dimanche 20 juillet 2014

A storm of swords (A song of ice and fire 3) - George R. R. Martin


Petit à petit, je taille mon bout de chemin dans la gigantesque saga qu’est Le Trône de fer, avec au programme cette fois-ci le troisième tome, A storm of swords, qui ne compte qu’un gros millier de pages au compteur (si peu…). C’est énorme et pourtant, on ne voit pas le temps passer.

Comme vous vous en doutez, il devient un peu difficile de rédiger une chronique sans en passer par les spoilers. Pour le plaisir de l’exercice, je les aie cependant bannis en notes de bas de page, si bien que vous pouvez lire cette chronique sans risque… sauf si vous lisez les notes en question !

Si A clash of kings m’avait semblé un peu longuet, c’est tout le contraire de ce tome-là dans lequel on n’a guère le temps de s’ennuyer. On pourrait croire qu’après certains passages, les royaumes vont revenir au calme sauf que non, on avance à un rythme d’enfer jusqu’au dernier chapitre.

C’est un peu l’auteur avait passé tout le tome 2 à placer ses pions pour les massacrer joyeusement dans A storm of swords. Et question massacre, on est servi. Les morts ne manquent pas (généralement atroces, même quand on n’aime pas le personnage), à tel point qu’on pourrait s’imaginer que Westeros va être complètement dépeuplé avant la fin du livre… [1]

Mais il n’en est rien, puisque l’auteur trouve toujours des personnages pour passer sur le devant de la scène et prendre à leur tour prendre la parole, apportant des informations supplémentaires fort intéressantes sur des histoires qu’on pensait plus simples que ça [2].

C’est d’ailleurs assez marrant de se rendre compte qu’après plus de 2500 pages lues, on a encore de très nombreuses choses à apprendre. Certains faits restent toujours inexpliqués [3], et l’auteur insiste presque trop sur ce fait pour que ça n’ait aucune importance. Je ne serais pas surprise qu’on apprenne la vérité que bien tard dans l’histoire.

N’allez pas croire pour autant qu’on ne vit que de frustration de ne pas savoir, puisque quand on s’y attend le moins, G.R.R Martin se fend de quelques belles révélations [4] qui relancent la machine, surtout à la fin de l’histoire. A storm of swords est vraiment à tout point de vue un tome où on avance : on apprend des choses, certains personnages progressent à pas de géants [5], des situations qui stagnaient depuis bientôt deux tomes prennent fin [6].

En fait il se passe tellement de choses qu’on en oublie le découpage par point de vue qui est parfois si énervant [7]. Il faut dire que même si les intrigues sont multiples, de nombreux liens se tissent entre elles. Alors que le tome 2 donnait une impression de chacun dans son coin, on ressent bien plus dans ce livre là les conséquences que peut avoir une action dans un coin du continent sur le reste de Westeros [8].

Bref A storm of swords est une lecture fort chouette et hautement addictive, où G.R.R. Martin déploie tout son talent (de conteur d’épopée médiévale grandiose, certes, mais d’auteur machiavélique qui joue avec son lecteur, à n’en point douter). Je vais faire une pause le temps de digérer tout ça (et avancer la série accessoirement), mais nul doute que je reviendrais prochainement à la charge avec le tome 4 !


*** ATTENTION SPOILERS ***

[1] On pourrait croire qu’avec tous les mariages qui parsèment l’histoire, le repeuplement soit assuré sauf que vu comment finissent les mariages dans ce bouquin (limite celui de Tyrion et Sansa est celui qui se termine le mieux, c’est dire), ça me semble assez compromis !

[2] Mention spéciale à Jaime, dont les souvenirs offre une perspective très différente sur les raisons qui l’ont poussé à devenir le Kingslayer.

[3] L’assassinat raté de Bran revient encore une fois sur le devant de la scène, et si Tyrion comme Jaime ont leurs hypothèses sur le sujet, force est de constater qu’on a aucune certitude sur qui a tiré les ficelles sur le sujet.

[4] J’aime surtout tout ce qu’on découvre sur Petyr dans le dernier tiers de l’histoire. Je devrais assez logiquement détester le personnage, mais son génie calculateur force tout de même l’admiration !

