vendredi 3 avril 2020

Recueil factice – Mars 2020


Voilà donc presque trois semaines que le confinement a commencé. Si comme pour tout le monde je pense, la première semaine a été riche en angoisses en tout genre, les choses se sont tassées peu à peu, et si l’anxiété reste latente, je tombe petit à petit dans une forme de routine. Il faut dire qu’à l’exception des questions d’approvisionnement, on se retrouve dans la même situation qu’au mois de décembre où les grèves des transports nous bloquaient à la maison.

Mini-Vert est sans doute celle qui est la plus perturbée par la situation. Si elle continue à aller chez sa nounou, le manque de sorties et l’impossibilité de jouer avec les enfants des voisins la perturbe, et elle n’en demande plus d’attention. Entre elle et les journées de télétravail bien remplies, le temps passe assez vite, et si j’ai caressé un temps l’idée de profiter de la période pour dépoussiérer certains projets, j’ai vite réalisé que ça ne serait pas possible !

En attendant, le blog continue son petit train de vie, et je ne désespère pas de publier d’ici fin avril une chronique de livre que j’aurais vraiment lu au mois d’avril !


LIVRES


L’auberge verte (nouvelle) – Jacques Abeille – Défi Maki Semaine 9
Pour ma nouvelle hebdomadaire de début mars, étant bien plongée dans un pavé à côté, j'ai choisi de faire plouf plouf dans le stock de ma liseuse et je suis tombée sur L'auberge verte de Jacques Abeille. Ne connaissant absolument pas l'auteur, j'ai découvert un texte joliment écrit et plein de mystères autour d'un homme en voyage. Si la nouvelle tient globalement la route en elle-même, je découvre qu'elle s'intègre dans tout un univers construit par l'auteur. Encore un que je vais noter dans un coin de ma tête pour l'explorer plus en détails un jour !

La symphonie inachevée – Francis Berthelot – Défi Maki Semaine 13
Pioché au hasard des nouvelles stockées dans ma liseuse, La symphonie inaccessible est une jolie nouvelle de Francis Berthelot qui parle de musique et du passage des siècles. Ce texte n'a rien d'ébouriffant (certains le trouveront peut-être même frustrant par son manque d'explication), mais j'ai trouvé pour ma part que c'était un récit charmant qui n'a aucun mal à nous offrir une belle balade (ou ballade ?) dans une atmosphère très musicale.

En apprenant à être moi (nouvelle) – Greg Egan – Défi Maki Semaine 12
Dans notre futur, chaque humain se voit implanter un cristal qui imite en tout point son cerveau jusqu'à pouvoir le remplacer. Mais du coup, est-on vraiment humain lorsqu'on retire le cerveau au profit du cristal ? Si j'ai du mal avec Greg Egan sur le format long, je dois dire qu'en nouvelle c'est un régal : un peu de jargon scientifique mais cela reste compréhensible et une exploration bien pensée sur ce qui définit un être humain. Voilà qui donne envie de tester d'autres nouvelles de l'auteur !

Waldo – Robert A. Heinlein – Défi Maki Semaine 4
Une novella old school intéressante à découvrir – Chronique complète

Acadie – Dave Hutchinson – Défi Maki Semaine 4
Un space-opera sympathique format novella – Chronique complète

Bienvenue à Sturkeyville – Bob Leman – Défi Maki Semaine 5
Un excellent recueil de nouvelles fantastiques et une belle redécouverte d’un auteur oublié - Chronique complète

Le réveil des hommes blancs – Christian Léourier – Défi Maki Semaine 11
À la base, je voulais lire la nouvelle de Christian Léourier prix des lecteurs de Bifrost 2019, mais j'avais oublié de la charger sur ma liseuse. Je me suis donc rattrapée avec cette nouvelle qui prenait la poussière et qui s’inscrit au sein du Cycle de Lanmeur. On y suit un colon occupé à cultiver la terre sur une planète dévastée qui se retrouve face à des autochtones. Je suis complètement tombée sous le charme de ce texte plein d'humanité, qui donne envie d'en savoir plus sur ce fameux Rassemblement. Décidément, j'ai bien fait de ne pas m'arrêter à cette première rencontre sur Helstrid, il faut que je me penche un peu plus sur l'œuvre de Christian Léourier !

