFF : un recueil de nouvelles SFFF signé Josiane Balasko. Les retours étant plutôt bons, j’avais noté le titre dans un coin et j’ai profité de l’été pour l’emprunter en numérique à la bibliothèque.

mercredi 9 septembre 2020

Schémas artificiels (Journal d’un AssaSynth 2) – Martha Wells

Schémas artificiels - Couverture
 
Après avoir passé un bon moment avec Défaillances systèmes, la première novella du cycle, je continue à suivre les aventures de l’Assasynth de Martha Wells, qui décide dans ce deuxième opus d’enquêter sur son passé en revenant sur les traces d’une précédente mission.

samedi 5 septembre 2020

Sept redditions (Terra Ignota 2) – Ada Palmer

Lorsque j’ai terminé Trop semblable à l’éclair l’année dernière, je n’avais qu’une hâte : lire la suite. Pourtant il m’a fallu du temps pour me mettre à Sept redditions : le temps de le commencer, le temps de me perdre dedans et de faire une pause, le temps de relire Trop semblable à l’éclair pour retrouver mes marques et enfin le temps de le lire tranquillement pendant mes vacances. Cela peut sembler beaucoup d’efforts pour un seul livre, mais à aucun moment je n’ai regretté d’avoir pris ce temps, tant ce cycle est passionnant.

dimanche 30 août 2020

Recueil factice – Août 2020

Bannière Recueil Factice
Bannière réalisée par Anne-Laure du blog Chut Maman lit !

La fin du mois d’août arrive, ce qui marque la reprise du travail. Si j’apprécie d’habitude la perspective de retrouver la bibliothèque et les étudiants, c’est plutôt l’inquiétude qui pointe en ce moment, faute de perspective claire sur comment va s’organiser le boulot. Bref. Je vais plutôt me concentrer sur les découvertes du mois d’août. Je n’ai certainement pas lu autant que j’aurais voulu, mais j’ai réussi à sortir quelques vieilleries. J’espère continuer sur ma lancée en septembre avant de craquer sur quelques nouveautés !

samedi 22 août 2020

Défaillances systèmes (Journal d’un AssaSynth 1) – Martha Wells

Journal d'un AssaSynth #1 Défaillances Systèmes - Couverture

Il fut un temps où je consacrais mes vacances d’été aux jeux vidéo, et plus particulièrement à des RPG comme Mass Effect ou Knights of the Old Republic. Il faut croire qu’explorer la galaxie avec un équipage hétéroclite et des robots avec le sens de la réplique me manquaient, puisque je me suis lancée cet été dans une série de novellas et de romans qui offre justement un peu d’évasion en bonne compagnie : Journal d’un AssaSynth.

samedi 15 août 2020

Interférences – Connie Willis


Cela faisait un bon moment que je n’avais pas lu de roman de Connie Willis, une autrice qui était pourtant dans mon top de mes auteurs favoris il y a quelques années. Comme c’est l’été et qu’un peu de légèreté fait toujours du bien, je me suis donc lancée dans son dernier roman traduit en français, Interférences.

samedi 8 août 2020

Le Visiteur du Futur : la Meute – Slimane-Baptiste Berhoun

Le visiteur du futur - La meute - Couverture

Connaissez-vous la websérie Le Visiteur du Futur ? Cette création hilarante de François Descraques en 2009 met en scène Raph, un jeune homme sans histoire dont la vie est sans cesse perturbée par les interventions d’un mystérieux visiteur du futur, qui débarque à l’improviste pour l’empêcher de commettre une action anodine sous prétexte que cela va provoquer une catastrophe à l’avenir.

lundi 3 août 2020

Recueil factice – Juillet 2020

Bannière Recueil Factice
Bannière réalisée par Anne-Laure du blog Chut Maman lit !

