mercredi 1 juin 2011

Walking Dead 4 : Amour et Mort - Robert Kirkman


Je continue petit à petit à avancer dans Walking Dead, au gré des réservations en bibliothèque (et il ne faut pas être pressé, je soupçonne les listes d’attente d’être assez longues…). Dans ce tome-ci, on continue à suivre les aventures de nos survivants réfugiés en prison, comment ils vont se dépatouiller de la triste situation de la fin du tome 3, et le reste, mais ne spoilons pas.

Je commence à me dire que la série va en s’améliorant, puisque j’ai mieux apprécié ce tome-ci. C’est sans doute parce que Rick (héros de l’histoire, et je ne le supporte pas, ça explique pourquoi j’ai du mal à accrocher à la série) s’en prend quelques-unes dans le cadre de son statut de chef plus ou moins auto-proclamé, ce qui fait du bien.

Le fait qu’ils se posent la question de définir des lois (lesquelles ?) et de désigner un gouvernement est plutôt intéressant, surtout quand on voit les premières idées qui sortent, et à quel point elles trouvent très vite leurs limites.

J’avoue par contre accrocher moyennement au côté très Dallas de la série, avec les couples qui se font et se défont dans tous les sens. J’imagine qu’il faut bien qu’ils s’occupent en pleine fin du monde (et qu’ils repeuplent la Terre par la même occasion), mais ça finit par me lasser. Le récapitulatif des personnages à la fin sert bientôt plus à repérer les changements de situation (célibataire, en couple, etc.) qu’à compter les morts !

Bon allez le tome 5 finira bien par revenir à la bibliothèque, et je suis tout de même curieuse de lire la suite…


CITRIQ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire