mardi 30 décembre 2014

Petit bilan béophile trimestriel (15)

Encore un trimestre assez maigre, il faut dire que je suis très peu allée au cinéma ces derniers temps, ce qui n’aide pas pour faire de nouvelles découvertes. Ce n’est pas grave, puisque trois BO sont entrées dans ma bibliothèque, et qu’elles sont toutes les trois fort chouettes !


Le chant de la mer - Bruno Coulais et Kíla

Signée par Bruno Coulais, on reconnait tout de suite la patte du compositeur, avec une partition qui évoque le style de ce qu’il a pu faire sur Microcosmos ou Brendan et le secret de Kells. Il a travaillé pour cette fois avec le groupe irlandais Kíla, et Nolwenn Leroy assure la plupart des chansons (et je suis obligée de mettre mes préjugés au placard, c’est très joli !).

A l’écoute, c’est une musique plutôt douce (bien que certains passages « bougent » plus), un rien féérique, avec des ambiances très irlandaises/celtiques, bref c’est la musique idéale pour un conte de fées moderne, et on a la réécoute avec plaisir en dehors du film.

Pour vous faire une idée, je n’ai pas trouvé mieux que ce teaser (mais comme ça vous profiterez aussi des images)


Doctor Who : The Day of the Doctor / The Time of the Doctor - Murray Gold

Enfin ! Rien qu’un an pour enfin nous proposer cette BO qui couvre le fameux épisode du cinquantième anniversaire, et le dernier épisode de Matt Smith. Deux CD, deux épisodes, ça peut paraitre un peu beaucoup mais cela permet de découvre une musique d’ambiance à laquelle on ne prête guère attention durant l’épisode…

… et à raison je pense, puisque la partie The Day of the Doctor m’a donné l’impression de contenir maintes musiques fort chouettes jamais utilisées à l’écran (je n’ai pas vérifié mais d’après les titres je jurerais que ce sont des scènes où on trouve des morceaux plus connus). Cependant j’ai beaucoup aimé (re)découvrir ces musiques, qui me font penser dans l’esprit à certaines compositions d’Ennio Morricone.

Quelques belles trouvailles dans cet album, comme le très léger et délicieux thème Two Doctors repris ensuite dans Three Doctors, le très épique We are the doctors que je ne suis justement pas sûre d'avoir entendu lors de l'épisode, et bien sûr le This Time There's Three of Us (The Majestic Tale) dont la scène correspondante est difficile à oublier.

Pour The Time of Doctor, un très gros coup de cœur pour Never tell me the rules, sorte de synthèse ultime (qui va même lorgner du côté des thèmes du 10ème Doctor), et la très belle reprise Trenzalore/The Long Song/I Am Information (Reprise) qui porte bien son nom, c’est de la redite, mais qui colle très bien à la scène en question.


Interstellar - Hans Zimmer

Que serait cette rubrique sans le Zimmer trimestriel (ou presque) ? Si je n’ai qu’à moitié accroché au film, j’ai quand même apprécié sa BO. Parfois un peu trop ronflante, sans doute pas la pièce la plus originale d’Hans Zimmer, mais elle a quelques belles qualités.

J'ai bien aimé son côté primitif qui m'a évoqué tour à tour 2001, Odyssée de l’espace (sans forcément pomper les classiques) et The Tree of Life. Et un peu Philip Glass aussi maintenant que j'y pense. Elle fait la part belle à l’orgue, instrument qui s’associe assez facilement à toutes ces histoires d'espace et voyage interstellaire… et je l’avoue, comme j’ai joué longtemps de cet instrument, ça me fait toujours plaisir de l’entendre jouer en dehors des églises !

Deux morceaux que j'aime bien : Cornfield Chase et Coward, surtout à partir de la 3ème minute où on sort petit à petit l'artillerie lourde.

BONUS TRACK

Comme la nouvelle année est proche, je termine avec un petit bilan annuel dans les règles de l’art. Je vous avoue que cette année, le podium est assez dégarni, sans doute parce que je vis encore avec certaines BO des années précédentes (notamment Cloud Atlas et Dragons). Au final je retiendrais deux BO que j’écoute avec toujours autant de plaisir dans leur intégralité :


How To Train Your Dragon 2 de John Powell (je pense que ça se passe de commentaire, cette musique est juste géniale et hautement addictive, et encore meilleure que celle du premier opus) et Philomena de Alexandre Desplat (une musique qui m’a accompagné dans tous les mots où j’avais besoin d’une musique calme, et dont certains passages réussissent encore à m’émouvoir, même un an après).

Mention spéciale néanmoins à la sortie de la BO complète du Roi lion (un rêve de fan devenu réalité) et aux musiques de Doctor Who, toujours (même si c’est surtout la musique de la saison 8 que j’ai envie de réécouter maintenant).

6 commentaires:

Lorhkan a dit…

Je m'aperçois que la BO d'Interstellar m'a marqué sur le coup, mais depuis je ne l'ai que peu réécoutée. Il faudrait que je lui redonne une nouvelle chance.

Vert a dit…

@Lorhkan
C'est pas mal comme musique de fond pour écrire des articles de blog (mais bon c'est un peu la définition de toutes les BO de Zimmer ^^).

Ksidraconis a dit…

Bruno Coulais, compositeur pour le Chant de la mer ? J'adore ce qu'il a fait pour Coraline. Après ton billet dédié au film, ça fait une raison de plus pour aller voir ce film ! :-)

Vert a dit…

@Ksidraconis
C'est en effet une excellente raison d'aller le voir ;)

JainaXF a dit…

Je ne oeux qu'approuver pour Philomena, la musique est très belle et correspond bien au film !
Je suis en train d'écouter les BO de The Day of The Doctor et Dragon 2 et je me régale, merci ! :-)

Vert a dit…

@JainaXF
Ravie que ça te plaise ^^