dimanche 4 novembre 2012

La Communauté de l'Anneau : Ciné-concert


Je pense que la BO du Seigneur des Anneaux va bientôt être la musique que j’ai eu le plus souvent l’occasion de voir en concert (à égalité avec Star Wars, mais ça me semble bien plus normal pour Star Wars qui est bien ancienne comme BO).

J’avais eu l’occasion de voir la symphonie du Seigneur des Anneaux il y a (plus que) quelques années à Lyon (juste sublime), le concert au Grand Rex (un peu plus mitigé à cause des danseuses bavaroises), et le mois-dernier, je suis allée voir le ciné-concert de la Communauté de l’Anneau au Palais des Congrès.

C’était mon premier ciné-concert, et j’avoue que c’est assez impressionnant à voir. Je n’ose imaginer le travail que cela doit demander pour jouer pratiquement 2h30 non-stop (à l’exception d’une entracte), avec un minutage à la seconde près pour coller aux images du film.

Et pourtant, je n’y ai quasiment pas fait attention, parce que j’ai été complètement happée par le film. Il faut dire que la dernière fois que j’ai eu l’occasion de regarder le premier volet du Seigneur des Anneaux sur grand écran, c’était en 2003 (et encore, c’était la version longue, oui j’ai eu la chance de la voir au ciné celle-là !). Donc ce que j’ai vu ce soir-là, c’était un film que je n’avais pas vu depuis 2001 ou peu s’en faut.

C’est assez marrant de redécouvrir la version classique d’ailleurs. Je la trouve longue à démarrer (mais c’est à l’image de tout le premier film –et même le premier livre d’ailleurs, la route est longue jusqu’à Rivendell), mais trop rapide en même temps, si bien que je comblais les trous dans ma tête.

Ce qu’il m’a surpris le plus, c’est l’intro. Je savais que la version longue en avait une complètement différente (avec tout le fameux « Concerning the Hobbits »), mais je me suis surprise à également beaucoup apprécier celle-ci (dont certains passages ont été coupés dans la version longue il me semble).

En tout cas ça m’a fait tout bizarre de revoir ce film sur grand écran. Même s’il a un rendu de l’histoire parfois trop simpliste par rapport au livre (qu’est-ce que Legolas et Gimli ont l’air stupide parfois), et certaines libertés scénaristiques peuvent hérisser le poil (enfin il fallait bien justifier le salaire de Liv Tyler…), ça reste quand même une belle réussite d’avoir réussi à porter ce livre sur grand écran de façon (à peu près) correcte, et visuellement superbe.

Les amis qui m’accompagnaient ont trouvé qu’il avait pris un coup de vieux en dix ans, ça ne m’a pas tant frappé. Par contre, ce qui m’a sauté aux yeux, c’est l’impact qu’il a eu, tant certains passages et façons de filmer ont été pompées et repompées (voire carrément détournées, surtout pour le Conseil d’Elrond).


(et non je ne vous ai pas mis la plus traumatisante)


Quant à la bande son… l’orchestre a fait ça avec un tel talent qu’à part quelques passages où la musique couvrait les dialogues, je me suis à peine rendue compte de leur présence. Pendant le concert, je n’y ai pas trop fait attention, mais après coup, j’étais plus qu’impressionnée (surtout quand on voit le nombre de gens sur scène pour obtenir ce résultat).

A vrai dire la musique du premier volet est loin d’être celle que j’aime le mieux, même si la plupart des thèmes sont déjà là (même le thème du Gondor/Minas Tirith retentit déjà ici et là), je trouve qu’on est loin de la virtuosité des deux autres films, surtout pour la première partie.

Par contre, une fois parti de Rivendell, on commence à avoir de très belles choses, surtout dès qu’on arrive dans la Moria… dix ans plus tard, la musique qui accompagne la fuite devant le Balrog me file toujours des frissons dans le dos ! Et ne parlons pas du final, c’est ces morceaux là où l’on apprécie vraiment la présence d’un orchestre (même qu’on aurait presque envie de jeter ses CD après tant ils semblent sans relief).

