lundi 8 octobre 2012

La victoire des aigles (Téméraire 5) - Naomi Novik


Cela fait presque un mois que je ne vous aie pas parlé de dragons, ça vous avait manqué, hein ? Et ça fait encore plus longtemps que je ne vous avais pas parlé de la série Téméraire (depuis 2008 précisément). Et je me demande bien pourquoi j’ai attendu quatre années avant de reprendre ma lecture en fait.

Téméraire est une fantasy uchronique qui réécrit les guerres napoléoniennes avec des dragons, en suivant les traces d’un capitaine anglais, Will Laurence, et de son dragon, Téméraire, dont les aventures les emmènent aux quatre coins du globe.

Pour ceux qui ne connaissent rien à cette série, je vous renvoie allègrement à mon précédent article sur le sujet, encore tout à fait valide (à part quelques errances sur la notion de steampunk peut-être, des erreurs de jeunesse), histoire d’éviter les inévitables spoilers sur les quatre premiers volumes qui vont de pair avec ma chronique du cinquième.

En effet, le tome 4, l’Empire d’ivoire avait laissé Téméraire et Laurence dans une bien fâcheuse position, après qu’ils aient livré aux français le remède à la maladie affectant tous les dragons. Accusés de haute trahison, ils sont séparés : Téméraire est envoyé sur les terrains de reproduction, et Laurence, qui devrait être pendu, n’est gardé en vie que pour assurer la bonne conduite de Téméraire, et détenu sur un bateau.

Mais voilà que Napoléon lance une nouvelle offensive sur l’Angleterre, et arrive à débarquer avec son armée et ses dragons. C'est la victoire des aigles, comme le signale si justement le titre. Je ne suis pas experte sur l’histoire des campagnes napoléoniennes, mais il me semble que si jusqu’ici la trame de Téméraire ne s’éloignait guère de la chronologie, elle commence ici sérieusement à diverger, vu que je n’ai guère de souvenirs de Napoléon posant le pied en Grande-Bretagne.

Dans ces conditions dramatiques, et pour notre plus grand plaisir, Téméraire et Laurence ne peuvent que reprendre du service. J’étais un peu inquiète au début de les voir évoluer chacun de leur côté sans se trouver, mais même s’ils ne passent pas tout le roman ensemble, les retrouvailles se font assez vite.

C’est assez marrant comment on finit par adopter les personnages. Laurence, que je trouvais autrefois plus qu’insupportable (il est tellement engoncé dans ses principes qu’il en perd presque toute humanité parfois) m’a semblé étonnamment fragile dans ce tome, persuadé qu’il a mérité sa condamnation à mort et qu’il doit porter seul le poids de sa trahison, à tel point qu’il en devient attachant.

A côté de cela, c’est plutôt sympathique de voir Téméraire tenter d’obtenir plus de droits pour les dragons, plutôt brillamment, bien que certaines de ses réponses parfois presque immatures rappellent que c’est tout de même un dragon encore jeune (même s’il a atteint sa taille adulte depuis longtemps) qui apprend encore à démêler les rouages de l'armée et de la politique.

L’intrigue qui se greffe sur leurs retrouvailles est plutôt simple : il s’agit de bouter les français de l’île, et pour cela, tous les moyens sont bons. Ce volume parle beaucoup de combats finalement, bien plus que les quatre précédents qui contenaient de grosses parties de voyage et de découverte. C’est un peu normal vu que l’intrigue est centrée sur la Grande-Bretagne, ce qui n’était pas arrivé depuis le premier volume.

Du coup, j’ai trouvé que ça relançait un peu l’intrigue, et j’ai pris grand plaisir à suivre à nouveau les aventures de Téméraire et de son capitaine. Je ne tarderais donc pas à investir dans la suite, sans attendre quatre années cette fois-ci !

CITRIQ

6 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé ce tome-ci, mais quand je vois ce que nous réserve la suite (j'ai lu les résumés des épisoes suivants, ma curiosité me perdra ! ^^), je reste un peu sceptique sur le déroulement de la série. Mais je la lirais certainement, en éspèrant que Laurence soit un peu moins engoncé dans ses principes, et que Téméraire soit moins spontané et plus réfléchi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas biiiiiien de lire les résumés à l'avance :D
      (moi ça va, Laurence a cessé de me casser les pieds assez vite finalement, du coup ça me dérange pas de continuer à le suivre ^^)

      Supprimer
  2. Je note ça dans un coin de mon esprit, je vais avoir besoin de nouvelles lectures pour meubler mes futurs nouveaux temps de trajet ;)
    ça m'a l'air bien sympathique en tout cas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas forcément de la grande littérature mais c'est très agréable à lire ^^ (et jusqu'au 5 c'est dispo en poche)

      Supprimer
    2. J'aurai plutôt tendance à les chercher en numérique en fait, j'ai déjà assez de paperasses sur moi sans rajouter des bouquins.

      Supprimer
    3. Ca doit se trouver facilement je pense, au moins en VO.

      Supprimer