[5] Notamment Daenerys dans sa guerre contre l’esclavage et Jon Snow dans sa difficile infiltration des wildlings, suivi par son retour sur le Mur. Pour le coup y’a une vraie progression dans les histoires, alors que jusque là ils végétaient souvent dans leur coin.

[6] Côté rois on peut d’ailleurs dire que le ménage a été radical ! A ce rythme, c’est à se demander si Daenerys ne pourra pas se pointer et monter sur le Trône de fer sans la moindre opposition, une fois qu’ils auront fini de s’entretuer.

[7] Surtout quand les personnages se ratent d’un cheveu, n’est-ce pas Bran et Jon ? Et ne parlons pas de Cathelyn et Arya, ça vaut mieux...

[8] A part pour Daenerys qui reste assez isolée dans son coin, bien que j’ai pratiquement applaudi des deux mains quand Ser Barristan a révélé son identité, après tout ça fait un moment qu’on l’avait perdu de vu celui-là.

CITRIQ

C'est même un sacré pavé, avec ses mille pages !

12 commentaires:

  1. C'est le meilleur tome jusqu'au 4 inclus ! C'est dommage qu'ils ne sont pas tous comme ça.

    RépondreSupprimer
  2. Je m'étais arrêtée à cette intégrale là aussi pour ne pas me faire spoiler par la série ^^ Une vraie boucherie ! J'espère maintenant profiter des vacances pour faire un sort à l'intégrale 4 qui est, paraît-il, plus lent. Un tome de mise en place quoi, avant un nouveau carnage :)

    RépondreSupprimer
  3. "Bon, on vient d'enchaîner trois morts capitales, ça devrait se calmer maintenant. Ah, non. *_*"
    C'est le tome des yeux écarquillés je crois.

    RépondreSupprimer
  4. Evidemment, je n'ai pas lu tes "notes de bas de page"... ;)
    Très bonne idée de faire une critique sous cette forme, j'applaudis des deux mains !
    J'ai prévu de lire ce volume très bientôt... ;)

    RépondreSupprimer
  5. @Tigger Lilly
    On verra bien ce que ça donne la suite, j'ai pas le droit de m'arrêter de toute façon ^^

    @Plume
    Bah oui faut bien repeupler un peu avant de sortir la grande faux :D

    @Baroona
    C'est presque blasant à force, mais qui va-t-il tuer dans le chapitre suivant ? xD

    @Lorhkan
    C'est cool que ça soit lisible par un non lecteur, j'étais pas sûre que ça fonctionnerait à la base ^^.

    RépondreSupprimer
  6. Non seulement c'est un pavé, mais en plus tu l'as lu en anglais : je suis ADMIRATIVE :) !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai passé un excellent moment de lecture avec ce troisième tome qui se révélait dense et surtout plein de révélations. Maintenant faudrait peut-être que je pense à me lancer dans le quatrième tome ^^

    RépondreSupprimer
  8. @Brize
    Comme dirait les shadocks, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

    @BlackWolf
    J'ai l'impression de doubler tout le monde au fur et à mesure que j'avance ^^.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai adoré ce 3e tome. Il me reste le 5 à lire... ce que je comptais faire cet été, même si c'est franchement pas gagné. Et j'aime beaucoup ta façon de spoiler sans spoiler! Excellenete idée!

    RépondreSupprimer
  10. @Karine :)
    Je compte plus ou moins lire le 4 et le 5 en août, menfin je sais pas si je lirais tout d'affilé, ça fait une sacrée brique les 2 ensemble xD

    RépondreSupprimer
  11. Merci, tu viens de m'aider à choisir ma lecture d'été (car il faut bien que je m'y attelle et pour éviter les spoilers de ton prochain article sur le sujet et pour préparer le terrain de la saison 5) !
    Par contre tu parles de l'intégrale 5, elle est sortie ? :o

    RépondreSupprimer
  12. @Mary
    Absolument pas, mais je lis en anglais donc c'est tout comme l'intégrale 5 si elle existait ^^.

    RépondreSupprimer