samedi 2 juillet 2011

Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence - Rob Marshall



Pour tout vous dire, si je suis allée voir ce film à la base, c’est avant tout pour avoir la confirmation que Pirates des Caraïbes était une licence usée jusqu’à la trame, et pouvoir descendre le film avec de vrais arguments, pas juste des impressions basées sur la bande-annonce.

Oui, ça arrive, dans mes grands moments de folie de faire ça. Et puis c’était la fête du cinéma (enfin comme je n’y suis allée qu’une fois cette semaine ça ne change rien), et puis j’étais aussi un poil curieuse de savoir ce qu’ils avaient pu garder du roman de Tim Powers, On stranger tides.

(parce que c’est même pas « based on », juste « suggested by » au générique si ma mémoire est bonne, c’est dire le niveau d’adaptation… à vrai dire on dirait qu’ils ont pioché trois ou quatre mots dans le bouquin, pour le reste, ça n’a pas grand-chose à voir)

Nous retrouvons donc Jack Sparrow à Londres, de nouveau sans bateau ni équipage (pour changer), mais plus ou moins à la recherche de la Fontaine de Jouvence (il conserve toujours la carte qu’il a piqué à Barbossa à la fin du 3e épisode). Mais il n’est pas tout seul sur le coup, son vieux pote Barbossa la cherche aussi, ainsi que des espagnols, et Barbe-Noire le terrifiant pirate.

(soit dit en passant faudra qu’on m’explique pourquoi les gens tremblent à son nom, comparé à l’équipe du Black Pearl dans le premier volet – tous immortels quand même- et Davy Jones dans le deuxième –qui achètent les âmes des gens, contrôle drôlement bien les océans sans parler du Kraken-, le vaudou ça fait un peu petit joueur à côté)

Nous voilà en route pour de nouvelles aventures. Et comme Will et Elisabeth sont bien occupés de leur côté, le quota féminin est occupé par Angelica (aka Penelop Cruz, dont le personnage est à la limite de la Mary-Sue je trouve), une ancienne connaissance de Jack, et le quota héros niais est lui occupé par Philip (un missionnaire, un curé, un pasteur, on ne sait pas trop). Et y’a une sirène aussi.

(et non je ne ferais pas encore une parenthèse)

Je suis obligée de le reconnaitre, ce n’est pas aussi mauvais qu’on pourrait s’y attendre, et j’ai même ri à plusieurs reprises. Mais comparé aux deux premiers films où il m’arrivait d’avoir mal aux côtes, on est quand même loin du compte.

Le problème vient surtout de l’intrigue brouillonne (et c’était déjà un reproche que je faisais déjà au 3 mais là c’est flagrant), à force on finit par ne plus savoir qui travaille avec qui, de trahison en trahison, on est un peu blasé. L'histoire n'est pas très captivante du coup, et le film repose majoritairement sur les facéties de Johnny Depp, ce qui a ses limites.

J’aime beaucoup le personnage de Jack Sparrow, mais je trouve qu’il a du mal à porter un film seul en tant que héros. Les anciens films avaient des personnages normaux (genre le héros naïf à la Will Turner) pour équilibrer la balance et donner un agréable mélange d’aventure et de drôlerie, là ça manque cruellement.

(d’ailleurs –oui pardon me revoilà avec mes parenthèses- en re-regardant le premier, je me rends compte que le comique était loin d’être le domaine réservé de Sparrow, c’est dingue le nombre d’éléments comiques différents par rapport à ce film-là)

Et puis, certains passages sont juste du grand n’importe quoi, mais dans le genre trop insensé. Pourtant on peut me faire avaler n’importe quoi, mais typiquement, la première bagarre dans la cuisine de l’auberge, ça ne prenait pas parce que ça ne ressemblait pas à une cuisine pour moi !

