jeudi 9 octobre 2014

[Théâtre] L'Exoconférence d'Alexandre Astier


Des fois, il y a des gens qui sont limite énervants tellement ils excellent dans leur domaine. Prenez le cas d'Alexandre Astier par exemple. Donnez-lui la légende du roi Arthur, il vous sort Kaamelott (série aussi drôle qu'intelligente, et vu que j'en suis au énième revisionnage en ce moment, je peux vous dire que ça passe toujours aussi bien). Confiez-lui Bach, il vous invente Que ma joie demeure ! (spectacle sur le compositeur, encore une fois aussi drôle qu'intelligent).

Du coup, si vous vous mettez à lui parler de l'existence des extraterrestres, vous pouvez être sûr qu'il va vous inventer un chouette truc sur le sujet. Et ça s'appelle L'Exoconférence. J'ai dit énervant ? En fait ce type est génial !

L'Exoconférence porte bien son titre, puisqu'il s'agit d'un spectacle prenant la forme d'une conférence (problèmes de diaporama inclus) qui étudie la question de la vie dans l'univers. Cela passe par l'étude de quelques principes d'astronomie, de quelques hauts faits divers aliens, et pour le détail je vous invite à venir assister à une séance, histoire de conserver le plaisir de la découverte.

Ca fait un peu court comme présentation, mais cela me laisse de la place pour les éloges, et il y a matière à. Le spectacle dure 1h30, et on ne voit absolument pas le temps passer (c'est bien la première conférence pendant laquelle je ne pique pas du nez au bout de 30 minutes !).

Alexandre Astier est tout seul sur scène, mais il arrive parfaitement à occuper l'espace (et le temps) tout au long du spectacle, n'hésitant pas à jongler entre les rôles quand c'est nécessaire. Il est aidé par une scénographie ma foi fort simple mais parfaitement adaptée au format « conférence », « effets spéciaux » inclus.

Et puis le texte en lui-même est bien évidemment de très grande qualité. Oh oui on rigole souvent, comme il se doit. Mais comme toujours avec Alexandre Astier c'est aussi extrêmement érudit. Pas au sens élitiste qui étale sa science (bien qu'il étale, sa science), mais plutôt au sens très documenté et finalement fort pédagogique.

On sent de sacrées connaissances dans le domaine de l'astronomie et de la physique, et pour le coup j'ai même appris quelques trucs. Et comme c'est fait avec humour, on se dit par moment qu'on aurait bien aimé avoir Alexandre Astier au lycée pour nous expliquer le principe des forces, ça serait certainement mieux passer qu'avec le manuel.

Bref Astier fait du Astier, autant dire que c'est excellent. Si vous aimez tout ce que fait le personnage, vous n'avez plus qu'à courir réserver votre place si ce n'est pas déjà pas fait. Je recommande également ce spectacle aux amateurs de science (bien sûr), de science-fiction (évidemment !), aux gens qui aiment rêver en regardant les étoiles, aux gens qui ont envie de découvrir l'astronomie en s'amusant, et de manière générale à tout le monde ou presque (passez juste votre chemin si vous êtes créationniste, parce qu'avec l'évocation du Big bang et tout ça, pas sûr que ça passe très bien).

13 commentaires:

  1. Mh, okay, tu l'as bien vendu. Si je ne travaille pas lors de son passage à Lyon, j'irai!

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'ai adoré sa conclusion :3 Je me demande s'il n'a pas un petit lien de parenté avec Le Docteur ^_^

    J'ai trouvé ça presque trop court en fait, j'aurais bien vu 1/2h de plus.

    RépondreSupprimer
  3. Ça devrait être interdit d'allécher autant les gens qui devront attendre le dvd...
    "Que ma joie demeure" était très bon mais tout de même très particulier. Celui-là me semble un peu plus accessible, non ? (un avis formé sur mes souvenirs de son sketch "La physique quantique" qui était aussi sous format conférence et était très drôle).
    En tout cas, pas de doute, Alexandre Astier est grand. Et un jour on aura les films Kaamelott, j'y crois.

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais bien été voir le spectacle aux Utopiales, mais c'est les mercredi et jeudi, et bien sûr je n'arrive que le vendredi...^^
    Donc ce sera sûrement en DVD pour moi aussi !

    RépondreSupprimer
  5. A partir de quel âge est-ce visible ?

    A.C.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai hâte ! Il passe le 8 janvier chez moi :) Et si j'ai bien compris, toutes ses dates sont complètes maintenant...
    A l'origine, Alexandre Astier aurait voulu être astronome (toujours, d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
  7. @Mono
    C'est recommandé ^^

    @Jae_Lou
    Il ferait un bon Doctor à mon avis (sauf qu'il est pas anglais, c'est de l'hérésie :P)

    @Baroona
    Mais oui on les aura ces films (c'est un peu l'arlésienne mais je garde espoir !). Et oui c'est plus accessible que Bach à mon avis.

    @Lorhkan
    C'est un peu pour ça que j'ai fait le nécessaire pour le voir avant les Utos...

    @A.C. de Haenne
    Aucune idée, la salle était plutôt "adulte", après je ne vois pas pourquoi on n'y emmènerait pas un ado, c'est juste qu'il appréciera peut-être pas tout l'humour (enfin je dis ça, à vrai dire j'en sais rien xD)

    @Acr0
    Ceci explique cela. Tu as déjà ta place alors j'espère ? ^^

    RépondreSupprimer
  8. Alexandre Astier c'est mon héro !!
    Il est vraiment trop fort.
    Et dans chacun de ses spectacles, il se débrouille pour jouer un instrument différent.
    J'ai littéralement pleuré de rire à de nombreuses reprises durant cette conférence (bon j'étais ultra fatiguée ce jour là, ça aide à craquer, mais quand même).

    RépondreSupprimer
  9. @Aude
    Je peux imaginer qu'on finisse par pleurer de rire ^^

    RépondreSupprimer
  10. J'ai l'air bizarre si je dis que ça ne m'attire pas du tout ce truc ? (et pourtant je ne suis pas créationniste)

    RépondreSupprimer
  11. @Tigger Lilly
    En même temps si je ne me plante pas tu n'aimes pas spécialement Kaamelott, donc je peux comprendre que ça ne t'attire pas plus que ça comme humour ^^

    RépondreSupprimer
  12. Je vais voir l'Exoconférence à Lyon en décembre. Place réservée depuis 6 mois. Je trépigne, surtout en lisant ta chronique.
    Alexandre Astier bénéficie d'une meilleure couverture médiatique pour ce spectacle que pour "Ma joie demeure", mais cela me semble normal : le spectacle sur Bach était quand même adressé, je crois, aux personnes familiarisées avec la musique baroque. Ceux qui ont fait de la musique, du solfège, et de préférence joué ou chanté du classique. Baroona marque donc un point...

    RépondreSupprimer
  13. @Blop
    Je suis assez d'accord pour Bach (Monsieur a plus savouré que moi certains passages parce qu'il a fait plus de solfège que moi ^^).

    RépondreSupprimer