dimanche 13 janvier 2013

Merlin - Saison 5


Et voilà, Merlin c’est fini. Cela fait vraiment bizarre. J’ai relu mes chroniques sur les précédentes saisons il y a peu, et c’est marrant de voir à quel point j’ai pu être virulente, alors que je suis devenue irrémédiablement attachée à cette série. Du coup si la fin était prévue depuis longtemps (et même bienvenue), ça m’a fait un sacré pincement au cœur de regarder les tous derniers épisodes.

Trois ans ont passé depuis les derniers évènements de la saison 4, et Camelot connait une période de paix sans précédent (même si on imagine bien Merlin bouter les vilains sorciers dans les coulisses pour que ce soit possible). Seulement Morgana finit par reprendre du poil de la bête, et en allant secourir ses hommes prisonniers dans une forteresse, Arthur met en branle des évènements qui pourraient mener à sa mort…

Si certaines divagations m’ont fait hausser les sourcils, la série n’a jamais été aussi proche de la mythologie arthurienne. Ce qui explique que le ton soit si sombre, l’histoire du roi Arthur n’a jamais été une douce promenade au soleil, loin de là.

Cependant n’allez pas croire que la série a complètement changé son fusil d’épaule, bien au contraire, on retrouve toujours ce qui fait la saveur de Merlin : scénarios branlants, personnes qui ne voient pas la vérité même lorsqu’elle danse toute nue devant eux, méchants stéréotypés, mauvais acteurs, et suffisamment d’allusions slashesques et d’hommes torses nus pour faire plaisir au public féminin.

C’est Merlin en même temps, la série ne serait pas aussi attachante et drôle sans ses nombreux défauts. Cela n’empêche pas Colin Morgan d’y déployer ses immenses talents d’acteur (ce petit ira très loin, il est aussi bon en registre comique qu’en registre dramatique), et certains épisodes m’ont pratiquement tiré des larmes, ce qui n’est pas peu dire pour une telle série.

Du coup, je ne résiste pas, pour cette ultime saison, à vous donner un compte rendu un peu plus détaillé de chaque épisode. Si vous n’avez pas encore vu cette saison, je vous conseille donc de vous arrêter là et de courir la regarder au lieu de chercher des spoilers !


1&2. Arthur's Bane

Ce double-épisode d’introduction m’a laissé une impression assez étrange. J’ai absolument adoré la première partie, avec tous ces échanges entre Arthur et Merlin (l’histoire du jonglage et tout ce qui suit où Merlin semble à deux doigts de révéler sa magie), et Gwen qui s’impose comme une excellente reine en mettant moins un épisode à découvrir l’identité du traitre (là où Arthur aurait pris une saison).

La deuxième partie était un plus bordélique : Mordred sorti dont on sait où qui se range sans plus d’explication du côté d’Arthur, Sefa qui disparait complètement de l’intrigue par la suite, l’histoire de l’emprisonnement de Morgana avec Aithusa (bien mal exploitée la suite j’ai trouvé), la révélation de la Diamair qui ne rime pas à grand-chose, Merlin qui se bien évidemment se fait assommé juste quand il faut…

Bref c’est le genre d’épisode qui contient certes son lot de scènes hilarantes (Percival et son armée de mecs à moitié nu, quelques échanges entre Merlin et Arthur), mais qui est aussi très frustrant !


3. The Death Song of Uther Pendragon

Pour faire simple, c’est Ghostbusters à la sauce Merlin avec une super corne magique qui permet de faire revenir les morts (en gros), ce qui donne droit à un Uther Pendragon bleuté qui ne s’est pas amélioré dans la mort, bien au contraire, et surtout à un véritable festival de petits moments entre Arthur et Merlin. Certains sont touchants (j’aime beaucoup comment Merlin accompagne Arthur, sachant que c’est une énorme connerie, mais comprenant son désir de revoir son père), d’autres juste hilarants (avec une mention spéciale au passage sur la poésie).


