jeudi 21 juillet 2011

The Doctor Trap - Simon Messingham


Ca y’est j’ai succombé, je me suis lancée dans les romans dérivés Doctor Who ! Je l’ai principalement fait pour Donna : comme je suis frustrée qu’elle n’ait fait qu’une saison, j’ai acheté les quatre livres où elle apparait. Il y a aussi trois audiobooks, mais je suis pas fan à ce point, bien que l’un d’eux soit lu par David Tennant, ça ne doit pas être désagréable à écouter !

Ca me change grandement des romans Star Wars, parce qu’il n’y a pas vraiment d’ordre de lecture, ni même franchement de chronologie. Les histoires se passent plus ou moins durant la saison 4, sans plus de précisions que ça (les Oods sont mentionnés dans celui-là, ce qui le place après l’épisode 3).

Du coup j’ai commencé par The Doctor Trap parce que le pitch était assez alléchant : Sebastiene est un amateur de chasse qui vit sur une planète customisable, entouré de ses robots. Comme il aime les challenges, il décide d’organiser une grande chasse sur sa planète dont la proie serait une espèce en voie de disparition,  le dernier Time Lord, le Doctor, rien que ça.

Il s’arrange donc pour attirer le Doctor dans un piège sur sa planète, kidnappe Donna et le TARDIS (sinon ça ne serait pas drôle), et fait venir toute une confrérie de chasseurs pour le traquer et le tuer.

Dès le début, cette histoire a un énorme potentiel, surtout lorsqu’on y ajoute une planète modelable et des robots qui peuvent prendre n’importe quelle apparence (en l’occurrence les serviteurs de Sebastiene sont perruqués et poudrés), sans parler de Baris, le fan n°1 du Doctor que Sebastiene a transformé pour le rendre identique à son idole. Et puis ça complote de tous les côtés en prime.

Le problème, c’est qu’il s’agit d’une intrigue très visuelle finalement (tout le jeu sur le Doctor et son double notamment), ce qui ne marche pas forcément très bien sur le papier, surtout que pour garder le suspens, l’auteur nous fait rentrer dans la tête des personnages, mais juste le minimum syndical, ce qui est un peu vexant.

Je suis sans doute influencée par toutes mes lectures de fanfictions où on a le droit à des pages entières d’introspections, mais du coup je suis un peu frustrée de ne pas en trouver dans les romans dérivées (pour le moment).

D’ailleurs la caractérisation des personnages n’est pas le point fort du livre. Le Doctor n’est pas forcément remarquable, je me suis fait la remarque qu’on pourrait avoir n’importe quelle incarnation en lieu et place de Ten, qu’on ne s’en rendrait même pas compte.

Même chose pour Donna qui est assez lisse (et pas très présente d’ailleurs, elle a un moment de gloire –enfin quelque chose comme ça- face à Sebastiene et c’est à peu près tout), un peu comme si le roman avait écrit avec juste quelques notions de base sur le personnage (ce qui est probablement le cas, il est sorti en septembre 2008 et a peut-être été écrit avant le lancement de la saison 4).

Dans l’ensemble c’est tout de même une lecture plaisante, qui se lit très vite (ça m’a pris à peine deux jours), et on n’a pas le temps de s’ennuyer. Le support livre permet tout ce qu’un budget limité en effets spéciaux ne permet pas dans un épisode, ne serait-ce que pour le concept même de la planète (et ayant le nez dans The Writer’s Tale, j’aimerais bien que DW ait un budget SFX illimité pour que certaines scènes imaginées par RTD aient vraiment vu le jour).

Mais je m’attendais à quelque chose d’un peu plus consistant. Les autres titres sont sans doute mieux, je vous dirais ça dès que je les aurais lus !

6 commentaires:

  1. Mince alors, moi qui vais bientôt le lire, j'aurai aimé une bonne intrigue principale !
    Pour ma part, j'ai adoré "Beatiful Darkness", où on a Donna et Wilf, "Sining Darkness" mavait plu sans plus et "Ghosts of India est pas mal dans le genre historique !

    Pour les aventures audio, c'est sympa d'entendre les voix de David Tennant ou Catherine Tate ! "The Forever Trap" est plaisant (lu par Tate) et j'ai vraiment aimé "Pest Control" (je te conseillerai de commencer par celui-là ou "Prisonner of the Daleks, mais là le Docteur est seul) ! J "The Nemonite Invasion" est sympa sans plus !