J’avais de grandes espérances pour ce mois de juillet, et puis bon voilà. La combo reprise de boulot sur site (avec des milliards de choses à faire) + mauvaises nuits + début de vacances chargé + « j’ai eu la bonne idée de lancer un tag dont je n’avais pas prévu l’ampleur » font que je n’ai pas lu autant que je l’aurais voulu, et que j’ai du retard dans mes chroniques. J’espère rattraper cela ce mois-ci à condition de trouver le temps pour les écrire. L’éternel problème…

samedi 25 juillet 2020

Le livre de M – Peng Shepherd

Le livre de M - Couverture

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu de roman post-apo, mais lorsque les premières chroniques sur ce livre ont commencé à tomber, j’ai eu envie de tenter l’aventure. Je n’ai malheureusement eu une expérience de lecture aussi ébouriffante que mes collègues, mais je vais vous en dire tout de même quelques mots.

vendredi 17 juillet 2020

La survie de Molly Southbourne – Tade Thompson

Couverture - La survie de Molly Southbourne

L’an dernier, j’avais passé un excellent moment avec Les meurtres de Molly Southbourne, une novella qui sous sa couverture sanguinolente cachait un superbe récit mené tambour battant, parlant de thèmes universels dans une ambiance horrifique mâtinée d’une pointe de SF. L’aventure se poursuivant cette année dans une deuxième novella, je ne pouvais donc pas la laisser passer (même si je l’aurais de toute façon lue dans le cadre de ma collection-ite aigüe de UHL).

samedi 11 juillet 2020

[TAG] Les incontournables (récents) en SFFF

Logo réalisé par Anne-Laure du blog Chut Maman lit !

Lorsque les médias généralistes consacrent des articles aux littératures de l’imaginaire, c’est toujours une joie qui tourne rapidement à l’aigre lorsqu’on regarde les ouvrages cités. En effet, les titres proposés sont assez systématiquement les mêmes et ont généralement comme point commun d’avoir tous été écrits entre les années 1950 et les années 1970, le plus souvent par des hommes blancs.

Loin de moi toute idée de remettre en question le statut culte ou la valeur de ces œuvres. Mais tous ces classiques du genre sont-ils vraiment aujourd’hui la meilleure porte d’entrée pour découvrir les littératures de l’imaginaire, et surtout, n’y-a-t-il aucun livre sorti plus récemment qui pourrait intégrer ce club ultra-select ?

Voilà pourquoi je vous propose un petit tag pour ouvrir de nouvelles perspectives sur le sujet : Les incontournables (récents) en SFFF.

dimanche 5 juillet 2020

Recueil factice – Juin 2020

Bannière Recueil Factice
Bannière réalisée par Anne-Laure du blog Chut Maman lit !

L’été est arrivé, et avec lui est arrivé la reprise du boulot sur site de façon régulière. Si le port du masque n'est pas toujours agréable quand il fait chaud (je vous conseille le combo canicule + course pour attraper le bus bondé + Mini-Vert qui essaye de s'échapper), je ne suis pas mécontente de retrouver ma bibliothèque. Même si les possibilités d’accueil restent très limitées, il est plaisant de retrouver les collègues et de bouquiner dans des trains pas (encore) trop surchargés.

jeudi 2 juillet 2020

La fileuse d’argent – Naomi Novik

La fileuse d'argent - Couverture

L’an dernier, j’avais passé un excellent moment avec Déracinée, un roman de fantasy de Naomi Novik qui revisitait à sa façon les contes de fées. De façon assez logique, je me suis donc intéressée à son nouveau livre sorti cette année, La fileuse d’argent, qui reprend la même recette pour un résultat encore meilleur.

dimanche 28 juin 2020

Terre errante – Liu Cixin

Couverture de la novella Terre errante

Cela fait un petit moment que j’ai envie de tester la prose de Liu Cixin, mais je n’arrive pas à me lancer dans ce pavé auréolé d’une sacrée réputation qu’est Le problème à trois corps. À la place, j’ai donc commencé par faire connaissance avec l’auteur au format nouvelle, et je monte petit à petit les niveaux en lisant cette novella qui offre un voyage hors du commun.