Bref c’était une très belle expérience, et j’espère bien qu’on aura l’occasion d’avoir Les deux tours et Le retour du roi par la suite, parce que rien qu’à l’idée d’entendre les thèmes du Rohan joués par un vrai orchestre…

Il faudrait jusqu’ils revoient un peu les tarifs, parce qu’à 50 euros pour la catégorie la moins chère (130 pour la plus chère !), forcément les premières catégories ne se sont pas vendues, ce qui a donné lieu à un sacré chambardement au début du concert quand tout le monde est descendu s’installer en bas (enfin du coup en haut on était peinard, on a pu étaler nos pieds sur les sièges de devant !). M’est avis qu’ils auraient mieux rempli la salle avec des tarifs mieux échelonnés…

Autre comptes rendus chez Shaya & Tigger Lilly

12 commentaires:

JainaXF a dit…

Je regrette vraiment d'avoir louper ça, j'ai appris l'existence de ce ciné-concert par les blogs après l'événement !
En même temps vu les prix, pas sûr que j'y serai allée...En tout cas, s'ils le font pour les 2 autres films (avec des tarifs plus raisonnables, j'espère !), j'essaierai de m'y rendre !
La parodie que tu as mis ne m'as pas surprise, c'est une des grandes remarques des fans (en particulier des rôlistes) : pourquoi Gandalf n'a-t-il pas gardé l'aigle géant pour un trajet bien plus simple ? C'est un des trous scénaristiques de la trilogie (on peut toujours l'expliquer en parlant de protections aériennes non mentionné, de barrières magiques...mais rien n'est explicité dans les livres) !

Tigger Lilly a dit…

On a peu près le même ressenti (à 50m de dénivelé haha, comme quoi j'ai payé 130 euros pour rien). Mon thème préféré c'est celui des orcs je crois. Le passage dans la Moria et la fuite devant les gobelins et le Balrogs est sans doute le passage le plus "musical" du premier volet : la musique vient vraiment rajouter à la tension ambiante et c'est super bien fait. Après j'adore les tambours et les percussions en général alors ça marche bien sur moi.

Vert a dit…

C'est vrai qu'ils ont pas énormément communiqué sur le sujet maintenant que j'y pense (à part deux trois affiches dans le métro, et encore c'était un an à l'avance). Menfin si j'entends parlé d'un ciné concert les deux tours, je te ferais suivre ^^

Vert a dit…

50 m de dénivelé, c'est tout à fait ça xD

shaya a a dit…

Je crois bien que j'ai le même ressenti que vous les filles ! Par contre complètement accro au thème du Balrog, et aussi celui de la Lothorien qui est très beau à mes yeux.

Acr0 a dit…

Même si ce sont des professionnels, les répétitions ont dû être nombreuses pour au même tempo que le film... !
C'est sûr que si c'est l'intro qui change le plus entre les deux versions, le fait de s'immerger avec quelque chose de différent à l'oreille, ce n'est pas évident.
Je crois que tu as utilisé le meilleur mot qui soit "le relief". Cela devait être quelque chose !

Vert a dit…

Oh oui la Lothlorien avec son exceptionnel banc qui fait des bruits bizarres :D

Vert a dit…

Disons que quand on écoute les CDs après, ça semble très plat comme son (et pourtant j'ai des bonnes enceintes). Mais c'est un effet post-concert typique ça ^^

Olya a dit…

Ca devrait être sacrément impressionnant en tout cas :)

Sinon, faudrait que je me bouge les fesses et regarder la version longue un jour ou l'autre ... :D

Vert a dit…

Parce que tu ne l'as jamais vu ? :o

Yume a dit…

Rhaaa c'est pour des événements comme ça que je regrette de ne pas habiter plus près de Paris ! ça devait être génial...
J'aime beaucoup le thème de la Moria aussi, mais mon thème préféré est dans les Deux tours, donc si jamais ils refont un ciné-concert pour le 2ème volet, je m'en fiche, je viens ! xD

N'empêche, jouer pendant trois heures en parfaite synchronicité avec le film, ils sont vraiment forts ces musiciens !

Vert a dit…

Je te ferais signe si ils le font alors (on en profitera pour faire une grande réunion du Cercle :D)