4. Another's Sorrow

Et revoilà un autre plan maléfique de Morgana pour tuer Arthur ! C’est typiquement le genre d’épisode où ne peut que hurler face à la stupidité des personnages (sans parler de Merlin qui une fois encore, en dépit de son statut de plus grand sorcier de tous les temps blablabla, manque de se faire tuer par Morgana). Le final où Merlin et Gwaine partent sauver tous les deux leurs copains est cependant bien fun, et finalement je me suis bien attachée à Mithian, c’est un personnage qu’on aurait presque envie de revoir.


5. The Disir

Ah cet épisode… je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre, et j’ai bien cru qu’on y aurait droit, à LA révélation (surtout après les énormes allusions des autres épisodes). Au final, c’était une fausse alerte, et je trouve que Merlin aurait dû définitivement tirer quelques leçons de cette aventure (d’autant plus qu’être aussi froid ne lui ressemble guère, limite on a de la peine pour Mordred).

Mais juste pour la scène autour du feu avec Merlin qui explique pourquoi il savait qu’un tel lieu était sacré, et la discussion qui en suit avec Arthur sur la nécessité ou non d’autoriser la magie qui a manqué de peu de me faire pleurer, cet épisode garde une belle place dans mon cœur !


6. The Dark Tower

D’après le trailer, je m’attendais à une bonne vieille quête de Arthur, ses chevaliers et Merlin pour récupérer une Gwen kidnappée, avec une tour remplie de pièges façon RPG… du coup j’ai été sacrément déçue, une fois la forêt traversée, que le périple manque de vraies péripéties. La mort d’Elyan en devient presque ridicule, de même que la conclusion avec Gwen qui m’a semblé très décalée (et bon l’histoire du traitre, ça ne sera que la 15e itération dans la série…)


7. A Lesson in Vengeance

Et donc nous voilà avec Gwen apprentie assassin (après Merlin dans la saison 4). Je m’attends à un numéro assez lourdingue, mais à sa décharge, elle se défend finalement bien : elle fait preuve d’intelligence (en cherchant à évincer Merlin) et elle contient relativement bien ses sourires méchants. Quant à Merlin, s’il met un peu trop longtemps à comprendre ce qui se passe, son évasion sous sa forme de Dragoon m’a tellement fait rire que je lui pardonne ses erreurs !


8. The Hollow Queen

Gwen la méchante, deuxième session ! Ce n’est toujours pas l’idée la plus brillante du mois, et c’est d’autant plus frustrant que si on découvre enfin qui a emprisonné Morgana, le pourquoi du comment de la chose (et comment elle s’est échappée) restera toujours très flou. Ceci dit la petite escapade de Merlin était plutôt touchante, ça faisait du bien de le revoir gentil (et un peu naïf), puis très déterminé.


9. With All My Heart

Et voilà de loin le meilleur épisode de toute la saison (et certainement un des meilleurs de la série). Sous prétexte de sauver Gwen, on a le droit à une délicieuse aventure d’Arthur et Merlin, avec Mordred (pour ajouter un peu de tension), Morgana et son dragon (toujours sans plus d’explications), et surtout un numéro de Merlin (qui s’amuse à jouer trois rôles différents, rien que ça !)… si vous arrivez à survivre la dernière partie sans pleurer de rire, c’est que cette série n’est pas faite pour vous !


10. The Kindness of Strangers

Et après cette bonne dose de comédie avec la Dolma, cet épisode amorce l’arc narratif qui conclura la série. Pas très utile cet épisode, j’aurais autant préféré qu’on ait plus de temps pour le final. Tout au plus permet-il de revoir Alator (qui connait une mort plutôt stupide), et d’y faire la connaissance de Finna qui meurt trop vite (mais dont la foi en Emrys touchante). Le grand dragon se meurt, une prophétie annonce la fin d’Arthur, bref, c’est trop la joie, youhouh !