mercredi 24 juin 2020

Un TARDIS dans ma PàL (14) : petits et grands challenges

Pile à lire - Juin 2020

Vous commencez à connaître la chanson : quand vient l’été dans la blogosphère, il est toujours accompagné de ses traditionnels challenges estivaux. Pour bien les préparer, il est donc temps de déconfiner la Pile à Lire pour voir ce qu’il s’y trouve…

dimanche 21 juin 2020

Le temps fut – Ian McDonald

Le temps fut - Couverture

Voilà bien longtemps que je n’avais pas consacré un peu de temps à Ian McDonald, un auteur que j’apprécie pourtant beaucoup. Heureusement, la collection Une heure-lumière est là pour me permettre une petite escapade dans ses univers, en attendant que je me replonge dans sa trilogie lunaire.

mercredi 17 juin 2020

Passing Strange – Ellen Klages

Passing Strange - Couverture

Sorti l’année dernière, Passing Strange est un roman qui m’intriguait autant pour sa couverture que pour ses bons retours ici et là. Alors que je me noyais un peu dans ma lecture du moment (désolé Ada, il faut croire que ce n’est pas le bon moment), j’ai bien apprécié cette histoire d’amour à l’ambiance très réussie.

dimanche 14 juin 2020

Les miscellanées de Jean-Philippe Jaworski – Jean-Philippe Jaworski


L’an dernier aux Imaginales, j’ai profité de la présence de Jean-Philippe Jaworski en dédicace pour faire l’acquisition de ce petit ouvrage à tirage limité reprenant des textes de l’auteur dispersés dans différents livres. Ayant tendance à penser qu’on n’a jamais trop de Jaworski à lire, j’ai apprécié l’initiative, même si la mise en forme m’a semblé un peu discutable.

mercredi 10 juin 2020

Vita Nostra (Les métamorphoses 1) – Marina et Sergueï Diatchenko


Cela faisait un bon moment que je voulais lire ce roman. Un certain blogueur suisse me l’avait très bien vendu aux dernières Utopiales, et la flopée de chroniques toutes plus enthousiastes les unes que les autres qui ont suivi ont achevé de me convaincre. Un emprunt numérique en bibliothèque plus tard, inutile de tergiverser : je suis moi aussi tombée sous son charme.

samedi 6 juin 2020

Recueil factice – Mai 2020


Le mois de mai a été l’occasion de quelques réaménagements ici et IRL. J’ai profité d’une semaine de vacances pour acheter un nouveau bureau, aussi utile pour le travail à distance qui se poursuit que pour le plaisir de jouer et bloguer sur un support qui ne tremblote pas à chaque frappe du clavier.

Désormais mieux installée, j’ai ressorti quelques vieux chantiers du placard. En attendant d’être inspirée pour rénover totalement la mise en page du blog, j’ai fait quelques modifications minimes ici et là. Pour la petite anecdote, à un moment ma page récapitulative des challenges en a d'ailleurs profité pour se faire la malle, ce qui m'a obligé à la recréer en allant récupérer le code source dans la Wayback Machine de Internet Archive.

J’ai également appel à Anne-Laure du blog Chut Maman Lit ! pour changer l’en-tête de mes recueils factices. J’espère que vous apprécierez cette chouette et très jolie nouveauté autant que moi.

Enfin, dernière innovation avant de reprendre le cours classique de mon bilan mensuel : je fais actuellement mes débuts sur Instagram. Mon compte est en mode privé le temps que je prenne un peu mes marques, mais n’hésitez pas passer me faire coucou là-bas.

samedi 30 mai 2020

Signal d’alerte – Neil Gaiman

Il y a quelques temps déjà, un visiteur de ce blog s’était étonné de voir traîner dans ma pile à lire des textes de Neil Gaiman, compte tenu de ma tendance à me jeter sur chacun de ses nouveaux écrits. Pour ce titre, la raison était simple : je l’avais déjà lu et chroniqué… lors de sa sortie en VO. N’étant pas toujours très à l’aise en anglais, j’aime cependant bien relire en français pour mieux apprécier certains textes. C’est désormais chose faite pour ce livre-là.

vendredi 22 mai 2020

Firewatch


Après ma très longue expérience maritime dans Pillars of Eternity 2, je me suis mise en quête d’un nouveau jeu vidéo pour prendre l’air pendant le confinement. Après quelques hésitations, je me suis intéressée à Firewatch, grâce à Tigger Lilly qui venait de me rappeler son existence.

