vendredi 3 avril 2015

Recueil factice - Mars 2015

Mars sera le mois où j’ai réussi à parler d’autant de films (11) que de livres (11 en comptant les trois tomes du Transperceneige). Encore un peu et l’équilibre de ce blog aurait été à jamais été rompu, ce qui aurait eu sans aucun doute de graves conséquences sur le multi-univers (ou pas).

LIVRES


Le livre d'or de la science-fiction : science-fiction italienne

L’épée brisée – Poul Anderson

L'échange – Alan Brennert

American Fays – Anne Fakhouri et Xavier Dollo

Même pas mort – Jean-Philippe Jaworski

Faire de la science avec Star Wars – Roland Lehoucq
Ce petit bouquin s'amuse à étudier l'univers de Star Wars par le biais de la science, ce qui n'est pas sans me rappeler une exposition à la Cité des Sciences sur le sujet (vu que le logo est sur la couverture, les deux allaient peut-être bien de concert). Le résultat est un petit texte très facile à comprendre (en dépit de la complexité de certains sujets) et qui se moque gentiment de notre saga favorite. Une nouvelle édition numérique est prévue au Bélial' cette année il me semble, je pense que je m'y intéresserais !

Le transperceneige - Lob, Lengrand & Rochette
Je suis tombée sur les trois tomes de cette BD au détour de la bibliothèque, du coup je me suis jetée dessus histoire de pouvoir découvrir l'histoire qui a inspiré le film. C'est assez marrant car si le principe de base (le train des derniers survivants qui parcoure une Terre gelée) est le même, les intrigues sont finalement assez différentes, à commencer par le héros du tome 1 qui ressemble assez peu au héros du film. Le ton est sombre (au propre comme au figuré, tout est en noir et blanc) mais c'est intéressant à découvrir.

« Parcourant la blanche immensité
D'un hiver éternel et glacé
D'un bout à l'autre de la planète
Roule un train qui jamais ne s'arrête
C'est le transperceneige aux mille et un wagons
Le dernier bastion de la civilisation. »

Je suis gaucher, et alors ? - Michel Piquemal
Sans doute parce que je suis moi-même gauchère, j'ai été ravie de dénicher cet album jeunesse sur le sujet. Si certains passages m'ont parfois laissée un peu sceptique (je ne dois pas assez être gauchère), j'ai vraiment aimé cet ouvrage qui fait le point sur la question avec quelques explications scientifiques, un peu d'histoire et beaucoup d'humour. On se sent soudainement moins bizarre !

Manesh (Les sentiers des astres 1) – Stefan Platteau

FILMS


Birdman - Alejandro González Iñárritu

Hippocrate – Thomas Lilti
Heureusement que le ciné à côté de chez moi a eu la bonne idée de proposer une séance de rattrapage pour ce film que j'avais raté l'année dernière qui permet de visiter le monde hospitalier du côté du personnel médical (et tout particulièrement des internes). Le résultat est un film passionnant, parfois drôle, parfois émouvant, certes pas très rassurant quand à l'état du système de santé publique, même si on retiendra que malgré les problèmes d'argent et de matériel, les gens qui soignent gardent la foi, eux. Et j'ai eu grand plaisir à retrouver Reda Kateb, qu'on aimerait bien avoir comme médecin traitant !

La jetée – Chris Marker

Kingsman – Matthew Vaughn
En principe j’évite à tout prix les films d’espionnage qui recrutent des petits jeunes pour mener des missions impossibles, mais il était difficile de résister à voir Colin Firth jouer les agents secrets british. Construit comme un hommage aux vieux James Bond et assimilés, Kingsman est un film pop corn drôle et rythmé, délicieusement absurde, avec un très joli casting… bref même s’il y a parfois trop d’action à mon goût, c’est très plaisant à regarder !

La trilogie Jason Bourne (La mémoire dans la peau/La mort dans la peau/La vengeance dans la peau) – Doug Liman & Paul Greengrass
Oui ça peut paraître incroyable mais je n'avais encore jamais vu la trilogie Jason Bourne. Erreur qui est donc réparée, et j'ai trouvé plutôt agréable cette trilogie bourrée d'action qui bouge dans tous les sens et fait voir du pays. Je regrette jusque que les scènes caméra à l'épaule soient assez difficiles à suivre sur un écran de télé. A part ça j'ai aimé le côté désuet du premier volet (où l'on paye en francs), l'impression de suivre un grand méchant qui a toujours une longueur d'avance dans le deuxième, et l'intrigue presque prémonitoire du troisième quand on pense à l'affaire Snowden.

