samedi 23 juillet 2011

The Big Bang Theory - Saisons 1 à 4


Ca faisait très longtemps qu’on me parlait de cette série comme quelque chose à ne pas rater en terme de culture geek. Il est vrai qu’une série télé mettant en scène une bande de physiciens geeks, face à LA fille, forcément c’est tentant. Mais j'ai quand même eu du mal à rentrer dedans au début.

Pour ceux qui n’ont jamais regardé, ce n’est pas très compliqué à raconter : soit deux colocataires physiciens et geeks de leur état. Leonard est le type à peu près normal (un geek tout à fait raisonnable qui parle klingon, se déguise en hobbit et collectionne les comics), et Sheldon est un cas pathologique de génie complètement asocial, maniaque et j’en passe (qui parle lui aussi klingon, collection les comics et aime se déguiser en Flash).

Ils ont deux amis (enfin Leonard a deux amis plutôt !), Howard, sorte de Tanguy juif qui vit encore chez sa maman et légèrement obsédé sexuel sur les bords, et Raj, d’origine indienne, qui devient muet en présence d’une femme (sauf quand il boit).

Leurs petites habitudes sont quelques peu bouleversées lorsqu’emménage en face de l’appartement de Leonard et Sheldon une fille. Penny, blonde, accro au shopping, qui rêve de devenir actrice et bosse comme serveuse en attendant.

Pour tous (enfin sauf Sheldon qui n’est pas intéressé par ce genre de chose), c’est l’occasion d’obtenir le Graal : une copine. Pour Penny, c’est l’occasion d’avoir le wifi gratuit, de s’incruster à tous les repas, et de découvrir le monde complètement fou des geeks. De la confrontation des deux mondes nait la série.

Je ne pense pas avoir des exigences trop complexes en matière de séries télé, mais The Big Bang Theory (TBBT) ne partait vraiment pas gagnant dans mon cas. C’est du soap avec des rires enregistrés, et je déteste qu’on me dise quand rire (parce que des fois je trouve pas ça drôle, parfois ça coupe mon élan, et pire, je ris quand il n’y en a pas).

En plus j’aime les bonnes histoires, les trames narratives un peu complexes, TBBT c’est plutôt des sketchs, une idée qu’on développe en 20 min, et l’affaire est pliée. Pas trop ma came à priori. Quand on ajoute le fait que les premiers épisodes sont vraiment caricaturaux avec un humour pas qu’un peu lourd (et personnellement j’aime autant un humour tout en finesse qu’un rouleau-compresseur)...

Bref j’ai cherché un moment l’intérêt de la série (surtout que les blagues au début me faisaient plus l’effet de blagues sur les geeks que des blagues de geeks, et c’est pas tout à fait pareil). Et puis j’ai un peu persévéré, parce que ça se regarde très bien le soir en mangeant, et au fur et à mesure des saisons, la série s’améliore.

Les personnages gagnent en nuance, les relations se complexifient (comme dans toutes les séries, me direz-vous), l’humour se fait un peu plus subtil, et surtout, la série part dans de gros délires qui font très plaisir. Je pense notamment à cet épisode sur Indiana Jones avec son final particulièrement épique, ou au concours de cosplay de super-héros, pas mal aussi dans son genre.

La saison 3 donne lieu à quelques morceaux assez savoureux dans la relation entre Leonard et Penny qui part dans tous les sens (l’épisode où elle emmène Sheldon à Disneyland est assez fameux dans son genre), et la saison 4 introduit le personnage d’Amy Farrah Fowler qui a été mon gros coup de cœur.

L’idée d’un Sheldon au féminin peut sembler facile, mais outre le fait que ça donne lieu à des dialogues absolument extraordinaires (et complètement improbables) entre elle et Sheldon, ça redynamise complètement l’équipe. Et je trouve qu’Amy a quelque chose d’attachant, parce qu’elle est comme Sheldon, mais pas que. Comme quand elle essaye de faire des trucs de fille avec Penny.

Bon ça n’empêche pas quelques incohérences, quelques lourdeurs, des choses qui plaisent plus ou moins, mais globalement, la 4e saison est celle que j’ai regardé avec le plus de plaisir, et j’espère que la 5e sera tout aussi drôle !

Ce n’est pas la série du siècle, mais si on fait abstraction de ces rires enregistrés abominables, ça se regarde bien à petite dose, et il y a tout de même quelques morceaux d’anthologie. Et au moins, quand on vous proposera un pierre-feuille-ciseaux-lézard-Spock, vous ne tomberez pas des nues !

