mardi 5 février 2013

Top Ten Tuesday (11) : 10 titres VF qui n'ont rien à voir avec leur équivalent en VO


10 titres VF qui n'ont rien à voir avec leur équivalent en VO
(légèrement adapté en « mais à quoi pensait le traducteur/l’éditeur quand il a pondu ça ? »)

J’ai eu un peu de mal à rassembler mes titres pour ce top ten, car autant je pourrais écrire un véritable roman sur les traductions de titres de films, autant j’ai moins de souvenirs de titres français particulièrement exaspérants pour des romans (du moins dans ceux que j'ai lu récemment ou que j'ai retrouvé dans ma bibliothèque).

Comme quoi à l’heure actuelle les éditeurs préservent en général assez bien le titre originel finalement. Mais quand même, des fois, j’aimerais comprendre…

1. L’assassin royal / Farseer Trilogy et toutes ses suites – Robin Hobb

Difficile de faire l’impasse sur toute cette série, où l’éditeur semble multiplier les prétextes pour ne surtout pas coller aux titres originaux (sauf pour le tout premier roman de la première série !). D’où ce résultat :
- Farseer trilogy => L’assassin royal (La citadelle des ombres en omnibus)
- Liveship traders => Les aventuriers de la mer (L’arche des ombres en omnibus)
- The tawny man => L’assassin royal (La citadelles des ombres en omnibus)
- Rain wild chronicles => Les cités des anciens
Mais sinon tout cela est parfaitement logique… Et encore, je ne vous fait pas le comparatif des titres des romans en eux-mêmes (avec le découpage), sous peine d’y être encore dans une semaine !

2. L’étrange vie de Nobody Owens / The Graveyard Book – Neil Gaiman

Neil Gaiman est un auteur chanceux, il est en général extrêmement bien traduit en VF, avec des titres très respectueux (oui bon d’accord, la plupart du temps ils ne les traduisent même pas, et c’est sans doute tout aussi bien !). Il n’y a qu’un seul cas de figure où ça n’a pas été le cas, et je n’ai toujours pas pardonné cette faute de goût à l’éditeur. Oh bien sûr, c’est tellement facile d’évoquer L’étrange noël de Monsieur Jack pour aguicher le client, mais du coup c’est toute la référence au Livre de la Jungle (qui domine tout le livre) qui tombe à l’eau.

3. Chroniques des années noires / Years of rice and salt – Kim Stanley Robinson

Des fois, on ne peut que se poser des questions sur le choix du titre. Pourquoi casser toute la symbolique du titre qui évoque la réécriture de l’histoire en mettant l’Islam et la Chine au premier plan ? Pourquoi diable des années noires ? Cette version uchronique de l’histoire de l’humanité n’est pas plus noire que la nôtre (elles se valent bien), alors pourquoi ce choix de titre ?

4. A la croisée des mondes / His dark materials – Philip Pullman

C’est sans doute dans le domaine de la jeunesse qu’on retrouve le plus souvent des traductions complètement à l’ouest des titres. Si globalement je n’ai jamais rien eu contre le titre du cycle (A la croisée des mondes est plus évocateur que His dark materials finalement), j’aurais autant préféré que les deux premiers romans gardent leurs titres originaux : Les royaumes du nord ne valent pas les Northern Lights, et surtout, La tour des anges n’évoque pas grand-chose dans le livre, contrairement au Subtle Knife

5. La compagnie des fées / A Midsummer's Nightmare - Garry Kilworth

Parce qu’un roman qui met en scène les fées d’une des plus célèbres pièces de théâtre de Shakespeare, c’est tout à fait logique de ne surtout pas garder la référence dans le titre, ça risquerait de faire fuir le lecteur de fantasy qui prendrait peur à l’idée de lire du théâtre, à n’en point douter…

6. Dead Kennedy / Perfect circle – Sean Stewart

Histoire de varier un peu, plutôt que de parler tout le temps des titres français, parlons un peu des traductions françaises… en anglais ! C’est tellement logique comme technique d’ailleurs. Encore que dans ce cas, le choix ait relativement du sens (mais on dirait quand même qu’ils cherchent à attirer le client avec un roman sur la mort du président).

7. Riverdream / Fevre dream – George R.R. Martin

Par contre dans le cas de ce roman, le concept de traduire de l’anglais par de l’anglais trouve sérieusement ses limites. Non parce que si Fevre Dream a tout à fait son sens dans le texte (c’est le nom d’un bateau et ça joue sur la ressemblance Fevre/Fever), Riverdream… je cherche encore !