    Comme tu le voix, je suis moi aussi légèrement fan de Ten et Donna ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Bah l'intrigue est bonne, mais je trouve le support peu adapté en fait...
    J'ai beaucoup aimé Shining Darkness moi (j'étais écroulée de rire une bonne partie du bouquin), et Ghosts of India est tout à fait sympathique. Je viens d'attaquer Beautiful Darkness, il me semble très prometteur (mais je l'avais garder en dernier à dessein, j'avais lu que c'était le meilleur ^^).

    Mon seul problème pour les aventures audio, c'est comment les écouter (en faisant rien c'est pas évident, dans le train j'ai pas le matériel pour, et je repasse pas assez pour un audiobook... mais je tenterais sûrement Pest control ^^)

    RépondreSupprimer
  3. hum... Deja j'en ai pas lu autant que toi, a peine 4 je crois, et aucun en commun... Pour les livres audio, je m'en suis écouté un, the stone rose... J'ai attendu de l'avoir deja lu avant, pour pouvoir bien suivre l'histoire meme si je décroche 1 minute pour faire autre chose... bah ca m'a rappelé de bons souvenirs, j'étais en vacances, je me le suis ecouté un soir, tranquilement... j'ai sorti le bouquin par moments pour suivre en meme temps, mais il saute des passages le fourbe.

    Sinon je pense pas que ce soit une question de support "pas adapté", c'est juste moins bien que la fantastique série... faut juste pas le prendre comme un vrai "prolongement de la série" mais plutot comme un livre de SF sur un personnage magnifique que tu connais deja, sans repenser a la série qui est juste inatteignable... Enfin c'est ma vision...

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas, je trouve que les 2 autres que j'ai lu (et celui que j'ai en cours) arrivent facilement au niveau de la série, que ce soit avec des personnages mieux calibrés et l'humour bien plus présent (je les lis avec un sourire stupide sur le visage, quand je ne suis pas écroulée de rire).

    Il est vrai que celui-là donne assez peu l'occasion de dialogues drôles vu que les personnages ne se croisent pas. Y'a vraiment un petit problème fond/forme, parce que l'intrigue en elle-même serait tout à fait DW...

    RépondreSupprimer
  5. Mouais... je dis pas, j'aime aussi, parce que le personnage est vraiment formidable, on en ferait une comédie musicale ou un spectacle de claquettes j'aimerais aussi... Mais bon, Tennant porte tout ca au 7eme ciel (j'ai failli ecrire 7eme siecle... lapsus habituel sur Gallifrey :p ), donc tout format sans Tennant en chair et en os perd en saveur... Pour ca que j'ai bien aimé l'audio-book d'ailleurs... Enfin on va arreter de se plaindre parce que les saisons 2 à 5 onst "trop" bien, c'est un peu paradoxal...
    Ha et sinon, moi y'en a un que j'ai particulierement aimé de bouquin, parce qu'il y'avait Jack et que justement ca permettait de varier plus les points de vue et les situations.
    Si ca peut t'aider pour tes prochains achats... (m'enfin on doit pas avoir les memes gouts, parce que moi je suis plutot du genre a éviter les bouquins avec Donna que j'ai beaucoup moins aimée que les autres...)

    RépondreSupprimer
  6. Oui effectivement nos goûts ne se recoupent pas, les histoires qui m'intéressent sont celles avec Donna xD (après j'arrête, pas le budget et je saurais pas non plus où les ranger).

    Je ne fais pas trop de différence sur les supports personnellement, mais avant je lisais des bouquins Star Wars qui n'ont aucun mal à surclasser les films, et qui sont canoniques pour la plupart, ils bouchent les trous et continuent l'histoire (sans parler des tonnes de fanfictions dont l'interprétation des personnages est souvent discutable mais qu'on finit par considérer comme vraie aussi xD).
    Doctor Who les livres sont moins "importants" à priori (la série est toujours en cours il faut dire), quoique sur le 8e Doctor il y a dû avoir des choses intéressantes... Menfin bref quand ils sont bien écrits, je trouve qu'on perçoit bien Ten à l'intérieur.

    Et j'adorerais une comédie musicale :D
    (je crois que John Borrowman aussi)

    RépondreSupprimer