mercredi 15 octobre 2014

Doctor Who 8x08 - Mummy on the Orient Express


A la fin de la saison 5, si vous vous rappelez bien, le Doctor partait avec Amy et Rory vers une nouvelle aventure, qui concernait une déesse égyptienne dans l'Orient-Express dans l'espace. A l'époque, quand l'épisode de Noël était sorti, j'avais été un peu déçue de ne pas voir ce scénario prendre vie. Mais avec un voyageur temporel, il faut s'attendre à tout, y compris qu'il revienne à une intrigue laissée en plan trois saisons plus tôt ! Attention, spoilers !


A vrai dire le menu n'est pas tout à fait identique, puisque dans cet épisode nous avons droit à une momie (et non à une déesse égyptienne) dans l'Orient-Express de l'espace. On reste néanmoins relativement dans le même référentiel avec cette momie qui tue les passagers du train l'un après l'autre, en 66 secondes précisément.

- You're doing it again.
- Doing what ?
- The smile.
- Yeah, I'm smiling.
- It's the sad smile. It's a smile but you're sad.
En parallèle à ce mystère vient se greffer l'autre intrigue de l'épisode, le maintient ou non du binôme Clara-Doctor. Il était fort chouette que le trailer nous cache la présence de Clara dans cet épisode (même si on s'en doutait un peu), ça laisse un peu de surprise au début de l'épisode. Puis vient un peu de tristesse, lorsqu'on réalise qu'il s'agit de leur dernier voyage ensemble, « the last hurrah ».

- Perkins. Chief Engineer.
- The Doctor. Nosey Parker.
Et voilà le troisième larron de l'histoire, l'invité de l'épisode. Le personnage n'est pas tellement développé, mais ça fait plaisir d'avoir pour une fois un personnage secondaire qui s'entend bien très spontanément avec le Doctor, dans le cas présent parce qu'ils sont tous les deux des scientifiques terriblement curieux.


Avançons un peu dans l'histoire. Pour être honnête j'ai trouvé qu'elle mettait un peu longtemps à se mettre en place. Des morts supplémentaires, Clara enfermée dans le compartiment bagage, quelques dialogues qui donnent l'occasion à Clara de réfléchir à sa relation avec le Doctor, tandis que celui-ci en apprend un peu plus sur cette mystérieuse momie invisible, The Foretold.

Et là on comprend enfin que les passagers sont tous des scientifiques, réunis là pour résoudre le problème de la momie tueuse invisible. Et le seul maître à bord semble être une IA nommée Gus, un joyeux drille très sympathique qui n'hésite pas à tuer les occupants d'un wagon pour motiver son équipage.

- One minute with me and this thing, it would be over!
- You know, Doctor, I can't tell if you're a genius or just incredibly arrogant.
- Well, on a good day, I'm both.
Chacun met donc ses connaissances à profit pour avancer, y compris les victimes suivantes qui font tout leur possible pour témoigner de leur expérience. On commence donc à comprendre comment la momie procède et fonctionne, si bien qu'on arrive même à déterminer sa prochaine cible.

The Doctor : Well, I don't know. Lie to her. Tell her I can save her. Whatever it takes to get her here.
Et voilà donc Clara qui sort de son placard, mais tout cela n'est guère à son goût, c'est donc reparti pour une nouvelle engueulade.

- How does he even know what it is ? Cos if he knows what it is, then he knows what you are.
- Well, he has tried to entice me here before.
- Free tickets, mysterious summons, he even phoned the TARDIS number.
- Do you know...? You knew. You knew this was no relaxing break. You knew this was dangerous.
- I didn't KNOW. I certainly hoped.
- OK, this. You see, this. This is why I'm leaving you. This. Because you lied. You lied to me, again. And now you've made me lie. You've made me your... accomplice.
Au passage on retrouve bien le lien avec la saison 5 (je l'attendais depuis le début). J'aime bien l'idée que le Doctor laisse en plan certaines choses, un peu comme si sa tête était un affreux bric-à-brac où les idées de destination s'égarent sans cesse.

Par contre pour le moment le Doctor passe quand même pour un gros bâtard. C'est vraiment le nouvel aspect introduit par Peter Capaldi. Certes Eleven déjà était parfois assez manipulateur, mais il compensait avec une certaine chaleur humaine pas forcément très présente chez Twelve. Mais on le sait bien, au fond, qu'il n'est pas méchant !

« Hello. I'm so pleased to finally see you. I'm the Doctor and I will be your victim this evening. Are you my mummy ? »
Même si je trouve cet épisode pas forcément extraordinaire, je suis obligée d'accorder des points supplémentaires pour ce réemploi on ne peut plus adapté du terrifiant « Are you my mummy ? » (saison 1 épisodes 9 et 10).

Sinon comme il l'avait lui-même annoncé, le Doctor réussit à organiser une confrontation avec la momie, à lui survivre et surtout à résoudre le mystère en 60 secondes. Ca c'est de l'efficacité !
« Thank you so much for your efforts. They are greatly appreciated. Unfortunately, survivors of this exercise are not required. Air will now be removed from the entire train. We hope you have enjoyed your journey on the Orient Express. »

Heureusement le Doctor est là, et « Everybody lives ! », pour continuer dans la citation. Quoique il faut omettre quelques morts au début pour que cette affirmation soit vraiment exacte.

