mercredi 26 juin 2013

Man of Steel - Zack Snyder


Lorsque j'étais petite, mes super héros favoris étaient Batman et Superman, nourrie que j'étais aux dessins animés sur France 3, et à la série télé Loïs & Clark sur M6. Mais assez bizarrement, si j'ai conservé en grandissant tout l'amour que je portais à Batman, j'ai eu bien plus de mal pour ce qui est de Superman, sans doute parce que c'est un super-héros beaucoup moins complexe.

Du coup ce Man of Steel m'intriguait, car réussir à dépoussiérer Superman ne me semblait pas une mince affaire, même avec un Christopher Nolan au scénario (il faut dire que The Dark Knight Rises ne m'a pas transporté autant que The Dark Knight, et avec Zack Snyder aux manettes en prime, j'imaginais déjà les ralentis toutes les trente secondes...).


J'ai donc été agréablement surprise de découvrir un film qui arrive à refonder l'histoire de Superman de façon intelligente, avec un arc narratif cohérent et en ayant le bon goût de laisser de côté certains clichés de l'univers qui commençaient à virer au ridicule.

Man of Steel se divise grosso-modo en deux parties. Après une introduction mettant en scène la destruction de Krypton, la première partie nous relate la jeunesse et les errances de Clark Kent par le biais d'une alternance passé-présent à la Batman Begins. La deuxième partie est quant à elle bien plus linéaire, mettant en scène l'affrontement entre Superman et Zod.

Au lieu de l'habituel structure très linéaire mettant en scène un Clark qui arrive à Metropolis et commence à sauver des gens tout en menant sa double-vie de journaliste au Daily Planet, on assiste plutôt à une longue quête (initiatique ?) dont le maître mot est identité. Il cherche d'où il vient, mais aussi ce qu'il doit devenir, et sous quelle identité (secrète ou non) il doit se présenter au monde.

Je pense que pour un Superman, c'est une des problématiques les plus pertinentes que l'on peut exploiter, et c'est tout à l'honneur de ce film de l'avoir choisie et si bien traitée.


Man of Steel fait également un choix judicieux en opposant Superman à Zod dès le départ. D'une part cela s'inscrit bien dans la question identitaire, et d'autre part c'est un méchant « à la hauteur » de Superman, ce qui donne une confrontation « équilibrée » (qui dévaste presque tout Metropolis, mais vu leurs pouvoirs c'est la Terre entière qui aurait pu y passer !).

Ajoutez à ça le fait qu'on évite un énième appel à la kryptonite, et que Loïs Lane est plus perspicace que la normale (elle arrive à trouver l'identité de Superman, et le reconnaît même avec des lunettes), et vous optez un Superman remis à neuf plutôt intéressant.

Ca reste bien sûr une histoire à grosses ficelles et avec une morale un peu lourdingue par moments (c'est l'univers qui veut ça), mais j'ai passé un bon moment devant ce blockbuster qui arrive à donner de l'épaisseur à un personnage qui en a longtemps manqué à mes yeux.

La réalisation est plutôt plaisante (aucun ralenti désagréable), les effets spéciaux au top comme il se devrait (Krypton est aussi impressionnante que délicieusement kitsch), le casting plutôt chouette (Henry Cavill a je trouve plus de personnalité que ses prédécesseurs, Loïs Lane est charmante sans être trop stupide et Russel Crowe fait un bon Jor-El), et Hans Zimmer livre une BO honorable dans la lignée de The Dark Knight.

Alors une suite, pourquoi pas, et j'espère bien que cela ouvrira à la voie à un film Justice League (ou au moins à un Superman/Batman, je n'en demande pas plus pour ma part).

14 commentaires:

  1. Difficile de ne pas vouloir comparer Man of Steel aux Batman de Nolan, et à vrai dire le film a une structure copiée sur Batman Begins (et pas seulement sur le traitement de l'enfance comme tu l'as fait très justement remarquer).

    La grosse différence reste que Bruce Wayne est un homme normal qui désire devenir un symbole de justice tandis que Kal'El lui est un dieu vivant dès le départ qui ne cherche qu'à être quelqu'un de normal.
    Ce film tourne vraiment autour du fait que Kal a peur du regard des autres, et qu'avec Lois c'est la première fois que quelqu'un découvre son secret et n'est pas effrayé par ce qu'il est réellement (et c'est ça qui rend leur histoire d'amour un peu plus concrète qu'une simple attirance physique !). J'ai aimé ce côté plus personnel, plus intime de l'exploration du personnage.

    Les explosions à la fin étaient cool quand même !! :D


    Super critique ! La mienne sera en ligne demain ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai vu la semaine dernière, et je dois avouver ne pas avoir été déçu. Je regrette juste le nombre de morts côté humain dans le combat final, qui ne semble pas émouvoir tellement l'homme d'acier.