Bon il y a quelques passages sympas tout de même, et le personnage de Barbossa qui se démarque du lot. Son retour dans le troisième film était déjà fort chouette, je trouve que c’est devenu LE personnage à suivre, drôle mais avec une personnalité complexe, et j’adore toutes ses manières au début…

Pour le reste, je ne suis pas convaincue plus que ça, et même Hans Zimmer ne s’est pas foulé sur la musique, j’avais l’impression d’écouter un meddley des précédents albums, avec trente secondes de ci et trente secondes de ça grattées à droite et à gauche. C’est dire à quel point ça l’a intéressé !

Bref, si le troisième film vous laissait déjà sceptique y’a pas de quoi courir au cinéma, mieux vaut rester chez soi à regarder les anciens épisodes !

(ce que je suis en train de faire d’ailleurs)

Vous pouvez allez comparer cette chronique avec l’avis de Tortoise, qui a bien aimé, et avec celui d’Elysio qui m’a accompagné comme à son habitude (à force de dire qu’il ne voulait pas le voir, il s’est tellement bien arrangé que c’est moi qui lui ait payé sa place, quel vaurien xD).

6 commentaires:

  1. Je l'ai vu aussi il y a quelques temps (je suis d'ailleurs surpris qu'il passe encore). Ce film confirme bien une chose : Johnny Depp devrait faire un one-man-show plutôt que ce genre de films.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis allée le voir essentiellement pour Johnny Depp et je n'ai pas été déçue. ^^ J'adore toujours autant Jack Sparrow. Barbossa était aussi un personnage intéressant. :) Par contre, les autres...on se demande leur intérêt. Le couple pasteur/sirène est très peu crédible, les personnages sont ennuyants. Et j'ai aussi trouvé qu'il y avait vraiment trop de monde. o3o

    RépondreSupprimer
  3. C'est exactement ça : sympa mais pas top, eten déça des précédents (surtout 2 & 3 pour moi). La musique je me suis fait la meme réflexion : un gros mélange, en réutilisant beaucoup des thèmes précédents alors qu'ils étaient composés pour d'autres situations et personnages... C'est un détails auquel je tient beaucoup. Pour le reste on s'amuse quand meme. Reste à espérer que les deux prochains sauront redresser la barre et relever le niveau. Un petit retour de certain personnage renforcerait la cohérence du tout, et facilieterait l'impression de continuité pour les fans. A voir. Oh, et si un autre reasateur pouvait se pencher dessus...

    RépondreSupprimer
  4. @imrryran
    Bah Jack Sparrow avait son charme au début, mais il a un peu usé toutes les possibilités, il serait temps qu'il range son costume quoi ^^
    (et à Paris tout passe encore, ou presque ;)

    @Luthien
    Bah moi le pasteur j'ai bien aimé parce qu'il apportait un peu de normalité dans ce grand nawak, après c'est sûr que c'est niais xD

    @Grishka
    Je sais pas si on peut encore redresser la barre, dans mon cas je pense que si suite il y a, je n'irais pas la voir (déjà que j'ai failli zapper celui-là), sauf miracle. Faut savoir s'arrêter ^^.

    RépondreSupprimer
  5. Tu confirmes ce que je pensais. En plus, je dois dire être une des rares personnes à ne pas être fan de Sparrow. Quand il est un personnage secondaire et que toute l'action ne tourne pas autour de lui, ça va, comme dans le premier que j'avais beaucoup aimé. Mais à partir du moment où l'on a commencé à privilégier son personnage, je m'en suis lassée, du coup je n'ai pas envie de voir ce 4ème "épisode"...

    RépondreSupprimer
  6. C'est pas la peine de gâcher tes sous en effet, y'en a que pour lui dans cet épisode ou presque... Mais bon j'ai enfin fini de revoir le 2e film (par tronçons de 25 min le soir en mangeant xD), là aussi c'est pratiquement le héros, mais avec une histoire, une raison à ses actes... ça manque carrément dans le 4 où on ne sait pas trop ce qu'il fait là !

    RépondreSupprimer