lundi 4 novembre 2013

Metronome - Lorànt Deutsch


Cette année, je me suis fixée comme objectif de sortir tous les vieilleries de ma PàL. Et ce Metronome y végétait depuis bien trois ans, attendant carrément sur ma table de chevet que je veuille bien prendre la peine de le terminer. Ce qui n'a pas été une mince affaire.

Pourtant ce livre me faisait envie, et j'ai été très contente qu'on me l'offre : l'histoire de France, j'adore, celle de Paris, tout autant, et associer le tout au métro me semblait un concept génial. J'ai bien aimé aussi le fait que l'auteur aille déterrer des ruines méconnues ou cachées pour appuyer son propos.

Mais le résultat m'a vraiment fait l'effet d'un texte extrêmement brouillon, et il n'y a rien que je déteste plus que les informations mal structurées. Je veux bien qu'il s'agisse d'un ouvrage de vulgarisation (certainement pas destiné aux encyclopédies psychorigides ambulantes dans mon genre), mais ça ne dispense pas d'un semblant d'ordre dans l'organisation de l'ouvrage.

L'ouvrage est divisé en 21 chapitres (comme autant de siècles d'histoire de France) et chacun est associé à une station de métro, juste que là tout va bien. Sauf que le lien entre les deux m'a semblé parfois très flou ou purement affaire de jeu de mots (typiquement Place d'Italie renvoie à l'époque romaine alors que les lieux évoqués sont plutôt dans le quartier... latin justement !).

Et le contenu des chapitres en lui-même est vraiment bordélique : Lorànt Deutsch ne cesse de se déplacer dans le temps (avec des digressions trois siècles en avant pour mieux revenir à l'époque dont il parle) et dans l'espace (j'en ai sorti mon plan de Paris parfois !).

Typiquement le chapitre « Palais royal / Musée du Louvre » démarre à l'époque de Louis XIV (avec la construction de la colonnade), évoque la création du musée (en 1793) et Napoléon III qui termina le palais, puis revient à François Ier et passe au massacre de la Saint Barthélémy avant de conclure sur l'assassinat d'Henri IV !

Je sais bien que l'approche chronologique ne fait pas tout mais tout de même, j'ai un peu de mal à croire qu'on puisse réussir à appréhender l'histoire d'un lieu ou d'un pays sans un minimum de repères dans l'espace et dans le temps.

Ajoutez à ça quelques informations que j'ai trouvé légèrement douteuses, l'absence totale de bibliographie (je ne lui demande pas de citer ses sources, mais au moins de donner au lecteur la possibilité de poursuivre sa découverte avec d'autres titres) et une conclusion d'une infinie tristesse sur les constructions du XXe siècle, « verrues infligées à la capitale », et vous comprendrez qu'il m'ait fallu trois ans (et une semaine d'arrêt de travail) pour venir à bout de ce livre.

A noter qu'il existe un Metronome illustré, qui accompagne le texte avec des photos de tous les monuments et lieux évoqués. Il est bien plus agréable à parcourir, mais comme le plan est identique (donc bordélique), je l'ai plus survolé qu'autre chose, même si c'est intéressant de pouvoir mettre des images sur les lieux qu'il évoque.

8 commentaires:

Tigger Lilly a dit…

Dire que j'ai failli acheter ce bouquin à sa sortie. Ce sera sans moi. A la limite je serais plus tentée de lire le bouquin écrit à l'encontre du Métronome (et autres absurdités historiques) "Les historiens de la garde".

Fánaríë a dit…

Je l'ai acheté pour quelqu'un, mais je dois avouer ne toujours pas l'avoir lu.
Tu ne me motives pas des masses ...

Raven a dit…

C'est marrant comment ce bouquin a fait envie à plus d'un lors de sa sortie, moi y compris, le concept est très cool je trouve, surtout quand on prend les transports en commun quotidiennement !
Toutes les polémiques qui ont éclaté quant aux références un peu douteuses et les opinions du monsieur m'ont bien refroidie, mais là tu enfonces le clou...
Sans moi !

Nariel Limbaear a dit…

Bon je me rends compte que je suivais une page FB à cause de sa bannière mais que ce n'était pas toi :( Tu as un compte/page FB que l'on peut suivre ? ^^

Vert a dit…

@Tigger Lilly
Mieux encore, faut l'emprunter à la bibliothèque pour pas avoir de regrets ^^

@Fánaríë
C'est le but (inavoué :D)

@Raven
Et encore, je me suis pas aventurée sur le terrain de la polémique (je laisse ce sujet délicat à d'autres xD)

@Nariel Limbaear
Ouais je crois que je sais pourquoi... bref non désolé, je suis pas sur FB, c'est mon côté rebelle d'arrière-garde ;D

shaya a a dit…

Pas lu mais je note les infos, j'avoue que ce bouquin est de base loin de me tenter ^^

Escrocgriffe a dit…

Un livre au mieux amateur en ce qui concerne la rigueur scientifique, au pire douteux d’un point de vue idéologique… A éviter !

Vert a dit…

@Shaya
Tu ne seras pas tentée du coup ^^

@Escrocgriffe
Roh Metronome si on oublie le passage sur Jeanne d'Arc ça va à peu près :D