8. Daytripper : au jour le jour / Daytripper - Fábio Moon & Gabriel Bá

Et après les traductions anglaises en anglais, l’autre cas qui me fait toujours rire, c’est la demi-traduction. Comprenez qu’on garde le titre originel, mais on lui adjoint un sous-titre pour l’éclaircir. Ou pour éviter de mélanger VO et VF lorsqu’on passe sa commande en ligne ? En tout cas, ce sous-titre qui n’a pas forcément grand sens d’ailleurs. Au jour le jour, c’est au moins aussi limpide que Daytripper tiens !


Même cas, autre comic. A se demander comment on a échappé à des choses comme Sandman : Le maitre des rêves ou pire encore, Star Wars : La guerre des étoiles (en fait ce dernier existe vraiment, mais à la décharge de Pocket, le titre Un nouvel espoir n’existait pas encore en 1992).

10. Elle qui chevauche les tempêtes / Windhaven – George R.R. Martin & Lisa Tuttle

Ceci dit je râle et je râle encore sur les traductions de titres, mais il y a parfois des cas où l’on remercie le traducteur, parce que le titre vf donne bien plus envie de s’intéresse au roman que le titre originel. J’en veux pour preuve le très beau Elle qui chevauche les tempêtes, que j’ai lu il y a très longtemps d’abord pour son titre et sa couverture de chez Lunes d’Encres. L’édition J’ai lu, sous le titre de Windhaven, ça m’inspire beaucoup moins. Comme quoi, des fois, ça vaut la peine de s'éloigner de la VO, finalement...

Le Top Ten Tuesday est une initiative de The Broke and the Bookish, reprise en version française par Iani.

17 commentaires:

  1. D'acc avec toi pour l'Assassin Royal.

    Et comme ça peut me gonfler de changer le titre anglais pour en mettre un autre en anglais ... C'est assez courant pour les séries TV, sauf que souvent, tu perds toute la signification du titre, ou le jeu de mot qui se trouve dedans. Au secours, c'est tellement débile.

    Et tu as bien raison pour le titre de Marin et Tuttle

    RépondreSupprimer
  2. Belle liste !
    Je ne vois pas l'intérêt non plus de changer un titre pour le laissé en anglais.. c'est spécial comme concept ! ^^
    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
  3. Quelle inspiration ! Je n'en ai trouvé que trois -_- Nous avons en commun L'étrange vie de Nobody Owens ;)

    RépondreSupprimer
  4. Tu peux rajouter Game of Thrones, qui est de plus très mal traduit (mes yeux saignent à chaque page).

    RépondreSupprimer
  5. Oui, "Le trône de fer" pour "A song of ice and fire", on peut dire qu'on n'y a pas gagné au change...

    Par contre, contrairement à Guillaume, je trouve excellente la traduction "vieillie" du roman (mais ce n'est ni le lieu ni le moment pour revenir sur cet éternel débat...^^).

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai qu'à brûle-pourpoint, on ne pense pas forcément à ces titres VF ratés. Finalement, ce n'est que sur le moment, en lisant l'histoire puis en revenant sur le titre qu'on se dit "WTF ?!"
    Pour les livres de Hobb, on sent surtout une envie débordante de donner un titre à ces coupures VF de tomes VO, et c'est d'une originalité à faire peur.
    Oui, on ne sent pas du tout le titre commercial pour le livre de Gaiman. Tiens, je vais te taper dans du message ultra subliminal que tu ne vas rien y comprendre.
    C'est vrai que les titres de Pullman laisse à désirer (le moins aimé demeure la tour des anges pour moi).

    RépondreSupprimer
  7. @Olya
    Pour les séries, je ne te le fais pas dire, Doctor Who c'est limite honteux comment ils arrivent à massacrer des titres super subtils et mystérieux...

    @Laeti1304
    Bah j'imagine que y'a tout une démarche marketing qui consiste à garder le côté "anglophone" ptêtre avec un sens plus compréhensible pour le lecture lambda... menfin c'est un poil ridicule quand même !

