jeudi 10 juillet 2014

Les cinq rubans d'or - Jack Vance


L’an dernier, ma participation du Défi Jack Vance m’a permis de récupérer Les cinq rubans d’or, roman d’aventure spatiale. L’été approchant, je me suis lancée à l’aventure pour découvrir ce que Jack Vance avait bien pu écrire en SF (puisque jusqu’à maintenant j’avais surtout exploré ses textes de fantasy).

Les cinq rubans d’or nous raconte l’histoire de Paddy Blackthorn, un baroudeur qui cherche à voler les secrets de l’ultrapropulsion. Par le biais d’une sacrée malchance qui se transforma en gros coup de chance, celui-ci se retrouve en possession de cinq rubans d’or qui indiquent où sont cachés les secrets de l’ultrapropulsion. En compagnie de Fay, agent de l’Agence terrienne, il va partir à leur recherche, alors que la galaxie entière est à leurs trousses.

Si vous cherchez un ouvrage richement détaillé et plein de réflexions, passez votre chemin ce court roman (ou cette grosse novella ?) n’est pas pour vous. Par contre, si vous avez envie d’un space-opera drôle et divertissant qui va à 100 à l’heure, alors n’attendez pas.

Il est en effet difficile de résister à Paddy, anti-héros haut en couleur, qui même s’il n’atteint pas le niveau de Cugel, en tient quand même une sacrée couche. Autant dire qu’avec Fay, demoiselle qui ne laisse vraiment pas marcher sur les pieds (fait impressionnant pour l’époque d’écriture), on se retrouve avec un duo explosif.

Leurs échanges sont généralement à mourir de rire (mais c’est aussi valable pour l’ensemble des dialogues du livre en fait), et leurs péripéties le sont tout autant (avec une mention spéciale pour l’épisode de la banque, grand moment de comédie).

Le tout a un côté feuilleton tout à fait délicieux, ce qui rend la lecture fort plaisante. Certes ce n’est certainement pas le roman du siècle, mais c’est léger et ça se lit avec plaisir, ce qui fait du bien de temps en temps !

CITRIQ

4 commentaires:

  1. Je n'avais plus accroché que ça, ça va trop vite, rien n'est développé, et il y a ce sentiment de répétitivité (récupérer les cinq rubans) que Jack Vance apprécie visiblement (le processus est identique dans "Space opéra" ou la saga de "La geste des princes-démons) mais qui dans un si court texte ne convainc pas.

    Ceci dit, c'est très enlevé, très rythmé. Sans doute un peu trop du coup !^^

    RépondreSupprimer
  2. @Lorhkan
    Moi c'est justement ce qui m'a fait rigolé, mais j'avais besoin d'un truc très léger avant de reprendre le Trône de fer donc c'était un peu le texte idéal ^^

    RépondreSupprimer
  3. Vous êtes donner le mot avec Julien le naufragé ?
    Contente qu'il t'ait plu en tout cas, j'avais également apprécié cette lecture !

    RépondreSupprimer
  4. @Cornwall
    Absolument pas en plus, c'est juste un cas de grands esprits qui se rencontrent xD

    RépondreSupprimer