Les nouveaux héros - Don Hall et Chris Williams
Le Disney qu'on n'a pas eu à Noël méritait bien quelques mois d'attente supplémentaires. Adapté d'un comic Marvel, Les nouveaux héros met en scène un jeune garçon qui transforme le robot-soigneur de son frère en robot de combat pour aller combattre un vilain pas beau. A mi-chemin entre Spider-man et Iron-Man, truffé de références aux super-héros, virevolant dans tous les sens, ce film d'animation est un petit délice. S'il est parfois prévisible, il a le mérite d'éviter les écueils habituels des Disney : pas d'atroce histoire d'amour, pas de chansons et une histoire plutôt sérieuse sur le deuil et la vengeance. On dirait bien que les choses évoluent, même dans les dessins animés !

Thor – Kenneth Branagh & Thor 2 : Le monde des ténèbres – Alan Taylor
J'avais zappé ces films au cinéma car j'étais moyennement convaincue par leur univers. Cela a été confirmé par mon visionnage, Thor est vraiment un super-héros qui a du mal à me parler. Les films offrent de forts jolis décors mais c’est presque trop de la fantasy pour que ça ressemble vraiment à un film de super-héros. J’ai trouvé le premier allait vite en besogne juste pour préparer Avengers (mais du coup j’ai apprécié les nombreuses références). Le deuxième m’a paru plus solide, mais le scénario n’est pas particulièrement original. Le bon point, c’est que je suis à jour côté Marvel, et que ces films m’ont donné envie de revoir Avengers !

28 jours plus tard – Danny Boyle
Oui ce mois-ci c'est la fête, j'ai même regardé un film de zombies ! C'est pas trop mon genre d'habitude, mais j'ai bien apprécié cette histoire presque intimiste et très british, sans débauche d'effets spéciaux, où les zombies sont silencieux et rapides (horreur, malheur !). Et ça n'a rien à voir avec la présence d'un ex-Doctor au casting, je n'étais même pas au courant avant de le voir à l'écran. Je devrais assez logiquement regarder la suite.

SERIES


Downton Abbey – Saison 5
J'aurais vraiment mis du temps à finir cette saison, à vrai dire j'ai même pensé abandonner en route. J’avais l'impression que le scénario tournait en rond et s'acharnait toujours sur les mêmes personnes. Et finalement j'ai réussi à rentrer dans l'histoire au bout de quelques épisodes. Si certaines lignes narratives (Mary qui vire limite croqueuse d'hommes ou les Bates qui font bis repetita) ne m'ont guère passionné et d'autres ont été un peu frustrantes (celle d'Edith qui traîne avant d'être presque expédié en deux minutes), j'ai beaucoup aimé que les projecteurs se focalisent un peu sur les « anciens » de Downton, cela change un peu (et tout semble beaucoup moins mélodramatique). Du coup je serais finalement là pour la sixième (et dernière) saison de cette série.

The Musketeers – Saison 2
Bien que le départ de Peter Capaldi ait privé les Mousquetaires d’un vrai antagoniste de qualité (Rochefort est sympa mais définitivement trop peu subtil), et que les scénarios aient un peu perdu en complexité, cette deuxième saison se regarde avec plaisir. The Musketeers, c’est un peu la série pop corn par excellence. Elle singe un moment les westerns voire l’Agence tous risques avant de basculer dans la série policière (ou médicale), le tout avec des hommes aux tuniques de plus en plus ouvertes (sans jamais chopper la bronchite !) et de délicieux accents anglais sur les termes françaises (avec le premier prix qui revient à Douai, prononcé comme Dubaï sans le B). Bref sans casser trois pattes à un canard, c’est un excellent divertissement.

EN AVRIL…

Côté livres, je vais vous parler de Ten Little Aliens, un roman Doctor Who un peu dur à lire en VO mais plein de bonnes idées. La lecture commune d’avril porte sur Lignes de vie de Graham Joyce, j'ai commencé le recueil Histoires de voyages dans le temps et j’ai prévu d’emmener ma liseuse pendant le week-end de Pâques, il devrait donc y avoir du numérique au programme.

Côté films, je rattraperais peut-être Big Eyes de Tim Burton, et je suis presque tentée par Shaun le mouton (j’aime bien ce que font les studios Aardman en général). Je devrais logiquement jeter un œil à Pourquoi j'ai pas mangé mon père mais les trailers ne m’ont pas vraiment convaincu (j'attends les critiques). Un seul rendez-vous obligatoire : Avengers 2 à la fin du mois !

