mardi 16 décembre 2014

La volonté du dragon - Lionel Davoust


L'histoire de ma rencontre avec La volonté du dragon ressemble un peu à une série de rendez-vous ratés. J'ai emprunté ce roman deux étés successifs (en le gardant à chaque fois plus de deux mois) sans jamais l'ouvrir, la faute sans doute à une période qui donne plus envie de lire des pavés que des courts textes. Comme j'avais honte, et que j'entendais que du bien du recueil La route de la conquête (même auteur, même univers), je l'ai réemprunté une troisième fois et cette fois-ci, ça a été la bonne !

(enfin je dis ça, j'ai failli jeter l'éponge parce que je l'ai commencé juste derrière le Trône de fer et que la transition n’était pas superbe, mais j'y suis arrivée !)

Pourquoi faire une telle histoire pour un roman de même pas 200 pages ? Il y a le fait que tous les gens qui l'ont lu l'ont aimé. Et puis j'ai aimé toutes les nouvelles que j'ai lu de l'auteur, qui est par ailleurs très sympathique, du coup on a forcément envie de lire ses autres livres.

Bon ceci dit j'ai un peu mis le doigt sur la source du blocage : j'avais du mal à me lancer parce que je voulais avoir une petite idée de ce que cachaient ce titre et cette couverture mystérieux, et en même temps la quatrième de couverture ne m'attirait pas du tout. D'ailleurs c'est Tigger Lilly qui m'a dit que passer outre je crois... Bref trêve de blabla, parlons plutôt du livre en lui même !

D'ailleurs comme j'ai bloqué sur la quatrième de couverture, je vais pour ma part vous présenter l'intrigue de façon on ne peut plus succincte : c'est l'histoire d'une bataille à plusieurs niveaux où la conclusion semble jouée d'avance, mais qui réserve de nombreuses surprises (remarquez, on dirait pratiquement des arguments d'un trailer de blockbuster, c'est peut-être pas mieux comme résumé !!).

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le roman au début car il contient une grosse masse d'informations sur l'univers (pour une si petite taille de livre) et utilise plusieurs points de vue. Et puis on en arrive au moment où on commence à comprendre dans quoi l'auteur nous emmène, et là on savoure.

Tout à coup la bataille prend un autre sens, et on enchaîne les pages car on veut savoir comment les choses vont tourner. Et les différents points de vue deviennent finalement les différents « niveaux » de la bataille, et c'est fascinant de les voir alterner et de chercher à faire les liens entre eux.

L'histoire se déroule dans un univers de fantasy « mécanique » (à défaut de terme plus approprié pour désigner les étranges technologies qu'utilise l'empire d'Asreth) qui change des standards, et qui m'a parfois fait penser à celui des Soldats de la mer pour son côté Fédération (ici un Empire qui enchaîne les conquêtes) et son environnement militaire.

La volonté du dragon est donc une histoire surprenante, qui se déroule dans un univers avec un goût de revenez-y... autant dire que je n'ai plus qu'à m'intéresser à La route de la conquête !

CITRIQ

12 commentaires:

  1. Très bon petit roman qui apporte son lot de surprises.
    J'aime beaucoup le non-manichéisme du récit, chacun des protagonistes ayant une face sombre.
    C'est une bonne introduction à l'excellente "Route de la conquête" qui prolonge un univers qui a tout pour plaire.

    RépondreSupprimer
  2. @Lorhkan
    C'est vrai que y'a pas vraiment de "bon" côté dans cette histoire ^^

    RépondreSupprimer
  3. Cette couverture m'a toujours fortement intriguée. Il faudrait qu'un jour je m'y mette (mais c'est un coup à devoir ensuite lire tout ce qu'a écrit l'auteur...).

    RépondreSupprimer
  4. @Baroona
    En même temps si j'en crois les avis des camarades, c'est pas forcément une mauvaise chose de toute lire ^^

    RépondreSupprimer
  5. Lionel Davoust gagne à être connu ;)

    RépondreSupprimer
  6. @Xapur
    Oui d'ailleurs il est très peu présent dans les bibliothèques de Paris, c'est triste.

    RépondreSupprimer
  7. J'avais beaucoup aimé ce roman, il est vrai qu'il faut entrer dedans assez rapidement et qu'il y a beaucoup d'infos à absorber. Ensuite la magie a opéré ^^
    Moi aussi je vais bientôt me lancer dans La route de la conquête :)

    RépondreSupprimer
  8. @Endea
    Je vais guetter ton avis alors ^^

    RépondreSupprimer
  9. Je ne me souviens pas d'avoir dit ça, mais ça sonne comme quelque chose que j'aurais pu dire XD Un chouette roman. Cela dit, je ne me souviens plus de grand chose .........
    (je suis ravie que google m'annonce que je ne suis pas un robot simplement car je clique sur un bouton. Prosternons-nous devant tant d'intelligence)

    RépondreSupprimer
  10. @Tigger Lilly
    J'irais pas jusqu'à me prosterner mais mes yeux apprécient c'est sûr xD

    RépondreSupprimer
  11. J'ai beaucoup entendu parler de ce roman il y a quelques mois, je vais essayer de le trouver à la médiathèque, il a l'air intéressant et original !

    RépondreSupprimer
  12. @JainaXF
    Je l'ai trouvé en bibliothèque, ça doit être jouable (les autres romans de l'auteur par contre c'est pas ça hélas...)

    RépondreSupprimer