mercredi 13 mai 2020

Pillars of Eternity II : Deadfire


Il y a cinq ans, j’étais tombée amoureuse de Pillars of Eternity, un RPG dans la droite lignée de Baldur’s Gate et de Planescape Torment. Lorsque sa suite, Pillars of Eternity II : Deadfire est sortie en 2018, je l’ai immédiatement acheté mais je l’ai assez vite laissé de côté faute de temps. Une bonne résolution de début d’année, une nouvelle partie et deux mois de confinement plus tard, j’ai enfin réussi à le terminer !

samedi 9 mai 2020

Le serpent Ouroboros – E.R. Eddison


Depuis quelques années, les éditions Callidor font un formidable travail de mise en lumière d’auteurs oubliés de la fantasy via leur collection L’âge d’or de la fantasy. J’avais déjà pu découvrir grâce à eux Lud-en-Brume de Hope Mirrless, et j’ai voulu continuer mon exploration avec Le serpent Ouroboros. Après une première tentative guère fructueuse, j’ai profité du confinement pour me lancer.

vendredi 1 mai 2020

Recueil factice – Avril 2020


Si ce mois de confinement n’aura guère été propice à la lecture (j’ai lu à peine trois livres et quelques nouvelles), il m’aura au moins permis de résorber enfin mon retard dans la publication des chroniques. Les soirées sont assez animées en ce moment à la maison et pas toujours propices ni à la lecture, ni au visionnage de séries. À la place, je profite des quelques moments de temps libre pour jouer à quelques jeux vidéo, une façon comme une autre de voir du pays sans sortir de chez soi ! Mais ça, je vous en parlerai au mois de mai…

lundi 27 avril 2020

Slade House – David Mitchell


David Mitchell est un auteur dont j’adore les écrits, mais ses publications étant rares, j’ai tendance à ne pas me précipiter immédiatement lorsqu’elles sont traduites en français. Pour Slade House, j’ai fait traîner ma lecture en raison du prix : 22 euros en papier (et je ne donnerai même pas le prix en numérique) pour un roman qui fait un tiers de la taille de L’âme des horloges (25 euros). Je sais qu’on ne juge pas un livre au nombre de pages, mais tout de même, j’ai un peu tiqué. Heureusement, j’ai pu l’emprunter à la bibliothèque.

mardi 21 avril 2020

Le livre d’or de la science-fiction : Christopher Priest – Christopher Priest


Cela faisait plus de deux ans que je ne vous avais pas servi de chronique sur un Livre d’or de la science-fiction, quelle horreur ! Et c’est entièrement ma faute en plus ! J’en avais acheté un en 2018, mais je l’ai fait traîner, traîner, traîner… jusqu’à que je me jette à l’eau en ce début d’année.

samedi 18 avril 2020

The view from the cheap seats – Neil Gaiman


Il y a bientôt deux ans, dans un grand élan de « il me faut tout ce qui a été écrit par Neil Gaiman », j’ai complété ma collection déjà bien riche avec quelques livres illustrés (oui je sais, l’article à ce sujet attend toujours d’être écrit) et cette jolie brique pas encore traduite en français dans laquelle j’ai finalement osé plonger.

mercredi 15 avril 2020

Existence – David Brin


Début mars, j’ai traversé une période où la moindre lecture un poil déprimante me collait le bourdon. J’ai donc regardé ce que je pourrais trouver de positif dans ma Pile à Lire, ce qui m’a poussé à sortir ce roman de David Brin qui y végétait depuis trop longtemps. Je n’aurais sans doute pas trouvé mieux pour me remonter le moral !

dimanche 12 avril 2020

Terminus – Tom Sweterlitsch


Lorsque ce roman est sorti l’an dernier, il a été accompagné un raz-de-marée de chroniques positives qui auraient dû me faire envie, sauf qu’à ce moment-là j’avais ma dose de voyages dans le temps. C’est en le voyant ressurgir dans les bilans annuels que j’ai repensé à lui, et une promo numérique idéalement située dans le temps m’a permis de le lire rapidement.

