dimanche 28 octobre 2012

Le tour du monde en quatre-vingt jours (théâtre)


Oui je suis déchainée en ce moment côté sorties, d’ailleurs j’ai encore un ciné-concert dont je dois vous parler, mais ce sera pour plus tard. Vue avec ma cousine (oui le théâtre est une affaire de cousines chez moi), cette pièce est comme vous vous en doutez l’adaptation de l’œuvre éponyme de Jules Verne.

C’est la première fois que j’ai l’occasion de voir à quoi ressemble un café-théâtre, et ma foi, j’ai trouvé très ça très plaisant. Le Café de la Gare (où est monté la pièce) est une petite salle où, comme il est si bien expliqué à l’entrée, on aura forcément mal au cul quelle que soit la place choisie, et presque certainement mal au dos, mais dans tous les cas, on verra la scène !

Du coup c’est très chaleureux, et les acteurs sont très proches du public (au propre comme au figuré, la pièce s’amuse régulièrement du 4e mur dans certaines répliques).

Le tour du monde en quatre-vingt jours est ici une joyeuse comédie qui part dans tous les sens sous prétexte de raconter l’épopée de Phineas Fogg et de son fidèle serviteur autour du monde (à vitesse grand V puisque l’histoire est bouclée en moins d’1h30).

N’ayant pas lu le roman, j’ignore si l’adaptation est fidèle, mais certains tics de Phineas (et la conclusion) me semblent sortir droit d’un roman de Jules Verne. Pour le reste, c’est surtout de l’humour, avec une bonne dose de blagues délicieusement anachroniques. Bref on passe toute la pièce à se bidonner, tout simplement.

J’avoue avoir adoré le décor très cheap (et qui arrive bien à rendre compte des différents pays traversés), les superbes effets spéciaux (j’adore comment ils simulent le train), et surtout les cinq acteurs de la pièce, absolument fantastiques, surtout quand on sait qu’ils passent leurs temps à changer de rôle (et de costume en passant).

Bref c’est drôle, extrêmement bien fait, et pas excessivement cher (entre 22 et 24 euros la place tarif plein), autant dire que si vous trouvez la programmation morne au cinéma ces temps-ci, ou si vous avez besoin d’une bonne dose de rire (ou les deux), n’hésitez pas à aller faire un tour au Café de la Gare.

Quant à moi, j’ai très envie de lire le roman maintenant, mais j’ai idée que je vais le trouver un poil ennuyeux…

2 commentaires:

  1. Des mêmes auteurs, se joue également "Mission Florimont". C'est tout à fait le même style (5 acteurs qui jouent tous les rôles) et pourtant malgré le fait que j'ai vu les deux pièces en peu de temps (sans connaître le rapport) je me suis autant amusée les deux fois.
    Pour une prochaine sortie cousine, je te conseille aussi "how to become a parisian in one hour". Niveau d'anglais très accessible et vraiment sympa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends note pour de prochaines sorties ^^

      Supprimer