Avec ses yeux (nouvelle) – Liu Cixin – Défi Maki Semaine 10
Avant de m'attaquer au fameux Problème à trois corps, j'ai décidé de faire connaissance avec Liu Cixin par le biais de cette nouvelle parue dans Bifrost où un homme part en vacances avec des lunettes connectées qui permettent à une femme astronaute de profiter du voyage à ses côtés. Le résultat est une très jolie histoire à la fois touchante et pleine d'émerveillement. Voilà qui donne envie de lire d’autres textes de cet auteur.

L’incivilité des fantômes – Rivers Salomon
Une histoire de vaisseau générationnel qui ne m’a pas complètement convaincue mais très percutant et avec une superbe héroïne – Chronique complète



SÉRIES


Doctor Who – Saison 12

The Expanse – Saison 4
Après le final plein de promesses, on retrouve dans cette saison 4 tous nos héros dont les chemins sont pour le moment séparés entre la Terre, Mars, et les nouveaux mondes au-delà de l'Anneau. Si l'intrigue est globalement prenante (enfin surtout la partie sur Illos qui occupe pratiquement toute la saison), je dois dire que je n'ai pas été aussi enthousiasmée que pour la saison précédente. S'il est intéressant de voir deux femmes politiques s'affronter sur Terre, le sujet est finalement assez vite expédié. Si les querelles internes des Belters ont du potentiel, on a parfois l'impression de tourner en rond. Finalement, ce sont les intrigues de Bobby sur Mars et de l'équipage du Rosinante sur Illos qui sont les intéressantes (si on fait l'impasse sur le méchant militaire cliché), mais la saison se termine avec plus de questions que de réponses. Espérons que tout cela n'est qu'une mise en bouche pour une prochaine saison plus satisfaisante.

The Mandalorian – Saison 1
Première série live Disney dans l'univers de Star Wars, The Mandalorian nous emmène peu de temps après la mort de l'Empereur, dans l'arrière-pays de la galaxie, sur les pas d'un chasseur de primes mandalorian. Si la série ne brille pas par son histoire qui ressemble parfois à un enchaînement de quêtes de RPG, elle est intéressante pour ses personnages bien campés en peu de dialogues et son ambiance de western assez réussie, qui rappelle par bien des aspects les premiers Star Wars. Sans être révolutionnaire, c'est une série qui se laisse regarder. Elle a le mérite de réussir à prendre son temps (contrairement à la nouvelle trilogie) et à se forger une identité (ce que le film Solo avait complètement raté).



EN AVRIL

La dernière saison de Doctor Who étant terminée et chroniquée dans son intégralité, on va pouvoir revenir un peu plus à la lecture… et finir de rattraper les lectures de février et de mars. Ce n’est pas plus mal que j’ai un peu d’avance ceci dit, je ne vous cache pas que mon rythme de lecture est assez poussif en ce moment. Au début je lisais sur mon balcon le midi pour profiter du soleil mais la baisse des températures m’a un peu coupé dans mon élan !

En parallèle côté séries, je suis dans Peaky Blinders (deux saisons vues, on va probablement faire une pause et regarder autre chose), dans la saison 3 de Westworld… et c’est déjà pas mal. J’espère profiter de ce confinement pour terminer Pillars of Eternity 2. Comme vous pouvez le voir j’ai bien avancé dans l’exploration de sa carte mais je n’ai pas commencé les DLC, autant dire que j'en ai encore pour un moment.