jeudi 9 avril 2020

Abimagique – Lucius Shepard


Histoire de faire de la place pour de nouveaux livres, j’ai décidé de vider un peu ma Pile à Lire en ce début d’année. Et quoi de mieux pour avoir l’impression d’avancer que de faire un sort aux derniers Heure-Lumière en stock ? Vite lu, vite apprécié et vite sorti de PàL… pour laisser place à d’autres  (NB : cette phrase a été écrite avant que le confinement bouscule mes multiples projets d'achats).

lundi 6 avril 2020

Sacra : Parfums d’Isenne et d’ailleurs opus 1 : Aucun cœur inhumain – Léa Silhol


Léa Silhol est une autrice dont j’ai découverte quand j'étais au lycée avec son roman La sève et le givre, et qui m’a fait voyager pendant bien des années au gré de romans, de nouvelles et d’anthologies, bien que ce blog n’en garde que peu de traces (juste ce recueil en fait). C’est en discutant avec un certain blogueur suisse que je me suis réintéressée à ses écrits dernièrement, et sur ses conseils, je me suis donc lancée dans ce recueil de nouvelles.

vendredi 3 avril 2020

Recueil factice – Mars 2020


Voilà donc presque trois semaines que le confinement a commencé. Si comme pour tout le monde je pense, la première semaine a été riche en angoisses en tout genre, les choses se sont tassées peu à peu, et si l’anxiété reste latente, je tombe petit à petit dans une forme de routine. Il faut dire qu’à l’exception des questions d’approvisionnement, on se retrouve dans la même situation qu’au mois de décembre où les grèves des transports nous bloquaient à la maison.

Mini-Vert est sans doute celle qui est la plus perturbée par la situation. Si elle continue à aller chez sa nounou, le manque de sorties et l’impossibilité de jouer avec les enfants des voisins la perturbe, et elle n’en demande plus d’attention. Entre elle et les journées de télétravail bien remplies, le temps passe assez vite, et si j’ai caressé un temps l’idée de profiter de la période pour dépoussiérer certains projets, j’ai vite réalisé que ça ne serait pas possible !

En attendant, le blog continue son petit train de vie, et je ne désespère pas de publier d’ici fin avril une chronique de livre que j’aurais vraiment lu au mois d’avril !

mardi 31 mars 2020

Un TARDIS dans ma PàL (13) : des challenges pour s’évader et voyager

 
Mon dernier point sur l’état de ma pile à lire n’est pas si vieux que cela, mais tout le monde semble se passer le mot pour organiser des challenges en ce moment, histoire qu’on se mette à vider sa bibliothèque. Est-ce que cela aurait un quelconque rapport avec l’impossibilité d’aller en librairie ou de sortir de chez soi ? Allez savoir…

samedi 28 mars 2020

Bienvenue à Sturkeyville – Bob Leman


Bob Leman est un auteur américain quasi inconnu n’ayant publié qu’une quinzaine de nouvelles fantastiques dont seules quelques-unes avaient été traduites en français. Il aurait donc pu facilement tomber dans l’oubli sans l’initiative des éditions Scylla de rééditer et retraduire certains de ces textes sous forme d’un très joli recueil, Bienvenue à Sturkeyville.

mercredi 25 mars 2020

Doctor Who 12x10 – The Timeless Children


Après un parcours un peu chaotique composé d’épisodes inégaux, nous voilà donc arrivés au terme de cette saison 12 de Doctor Who. Autant le final de la saison 11 n’avait rien de particulièrement ébouriffant (même si ma chronique indique qu’il était plus que correct), autant celui de la saison 12 s’annonce explosif au regard des éléments mis en place en cours de saison. Sera-t-il à la hauteur de ce qu’il promet ? Voyons cela, avec des spoilers comme toujours.