Côté séries, je dois rattraper Once upon a time, Twelve Monkeys n’avance pas très vite et The Big Bang Theory sera toujours la série-café du samedi en début aprem. Et parce qu’une tablette a fait son apparition à la maison, j’envisage de reprendre le visionnage des vieux épisodes de Doctor Who, allez on y croit !

10 commentaires:

Tigger Lilly a dit…

Si tu te mets à regarder plus de films que lire de livres, je pense qu'on assistera à la fin du monde :p
Je suis contente que tu aies apprécié 28 jours plus tard et que tu t'accroches pour Downton (de toute façon la 6 est la dernière ; on peut espérer une vraie fin qui fera sortir les mouchoirs et tout et tout).

Lune a dit…

Faut vraiment que je teste Downton !

Acr0 a dit…

Oh, joli équilibre entre films et livres :) Ahah "ne pas être assez gauchère", parfois c'est ce que je me dis aussi quand j'entends certaines phrases sortir de la bouche des gens. Je note aussi quelques films :) (et si nous n'avons pas eu de Disney à Noël, the big 6 est bien sorti en novembre sur le continent nord-américain). En tout cas, il m'a beaucoup plu :) Thor est quand même plus intelligent dans ce deuxième volet que dans le premier ; la sortie précédente des Avengers a fait du bien à sa fiche "personnage". Oh, oh ! Tu tapes dans l'incontournable en matière de films zombiesques ;) J'ai le même avis que toi concernant la cinquième saison de Downton Abbey... que nous réserve la dernière ?
Pour ma part, je ne sais pas si j'irais voir Avengers 2 au cinéma, mais il y a à parier que je recevrai des sollicitations au fil des semaines :) Je suis curieuse de savoir ce qui se cache derrière Big Eyes.
Oh ! Côté série, le premier épisode de la saison 2 d'Inside n°9 vient d'être diffusé. Série britannique sur la BBC. (la saison 1 comptait 6 épisodes de 30 minutes). Chaque épisode est indépendant, leur seul point commun est que l'intrigue se situe au numéro 9 (d'un lieu). Huis-clos essentiellement, baignant dans l'humour anglais.

Vert a dit…

@Tigger Lilly
Je vais tout faire pour que ça n'arrive pas !

@Lune
Surtout que le temps que tu rattrapes ton retard, la saison 6 sera peut-être sortie ^^

@Acr0
Faut que je note Inside n°9 dans un coin de ma tête, mais j'arrive à peine à avancer mes séries en cours alors j'essaye de pas trop en commencer de nouvelles pour le moment.

Alys a dit…

Trop bien. Bravo.
Thor: Mais tu sais que ces films on ne les regarde pas pour Thor mais pour Loki.
Vive Downton!!! Mais grave bis repetita pour les Bates, c'est dingue cet acharnement! On n'en peut plus!

Shaya a dit…

Ah ben tu m'apprends une chose pour Downton, je ne savais pas que c'était la dernière la 6, snif ! Même si effectivement la 5 n'était pas géniale !

Baroona a dit…

Elle était sympa cette saison 2 des "Musketeers". Dans son genre, c'est vraiment bon, du pur plaisir. Et perso', je me rends compte que je ne tilte même plus sur l'utilisation de l'anglais. =O
Je suis partagé sur "Twelve Monkeys" : il y a eu un bon départ, puis "couci-couça" avec beaucoup d'ennui et quelques bons passages. La fin sera décisive pour l'avis général. ^^

Vert a dit…

@Alys
C'est pas faux, j'ai expliqué tout du long à Monsieur que je trouvais Loki plus rigolo.

@Shaya
C'est une bonne chose qu'ils concluent je pense.

@Baroona
J'en suis encore au milieu de la saison, je ne suis pas emballée plus que ça hélas...

Alys a dit…

Je reviens sur Loki: plus rigolo, plus beau, plus classe, plus machiavélique, plus intelligent, plus tout quoi. :D Je trouve que c'est un bon exemple de bon Méchant.

Vert a dit…

@Alys
C'est vrai qu'il est plutôt fun. Je viens de revoir Avengers et je me suis demandée un long moment pourquoi personne n'avait vu venir son plan (genre le méchant qui reste dans le coin quand deux super-héros se tapent dessus quoi xD).