11. The Drawing of the Dark

Il fallait bien que Mordred change à nouveau de bord, but de cet épisode, qui est plutôt convaincant (autant que faire se peut en un seul épisode), même si le personnage de Kara manque vraiment d’épaisseur. Merlin ne brille pas non plus dans cet épisode, retombant dans le même cercle vicieux de prophétie auto-réalisatrice, car c’est en étant persuadé que Mordred va tuer Arthur qu’il le fait indirectement basculer (même s’il fait tout pour essayer de le garder du bon côté à la fin).


12&13. The Diamond of the Day

Et nous voilà rendus à la fin de la série. A choisir, j’aurais quand même préféré que THE révélation arrive plus tôt, car même si finalement, elle est plutôt bien traitée, c’était frustrant, et j’aurais aimé que les scénaristes prennent le risque de l’inclure plus tôt.

La première partie du final commence avec Merlin qui se fait voler sa magie (si votre cœur ne se serre pas en le voyant aussi vulnérable, d’ailleurs…) et qui abandonne Arthur pour la retrouver. C’est un véritable crève-cœur cet épisode, à tel point qu’on en oublierait une fois de plus la stupidité de Morgana qui lieu de poignarder proprement ses ennemis préfère les enterrer vivant ou leur voler leur magie. Mais ça permet un très joli passage in the Crystal Cave, entre l’esprit de Balinor et le numéro de Merlin avec le cristal.

Et puis en deuxième partie on a le droit à la bataille de Camlann (remixée en simili 300), avec une belle intervention de Merlin, mais Arthur se fait tout de même embroché par Mordred. Fort heureusement, cela arrive assez vite, si bien que Merlin révèle son secret dans la foulée, et on a le droit à 40 min d’échanges touchants avec Arthur : rejet d’abord, puis acceptation et même reconnaissance, on ne pouvait espérer mieux en un seul épisode.


La fin était prévisible, mais j’ai tout de même cru jusqu’au bout qu’il y aurait un twist. Sauf que non, Arthur meurt bien, et termine sur l’île d’Avalon comme il se doit. C’est une belle fin, et j’ai également aimé que Gwen devine presque par elle-même le secret de Merlin.

Je regrette juste la mort de Gwaine (presque sans valeur), et le manque total d’explications quant à Aithusa, qui était censé être un bon présage mais qui s’est rangé du côté de Morgana. Pourquoi donc ? Et pourquoi Merlin ne se pose aucune question à ce sujet ? Mais que serait Merlin sans ses incohérences ?

Je suis sortie un peu vidée de ce final, et ça m’a pris quelques jours pour le digérer, ultime preuve qu’en dépit de ses nombreux défauts, Merlin occupait une sacrée place dans mon cœur. Je suis contente qu’elle s’arrête, d’autant plus que c’est une belle fin, mais son côté bon enfant me manquera. 

En attendant, je n’ai plus qu’à traquer les prochaines apparitions de Colin Morgan, dont les talents d’acteurs sont encore plus impressionnants que ses oreilles !  
(Ok c’était purement gratuit, mais quel meilleur moyen de boucler la boucle ?)


9 commentaires:

  1. Adieu Merlin !

    Perso, je suis à la fois content et très déçut par cette saison.

    Content parce qu'enfin certaines choses bouges, parce que l'ambiance change subtilement, quelques seconds rôles gagnent en épaisseur (Gwen), et on attaque bon moment comme tu les as citer.

    Mais terriblement déçut par la narration... Bien plus dans cette saison que dans les précédentes, on a l'impression d'un patchwork d'idées, de pistes d'histoires qui ne sont plus jamais explorées par la suite. Globalement, quelques épisodes, et surtout la fin, me semblent mal rythmés, et ne semblent pas dire la moitié de ce qu'on veut savoir. Comme si l'équipe créative avait hésité tout du long sans savoir si c'était la dernière saison ou non, avant de conclure aussi bien que possible. La fin elle même, avec tous ces moments assez magiques, ces échanges poingnants... Mais trop de trous pour la savourer pleinement. Et le dernier plan du dernier épisode me semble assez inutile aussi.