    @Bouchon des Bois
    Si ça peut te rassurer ça fait deux semaines que je cherche des titres, sinon j'aurais pas mis grand chose xD

    @Guillaume & Lorhkan
    Je n'ai pas inclus le Trône de fer vu que je ne l'ai toujours pas lu (oui je sais bouh la honte), mais j'entends très fréquemment parler de ce débat sur la traduction (soyez gentils si vous décidez de vous battre, ne mettez pas du sang partout :P)

    @Acr0
    C'est surtout La tour des anges qui m'a fait tiqué, le premier ça va encore. Menfin Sally Lockart souffre du même problème de mémoire.
    Pygmalion est spécialiste des titres de parties foireux, la seule fois où ils sont remontés dans mon estime, c'est pour la Symphonie des siècles où ils se sont contentés d'un Rhapsody 1ère et 2ème partie (qui avait le mérite d'être honnête ^^).

    RépondreSupprimer
  8. Je ne savais pas pour les Pullman, surtout que je viens juste dans finir la lecture (j'ai tendance à zapper les premières pages quand je lis des eBooks).
    Sinon ce n'est pas un titre, mais c'est du même niveau, j'ai mis des anneaux à comprendre d'où venait la coquille sur la traduction de la carte de Bilbo le Hobbit (à la palce de The Hobbit), la flèche avec les lapins ; qui prouve bien qu'il est particulièrement stupide de faire traduire le livre d'un côté et la carte de l'autre.

    RépondreSupprimer
  9. Arf, on peut pas éditer !!! Décidément je ne suis pas réveillé aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  10. J'aurais cité le Trône de Fer aussi sans hésiter. D'acc avec toi pour la Citadelle des ombres.
    Le mieux encore aurait été de faire un top des livres les moins bien traduits, je suis certaine qu'on aurait immédiatement pensé au même, xd

    RépondreSupprimer
  11. Intéressants, les titres de l'Assassin royal :p
    J'avais déjà médité sur His Dark Materials --bien que j'aie totalement oublié de le mettre dans mon Top-- et franchement ce titre n'était pas évident. Je ne suis même pas sûre de l'avoir bien compris d'ailleurs. C'est le genre de titre où je pense que le traducteur a raison d'aller chercher ailleurs, une traduction littérale ou proche étant trop peu claire...
    Sinon je suis d'accord avec toi pour les titres de film, c'est souvent à hurler. Comme pour les livres, je soupçonne généralement les responsables commerciaux (studios ou éditeurs) et pas les adaptateurs et traducteurs, qui doivent rentrer chez eux en sanglotant... ^^
    Sinon moi c'est Alys, enchantée. :)

    RépondreSupprimer
  12. Excellent ce Top Ten Tuesday. Je me suis vraiment bien marrée en le lisant :D :D
    Tout à fait d'accord avec toi pour ceux que j'ai lu ou que je connaissais.
    Et tu vois, "Chroniques des années noires" ne m'a jamais vraiment attirée, alors que maintenant que je connais le titre en VO, ça m'intrigue plus. Comme quoi...

    RépondreSupprimer
  13. @Fánaríë
    Rassure toi j'ai compris ce que tu voulais dire (et j'avais oublié cette histoire de lapins, merci de me l'avoir rappelé, ça me fait toujours autant rire xD)

    @Endea
    Tu penses à la ballade de Pern ? *siffle*. En même temps pour tous les reproches qu'on peut faire à la série, les titres sont cohérents eux ^^

    @Alys
    Oui je pense aussi que ce n'est pas du fait du traducteur. C'est encore plus flagrant pour les films (j'ai une amie qui s'est amusée à énumérer tous les titres de films VO qui deviennent "le monde de..." en VF, y'en a une de ces tartines xD)
    (et bienvenue par ici :D)

    @Spocky
    Bah si jamais tu es vraiment intriguée par les Années de riz et de sel (^^), je l'ai à Paris (et je ne compte pas le revendre en plus).

    RépondreSupprimer
  14. C't'une belle brochette ! Pygmalion j'ai l'impression qu'ils font n'importe quoi avec leurs titres ... C'est pas eux qui ont publié Le Trône de Fer en grand format ?

    RépondreSupprimer
  15. Si c'est bien eux, c'est pas compliqué, ils n'ont pas leur pareil pour faire 12 tomes d'une trilogie (Royaume de Tobin c'est eux aussi, et de mémoire c'est découpé aussi...)

    RépondreSupprimer
  16. Tiens, je vois le lien pour ma part avec Chroniques des années noires, même si ce n'est pas une traduction intégrale. Par contre, je ne connais aucun de ces titres. Merci pour les découvertes

    RépondreSupprimer
  17. De rien (mais c'est une drôle de façon de découvrir des titres quand même xD)

    RépondreSupprimer