Voilà, c’est tout pour ce mois-ci. J’espère que tout se passe bien pour vous et vos proches et que vous arrivez à trouver des choses positives à tirer de cette étrange période. Prenez soin de vous et surtout restez chez vous (si vous le pouvez) !

13 commentaires:

  1. En apprenant à être moi : 🤯
    Je pense avoir lu ce texte de Léourier, j'aime beaucoup Léourier, j'avais lu le premier tome de son cycle des contacteurs (qui doit se passer dans le même univers que cette nouvelle), j'aimerais bien continuer à l'occasion.

    Chouette mois en tout cas, fort varié ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      La nouvelle est issue du 2e tome du cycle de Lanmeur, c'est le même univers oui.

      Supprimer
  2. De mon côté, je ne tombe pas dans la routine, je suis encore en train de définir cette spéciale 'confinement' pour m'apaiser psychologiquement :) C'est sûr que cela ne doit pas être simple pour Mini-Vert que toutes les activités qu'elle aime ne soient plus possibles (en rapport avec son âge et sa compréhension du contexte).
    Ouh, tu carbures pour le défi Maki dis donc :D (lecture et chroniques). Du côté des séries télévisées, j'ai commencé la saison 3 de Westworld et j'aime bien ces premiers épisodes. J'avais commencé - il y a fort longtemps - Peaky Blinders mais je n'ai pas continué. Je crois que le nombre d'épisodes disponibles me freine un peu (oui, c'est bizarre).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Acr0
      Pour Peaky Blinders c'est peut-être que tu n'accrochais pas tant que ça ? Ici on fait une pause, nous connaissant ça veut dire que je vais finir la série seule... ou ne pas la finir du tout xD
      Bon courage pour trouver un peu d'apaisement :)

      Supprimer
  3. Un beau mois, je trouve; tout a l'air très intéressant. :)
    Bon courage pour tout!

    RépondreSupprimer
  4. Un recueil factice sponsorisé par Le Bélial' ? Par contre c'est perturbant que les semaines du projet Maki ne soient pas dans l'ordre, comment peux-tu faire ça alors que tu es la grande rangeuse en cheffe ? =O
    J'avais bien aimé les nouvelles de Francis Berthelot, Christian Léourier (qu'il faut aussi que je découvre plus) et Liu Cixin (mais je suis moins motivé pour le découvrir plus ^^).
    Peaky Blinders. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona
      Il était temps que je m'attaque à mon stock de nouvelles à la pièce. Pour l'ordre, on fait ce qu'on peut, l'essentiel c'est que le récap soit à jour (et c'est le cas ;P)

      Supprimer
  5. Que de nouvelles ce mois-ci ! Le projet Maki est en marche xD J'ai tenté de regarder The Mandalorian, mais pour le coup je n'accroche pas, les dialogues me manquent.... Commencé aussi Peaky Blinders, c'est aussi en pause chez moi, l'heure est aux mini-séries ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      The Mandalorian c'est sûr que c'est pas une série très bavarde :D. C'est bien aussi les mini-séries !

      Supprimer
  6. Bravo pour ta constance à lire et surtout chroniquer des nouvelles régulièrement ! En apprenant à être moi, j'ai dû déjà la lire, mais je ne m'en souviens plus très bien. Je la relirai bien après Diaspora dans lequel je m'enlise un peu... (ceci dit ça va un peu mieux passé les 100 premières pages !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ksidra
      Bon courage avec Diaspora, j'ai lu un seul roman de Greg Egan et je pense que je le préfère en nouvelles ^^.

      Supprimer
  7. Un paquet de bonnes choses dans ce recueil factice.
    J'ai lu le recueil de Bob Leman, ça nous fait ça en commun pour la période ^^

    RépondreSupprimer

La modération est activée (c'est le meilleur moyen de filtrer les bots sans bloquer les humains :)), ne vous inquiétez pas si votre message n'apparaît pas immédiatement.