    En prochaine adaptation je verrai bien celle de The Dark Knight Returns (déjà adapté en animé de deux épisodes de 2012 à 2013), où l'on voit s'affronter un superman à la botte du gouvernement, et un batman que le temps a rattrapé.
    Une adaptation de la JLA me fait trop peur.

    RépondreSupprimer
  3. @Julien
    Je vais la guetter alors ^^

    @Fánaríë
    Mais non voyons la ville a été évacuée (on y croit :D)
    Ca me rappelle qu'il faut que je rattrape le DA Dark Knight Returns d'ailleurs

    RépondreSupprimer
  4. Ce film sort Superman de son rôle de sauveur de la veuve, l'orphelin et les chatons et de grand défenseur des valeurs nord-américaines... Et c'est plutot agréable.
    Il est plus humain et attachant que ses prédécesseurs.
    C'est assez représentatif de l'évolution de la société, en fait. Et de la place des hommes dans nos sociétés : les hommes ont le droit de ressentir des émotions, de les afficher et même d'avoir des moments de faiblesse.
    Et c'est cool ! :-)
    (Bon, et quand même, sa tenue est plus sexy sans le slip rouge, hein^^)

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que c'est moins ridicule, par contre il aurait pu laisser tomber la cape, aussi mythique qu'elle soit ce film démontre bien à quel point elle est dangereuse xD

    RépondreSupprimer
  6. Pour la Justice League, quand on voit la puissance de Superman dans ce film, ça va être dur pour Batman d'être au niveau ! Je ne sais comment les producteurs vont s'y prendre...

    Sinon, moi, avec ce Man of Steel, j'ai bien pris mon pied !

    RépondreSupprimer
  7. D'après Nolan, Man of Steel et The Dark Knight Rises ne se déroulent pas dans le même univers. Du coup, si crossover il y a entre les deux personnages, pas de Christian Bale dans le rôle de Batman, mais un autre acteur. Man of Steel est vraiment le premier film qui commence l'idée d'un univers cinématographique DC à l'image de celui de Marvel avec ses Avengers. Du coup, à peu près tout est possible, tout comme un Batman moins sombre et dur que celui de Nolan, plus dans l'esprit superhéros pour aller avec le tout nouveau Kal'El !

    RépondreSupprimer
  8. Superman était mon superhéros préféré aussi, à cause de la série Lois et Clark.

    Bon, le film, j'avoue que j'en suis sortie plutôt mitigée. La tête à l'envers à la fin, tellement ça dégommait tout ce qui bougeait, le film un chouilla trop long à mon goût.

    Bon, sinon, Henry Cavill est carrément trop sexy, et rien que pour ça, ça valait le coup :D

    RépondreSupprimer
  9. @Lorhkan
    Oh tu sais un coup de Kryptonite et le Superman il tient plus la route :D

    @Julien
    Mais ça va pas être hyper coton (et long) de faire un Justice League s'il reboot aussi Batman ? (enfin disons que Marvel a une sacrée avance dans le domaine en enchainant les films même si tous ne sont pas terribles)

    @Olya
    Je me demande si la sono de la salle ne jouait pas, pour une fois j'étais pas aux Halles (où le son est vraiment tonitruant), là j'ai même pas eu l'impression que ça bourrinait xD

    RépondreSupprimer
  10. Bien, j'vais te piquer ta chronique pour la mettre sur mon blog tient, ça rejoint totalement ce que je pense et j'ai un gros baobab dans la main... :D
    J'rigole bien sûr, mais je ressors du film avec le même sentiment que toi, si ce n'est que je ne connais que très très très très peu Superman comparé à Batman (merci le dessin animé !).
    J'attends de voir ce qu'ils nous pondront pour la suite maintenant !

    Pis comme Olya, hum, bonjour Monsieur Cavill... huhuhu ! je suis pas du tout groupie à faire des petits hiiiiiii dès qu'il y a du mâle à l'écran, mais il faut avouer qu'il est plutôt charmant de sa personne mais surtout (SURTOUT!) qu'il incarne très bien le rôle de superman. Ni trop minet gominé, ni trop brutasse virile j'vais-tout-casser... Bon choix !

    RépondreSupprimer
  11. J'espère que vous n'allez pas vous battre avec Olya pour savoir qui le gardera :D

    RépondreSupprimer
  12. Je t'avais déjà proposé "The Dark Knigh Returns" un peu plus haut, mais tu as aussi : "Justice League: The Flashpoint Paradox" qui sort le 30 juillet, et qui est déjà pourtant sorti.

    RépondreSupprimer
  13. Vi j'ai rattrapé The Dark Knight returns d'ailleurs depuis (très bonne adaptation d'un très bon texte ^^), je vais me pencher sur celui-ci à l'occasion.

    RépondreSupprimer
  14. Il est excellent, et puis c'est rare d'avoir The Flash en vedette.

    RépondreSupprimer