vendredi 24 juin 2011

Batman : Silence - Jeph Loeb & Jim Lee


Je suis toujours un peu perdue dans les rayons BD des bibliothèques que je fréquente, si bien qu’à part quand je cherche une référence précise, je pioche souvent sur les présentoirs de nouveautés et coups de cœurs. C’est comme ça que j’ai mis la main sur l’intégrale de Batman : Silence.

En fait, j’avais commencé à lire cette série il y a quelques années, alors que l’intégrale n’existait pas, mais la bibliothèque n’ayant que le tome 1, j’avais dû finir ma lecture en version accélérée en librairie. J’en gardais une très bonne impression, et pouvoir la relire à tête reposée dans son intégralité était diablement tentant.

Mazette, j’avais oublié que cette série était une telle bombe ! Du pur Batman, avec tout ce qu’il faut de noirceur, tout en étant plus accessible qu’un Frank Miller (j’adore son Dark Knight, mais c’est nettement moins facile à lire que Silence).

Alors que Batman est occupé à sauver un otage de Killer-Croc, la rançon est dérobée par Catwoman, qui la remet à Poison Ivy, pendant que Batman manque de peu d’y laisser la peau. A peine remis sur pied par un ami chirurgien, il se rend bien compte que cela ne ressemble pas à ses chères némésis, et qu’il y a sans doute quelque chose de bien plus complexe derrière.

D’autant plus que c’est bientôt toute la tribu de ses ennemis qui se permet de faire une apparition : le Joker et Harvey Quinn, l’Epouvantail, Ra’s Al’Ghul et j’en passe des meilleurs. Ce n’est pas un mega-crossover, on reste dans Batman, mais quand toute la Bat-family bien faire une apparition (Oracle, Nightwing, le troisième Robin) et même Superman (dans un moment tout à fait épique), il y a de quoi jubiler quand on connait l’univers de Batman.

Il serait facile de se planter sur l’histoire avec autant de personnages, au contraire, l’intrigue est très bonne. J’avoue que j’ai tout de suite compris qui était derrière (ceci dit, l’ayant déjà lu une fois, il est possible que j’ai gardé quelques réminiscences), mais ça n’empêche pas de prendre grand plaisir à le voir se dévoiler.

Silence est une histoire très riche, qui met en perspective le personnage de Batman au travers de tous ses antagonistes et de ses alliés (la confrontation avec le Joker est fascinante en cela). De nombreux flash-backs sur le passé de Batman se glissent ici et là, et la narration est assurée par l’homme chauve-souris lui-même, ce qui donne une sacrée profondeur au comic.

L’histoire est portée par un dessin qui est juste magnifique (avec des flash-backs rendus dans un style bien plus simple mais tout aussi beau), autant dire que c’est un vrai plaisir à lire et à dévorer des yeux. 

C’est bien simple, entre le dessin, l'histoire et le casting gigantesque, je suis restée scotchée tout au long de ma lecture. Jeph Loeb est vraiment un scénariste que je vais garder en tête.

CITRIQ

8 commentaires:

  1. Ah je ne suis pas la seule à ne jamais savoir quoi prendre en BD tellement je ne connais rien et de finalement prendre un volume au hasard. ^^
    Je n'ai jamais lu de Batman mais j'aime bien l'univers. La couverture est superbe en plus ! :o

    RépondreSupprimer
  2. Et dire qu'il m'est passé dans les main sans que j'ai eu le temps de le lire celui-là... Va falloir que je me rattrape sérieusement ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ca ne fait pas trop "artificiel" de rassembler tous ces personnages? J'avoue que ce genre de truc me fait un peu peur, en général j'aime bien quand une histoire se penche à fond sur un personnage et le met un peu en valeur.
    Ceci dit c'est dans ma "liste à lire" des comics Batman, et ton avis me donne envie de le découvrir! D'ailleurs tu as l'air d'en avoir lu quelques uns, c'est quoi tes préférés?

    RépondreSupprimer
  4. @Luthien
    Si tu connais un minimum l'univers, c'est une bonne porte d'entrée en comic, je te le conseille ^^

    @Grishka
    Comment on peut laisser passer un tel ouvrage sans le lire ? Shame on you :P

    @Maëlig
    Bah je ne savais pas à l'origine que ce serait un tel melting-pot, mais ça ne dérange pas, c'est plutôt rigolo et bien pensé dans l'intrigue générale en fait.
    Quant à mes titres préférés, j'avoue en avoir lu assez peu, mais surtout des références : The Killing Joke, Year One, The Dark Knight (le 3e est difficile à lire mais c'est celui qui m'a le plus impressionné). J'ai aussi le Gaiman que j'ai bien aimé, mais plus en tant qu'oeuvre de Gaiman qu'en tant que Batman, c'est un peu un récit à part ^^

    RépondreSupprimer
  5. Mais je l'avais acheter pour l'offrir ! J'allais pas l'ouvrir quand même... SNIIIIIIIIIIF

    RépondreSupprimer
  6. Bah si voyons :D
    (bon d'accord même moi je le fais plus, mais à une époque je lisais les livres avant de les offrir *siffle*)

    RépondreSupprimer
  7. Fais attention à Jeph Loeb!!! Certaines des pires pourritures des comics américains que j'ai vues ont été écrites par lui. Notamment, Hulk (avec le Hulk rouge), Ultimates 3, New Ultimates et Ultimatum.

    Certains disent que cette série a été le point où la qualité de sa scénarisation a commencer à chuter. Personnellement, je ne l'ai pas beaucoup aimée et la réception me semble avoir été mitigée malgré le fait que ce soit cette série qui en a fait un nom connu. Par contre, j'ai su apprécier au moins une autre de ses séries mais je ne me rappelle plus laquelle..

    RépondreSupprimer
  8. Je prends note, enfin je ne prends pas bien de risque vu que j'emprunte tout à la bibliothèque ^^

    RépondreSupprimer