« Sometimes, the only choices you have are bad ones. But you still have to choose. »
Joli reflet de l'épisode précédent. D'ailleurs c'est une jolie pique, parce qu'en temps que spectatrice la semaine dernière j'ai été assez choquée que le Doctor laisse le choix impossible à Clara. Mais finalement, avec cet épisode, je me rends compte que c'est ce qu'il fait tout le temps, des choix impossibles, et que ça n'a rien de facile pour lui, tout super-héros qu'il est.


Perkins et le Doctor se séparent, bien que le Doctor semble prêt à l'embaucher comme mécanicien. C'est assez rigolo parce que ça semble être un élément récurrent de cette saison, les compagnons manqués : Blue dans Into the Dalek, Psi et Saibra dans Time Heist, Courtney dans les deux épisodes précédents.

Pour le coup ça me fait beaucoup penser aux anciennes saisons, où on avait parfois des personnages très développés qui quittaient l'univers à la fin de leur histoire, en dépit de l'incroyable aventure qu'ils venaient de vivre.

- Do you love it ?
- Love what ?
- I know it's scary and difficult but do you love being the man making the impossible choice ?
- Why would I ?
- Because it's what you do. All day, every day.
- It's my life.
- Doesn't have to be. Is it like...
- Like what ?
- ...an addiction ?
- You can't really tell if something's an addiction till you try and give it up.
- And you never have.
Et il est temps pour Clara d'avoir une discussion à cœur ouvert avec le Doctor. Et de quitter ou non le TARDIS. Il n'y a pas vraiment de suspens à ce sujet à vrai dire, on se doutait qu'elle finirait par reprendre la route.

Je suis un peu surprise de la façon dont cela se goupille. On dirait qu'elle a laissé croire que c'était Danny qui l'avait poussé à arrêter, alors qu'à voir ses interventions dans cet épisode il a l'air plutôt d'encourager Clara. En fait à la tête qu'elle fait quand elle annonce la bonne nouvelle, j'ai l'impression qu'elle ment. Pas sur le fait qu'elle veut continuer à voyager, mais sur les raisons de son changement d'avis, complètement.

« Let's go. »
Bon vous l'aurez compris à la taille de l'article, je suis un peu mitigée sur cet épisode. Je l'ai pas mentionné mais il est superbe visuellement (en fait ça devient tellement une habitude que je n'y fais plus attention), un mystère plutôt sympa, quelques chouettes personnages secondaires et une belle façon de régler le conflit entre le Doctor et Clara.

Mais j'ai trouvé le rythme un peu lent (on ne rentre vraiment dans l'intrigue qu'aux 2/3 de l'épisode), et la résolution entre Clara et le Doctor n'est pas totalement satisfaisante. Un peu comme avec Time Heist, je pense que ce n'est pas un mauvais épisode en soit, mais je doute qu'il reste dans les esprits.

A noter que le fil rouge semble oublié pour cette fois-ci (on ne retrouve pas les morts au Paradis par exemple), mais le coup de l'entité qui a tout fait pour amener le Doctor à cet endroit là, ça rappelle l'autre problématique, celle de la personne qui semble tout faire pour que Clara et le Doctor restent ensemble. Je ne doute pas que les deux finissent par se croiser, dans un prochain épisode peut-être ?

4 commentaires:

  1. - J'aime bien les épisodes en "huis-clos" donc j'ai eu tendance à apprécier celui-ci même s'il n'a effectivement rien pour être marquant (toute l'intrigue de Clara était parfaitement évidente).
    - Je ne sais pas s'il y a un petit clin d'oeil au "Crime de l'Orient-Express" ou si c'est mon esprit qui va chercher trop loin (et je ne peux pas en dire plus sans spoiler le livre).
    - J'ai frissonné en entendant le "Are you my mummy ?"
    - Je reste sur ma théorie que l'on va revoir tous ces personnages secondaires que le Docteur essaient d'engager, c'est trop systématique pour ne pas être volontaire.
    - Tu as vu le scientifique qui ressemble étrangement à Albert Einstein ? ^^

    RépondreSupprimer
  2. @Baroona
    - Pour le titre on est dans DW, c'est forcément volontaire ^^
    - Rendez-vous à la fin de la saison pour savoir si nos hypothèses tiennent la route ! ;)
    - Oui j'ai vu le simili Einstein (quoique Monsieur l'a repéré bien avant moi)

    RépondreSupprimer
  3. Forcément, on est pas d'accord ! ;-)
    Moi j'ai beaucoup apprécié cet épisode et le rythme ne m'a pas posé de problème... il faut dire que la fin (et le méchant m'ont intrigué), c'est toujours un plus !

    Et les tensions entre Clara et le Docteur ne sont à mon avis pas terminées !

    Espérons que la fin de saison sera grandiose et saura nous réunir de nouveau ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. @JainaXF
    J'espère bien, ça serait triste sinon après un si beau début ^^

    RépondreSupprimer