    Mais voilà, Merlin, la série maladroite est finie, et on gardera une affection particulière pour les bons moments passés ^^

    J'aimerai bien que Colin Morgan revienne dans Doc Who :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai bien aimé le dernier plan, en même temps je m'y attendais un peu (l'idée courrait sur le net depuis un moment), et puis ça permet de conclure sur une note vaguement optimiste (et ouvrir la voie à 3 milliards de fanfics ^^).

      J'ai pas trouvé cette saison plus décousue que les autres, pour moi ça a toujours été du nawak avec quelques rares épisodes tellement bien construits qu'on ne s'y attendait pas.

      Mais je suis bien d'accord qu'ils avaient un boulevard royal sur cette dernière saison, et ils sont passés à côté. Mais il est possible qu'ils aient hésité sur la fin, c'était dit de longue date qu'il n'y aurait que cinq saisons et pourtant ils ont annoncé ça au dernier moment, c'était quand même bizarre...).

      Je doute qu'on revoie Colin Morgan dans DW (il y a déjà été), mais j'aimerais bien quand même. En attendant j'ai récupéré des films où il a joué, mais ce boulet parle avec un accent incompréhensible et j'arrive même pas à récupérer des sous-titres anglais xD

      Supprimer
  2. C'est pas gentil de se moquer des oreilles de ce pauvre Colin :)
    Enfin, ça fait de deux séries de la BBC qui se terminent, je me demande quelle légende bretonne les anglais vont adapter la prochaine fois.
    Malgré ses incohérences, et les quelques écorchures faites au mythe arthurien, j'ai apprécié regarder les cinq saisons de cette série.
    Mais tu parles d'un accent incompréhensible de Colin Morgan dans d'autres films, c'est uniquement dans ces autres films ? Parce que je n'ai rien remarqué dans Merlin, en tout cas ce n'est pas pire que Benedict Cumberbatch dans Sherlock Holmes qui parle si vite que j'ai parfois du mal à le suivre sans sous-titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire ça fait bien longtemps que je ne fais plus attention à ses oreilles (depuis la saison 3 où ils ont changé sa coupe de cheveux), mais à chaque fois qu'on en parle avec mon entourage j'ai le droit à un laïus sur le sujet, ça finit par rester xD

      Sinon le film avec accent incompréhensible est Parked, où selon TVTropes il adopte un accent irlandais différent du sien (je les crois sur parole, moi j'ai presque rien compris du peu d'extraits que j'ai vu xD).

      Dans Merlin il est parfaitement compréhensible, c'est une des rares séries où il m'est même arrivé de regarder des épisodes sans sous titre (quand j'étais pas douée pour en trouver) et de tout comprendre, c'est dire !

      Supprimer
  3. Merci pour cet article, ça me permet de ne pas continuer à regarder la série, et je sais grosso modo ce qui s'y passe :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tss, tu rates pourtant des choses intéressantes, dommage pour toi :P

      Supprimer
  4. Je l'ai terminé il y a quelques jours et la fin m'a carrément secouée, je m'attendais effectivement au retour d'Arthur...
    Les épisodes avec Gwen en traitre m'ont pas fasciné, notamment devant cet effet redite, mais au moins ca n'a pas trainé pendant des plombes !
    Bref, je suis un peu triste aussi de tourner la page de cette série ...
    (ah un château aussi vide de gardes, et où tout le monde entre et sort sans sourciller, ca va me manquer !)

    RépondreSupprimer
  5. A moi aussi ça va me manquer, c'est comme Arthur qui se fait toujours assommer au moment opportun, et autres âneries du genre... ça me fait l'effet du bon vieux temps :D

    RépondreSupprimer
  6. j'ai détesté la fin. et tout le long de cette saison il y a des questions qui sont restés sans réponses. pour ma part je reste sur ma fin.

    RépondreSupprimer