11 commentaires:

  1. C'est une série que j'adore ! :D
    J'ai parfois quelques regrets sur la longueur de l'épisode et donc des coupures mais en règle générale, les épisodes sont très sympas.
    J'aime particulièrement le personnage de Sheldon. Amy est aussi un personnage qui apporte beaucoup à la série. :)
    Par contre, je n'aime pas du tout Priya.

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que Priya n'est pas un personnage fait pour être aimé, je ne la supporte pas non plus xD.

    RépondreSupprimer
  3. Ah tiens, je ne suis donc pas la seule à ne pas aimer Priya :D

    J'adore Sheldon par contre, forcément, mais Raj me fait trop rire aussi x)
    Bref, moi j'aime beaucoup cette série, et si parfois y'a des épisodes que je regarde sans plus, la majorité du temps, c'est quand même que du bon :)

    RépondreSupprimer
  4. hum... (non non j'essaye pas de me faire des amis, c'est juste que je suis plutot accroc a cette série aussi... qui m'a convaincue de regarder dr who d'ailleurs, quand Sheldon nous parle de son rituel dr who/céréales)
    ... juste pour dire que les rires, comme pour beaucoup de sitcoms us, sont ceux d'un vrai public qui est dans le studio (4 jours de repet' et un soir en live, d'après un site que je viens de consulter). Voila
    Et puis Priya moi j'l'aime bien, elle est jolie :) Et puis dans l'absolu le début de leur relation amène d'excellentes scènes avec Raj, donc personnage définitivement appréciable. Et puis elle est jolie :)
    Mais ouais, série qui se paye le luxe de s'essouffler en saison 2 (d'après moi) pour repartir de plus belle par la suite, c'est rare et plaisant.

    RépondreSupprimer
  5. Le couple infernal Sheldon - Amy ... Les derniers épisodes de la saison 4 sont excellents de ce point de vue.

    J'aime pas Priya non plus.

    RépondreSupprimer
  6. @Olya et TG
    En même temps c'est tellement peu subtile qu'elle a piqué Leonard à Penny que c'est dur de l'aimer quoi. Et en plus je la trouve un peu hautaine moi xD.

    @Balt
    Oui je me doutais bien que c'était pas une boite à rires (et ils font des répèts pour ça ? C'est curieux ça doit un peu tuer la spontanéité ?), mais je n'aime pas le procédé, j'avais du mal aussi sur Friends. C'est bien pour ça que je regarde assez peu de sitcoms en général.

    Et Priya permet des développements scénaristiques intéressants (notamment les séances langue de vipère avec Amy et Bernadette), mais je crois qu'elle est vraiment là pour être détestée par la plupart du public quand même xD

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas mais cela m'a l'air plutôt sympa ça, en plus moi perso j'adore les séries dont les épisodes ne durent que 20 minutes, c'est triste à dire mais c'est mon attention maximum sur la télé avant d'avoir envie de faire autre chose, xD

    RépondreSupprimer
  8. Ah bah c'est le format parfait pour toi, vas-y :D
    (la durée a ça de bien d'être le format parfait pour manger devant en fait)

    RépondreSupprimer
  9. C'est aussi le format parfait pour enchainer les épisodes dans la journée. Le plus important c'est pas le format mais ce qu'on fait avec de mon point de vue de seriephile. Le sitcom est un genre qui doit plaire à un large public ce qui n’empêche en rien d'avoir des « trames narratives complexes » dans la logique du genre. Les rires enregistrés ça vient de nous en fait (les séries AB que des bons souvenirs).

    RépondreSupprimer
  10. Tu as raison, les premiers épisodes ne sont pas super géniaux. Sans oublier les rires pré-enregistrés (dont tu parles justement) : je suis plutôt bon public, donc je suis rentrée dans la série assez vite. Quand on m'a fait remarqué que la boite à rires était déclenchée bien trop souvent, j'ai fait attention et j'en écarquillé les yeux ! Heureusement, la série a un peu glissé pour se concentrer sur nos gentils geeks plutôt que sur "Penny" qui aurait du à l'origine, être la figure de proue (ouf pour moi !)
    Même si je ne suis pas une vraie geek, j'apprécie généralement les épisodes. Il y a quand même quelques fois où je passe à côté des choses alors que mon copain se paye une bonne tranche (il me manque une culture mathématicochimico apparemment). Forcément j'adore Sheldon et mais aussi Amy :) Leonard se fait de plus en plus discret...

    RépondreSupprimer
  11. Bah Leonard étant le plus normal du lot, c'est pas étonnant qu'il s'efface derrière Amy et Sheldon ^^
    (je comprends pas vraiment les blagues sur la physique, mais le charabia me fait rire, à défaut :))

    RépondreSupprimer