samedi 21 mars 2020

L’incivilité des fantômes – Rivers Solomon

 
L’incivilité des fantômes est un roman dont j’avais beaucoup entendu parler sur les blogs alentour, et qui avait fini par piquer ma curiosité. J’avais prévu de l’acheter lors de sa sortie en poche, mais l’ayant vu dans les nouveautés à la bibliothèque, je n’ai pas pu résister et je l’ai emprunté (et oui c’est mon premier emprunt en bibliothèque depuis… pfiou !). J’ai donc été condamnée à lire rapidement, ce qui n’a pas vraiment été un problème…

mercredi 18 mars 2020

Doctor Who 12x09 – Ascension of the Cybermen


La semaine dernière, nous avions attaqué la première partie du grand final de la saison 12 avec un épisode à tendance historique qui se terminait sur un semi-échec pour le Docteur. Cette semaine, il est donc tant d’inverser la vapeur et d’essayer de contrer les Cybermen bien décidés à revenir dans la partie, toujours plus puissants que jamais… Est-ce que cela va fonctionner ? Spoilers…

dimanche 15 mars 2020

Acadie – Dave Hutchinson


Si la collection Une heure-lumière est souvent l’occasion de lire des textes courts de grands noms de la SF, elle permet également de faire connaissance avec d’illustres inconnus non moins talentueux. C’est le cas de Dave Hutchinson, qui nous en met plein la vue dans ce court space-opera.

jeudi 12 mars 2020

Doctor Who 12x08 – The Haunting of Villa Diodati


L’épisode précédent n’était visiblement pas assez effrayant pour le Doctor et ses compagnons, puisque cette semaine ils décident de remonter aux sources de la littérature horrifique moderne en s’offrant un petit voyage au XIXe siècle. Spoilers, comme toujours.

lundi 9 mars 2020

Waldo – Robert A. Heinlein


Waldo est un texte dont j’ai entendu parler la première fois dans Morwenna (toujours ce roman !) au milieu d’une foule d’autres récits de Robert Heinlein. Cela m’avait d’ailleurs donné envie de découvrir un peu l’œuvre du monsieur, projet qui ne s’est pas vraiment concrétisé. Et puis l’occasion s’est présentée avec l’arrivée de Waldo au sein de la collection Une heure-lumière…

vendredi 6 mars 2020

Doctor Who 12x07 – Can You Hear Me ?


Voilà bien quelques épisodes que les compagnons du Doctor n’étaient pas rentrés chez eux. Alors pourquoi pas une pause ? Comme vous vous en doutez, cela ne va bien évidemment pas se passer comme prévu, mais quand est-ce que quelque chose se déroule parfois selon le plan établi dans cette série ?

mardi 3 mars 2020

Recueil factice – Février 2020


J’avais prévu en février de rattraper mes chroniques en retard de janvier, et c’est pratiquement chose faite ! Évidemment, je n’ai donc pas pu vous parler de mes découvertes de février, et comme j’ai fait une bonne cure de lecture ce mois-ci, je ne suis pas prête d’être à jour ! En même temps, vous commencez à avoir l’habitude, non ?

samedi 29 février 2020

Six mois, trois jours – Charlie Jane Anders


Ayant bien aimé le roman Tous les oiseaux du ciel l’an dernier, je me suis assez logiquement intéressée au nouveau livre de Charlie Jane Anders paru en français. Point de longue histoire cette fois-ci, mais un court recueil de nouvelles, pour une lecture tout aussi sympathique.

mercredi 26 février 2020

Doctor Who 12x06 – Praxeus


Après un épisode aussi ébouriffant que celui des Judoon, difficile de continuer au même niveau sous peine de tomber à court d’idées spectaculaires. Ce n’est pas grave, on peut se permettre un épisode plus léger et plus simpliste, et lorsque celui-ci fait bien son boulot comme Praxeus, on passe un excellent moment.

dimanche 23 février 2020

Mausolées – Christian Chavassieux


Mausolées est un livre qui m’intriguait depuis fort longtemps, alors que je l’avais repéré dans un centre de documentation dédié aux métiers du livre dans le rayon Fictions. Après avoir goûté à la plume de son auteur dans Les nefs de Pangée que j’ai vraiment eu envie de le découvrir. Comme souvent j’ai laissé traîner l’affaire, mais l’insistance de certains blogueurs m’a aidé à le sortir récemment de ma PàL.