dimanche 1 juillet 2012

Petite revue béophile trimestrielle (5)

Petit bilan cette fois-ci, comme je vais peu au cinéma, je reste plutôt sage question achats de musiques. Par contre je suis allée voir un très chouette concert de musiques de film de John Williams avec Spocky à la salle Pleyel début juin.

John Williams est un compositeur qui passe toujours bien en orchestre, et cette fois-ci, l’expérience a été d’autant plus intéressante que le concert avait lieu dans une bonne salle, avec un très bon orchestre et un très bon chef d’orchestre, Laurent Petitgirard, qui s’est révélé extrêmement didactique et plutôt drôle avec ça.

En effet, il introduisait chaque morceau avec des explications (sur le film, la conception de la musique, les thèmes…), du coup ça rendait l’écoute très intéressante. Je ne fréquente pas souvent les salles de concert, mais il me semble que ce n’est pas très courant.

Même si je n’avais pas franchement besoin d’arguments pour m’en convaincre, j’ai bien aimé toutes les explications qu’il a données sur le génie de John Williams (le fait que c’est un excellent mélodiste, que ses morceaux n’ont pas besoin d’être adaptés pour être joués en concert, etc.)

Le programme était aux petits oignons dans la veine la plus célèbre de John Williams (Star Wars, Indiana Jones, Superman, Harry Potter…). Je ne vais pas vous faire baver avec tout le programme, mais j’ai été très contente de découvrir des partitions que j’avais ignoré jusque-là comme Jurassic Park (que je découvre avec délice depuis) et Rencontre du 3ème type (dont il faut que je vois le film, et dont la BO a été écrit en amont du film !).

Bref, c’était un concert fort chouette, quant au rapport avec mes découvertes des trois derniers mois… Comme nous partageons une passion commune pour les musiques de film avec Spocky, nous avons papoté un peu autour de nos derniers coups de cœur.

Et dans mon cas, le compositeur qui occupe de plus en plus de place sur mon disque dur, à l’exception de Murray Gold (qui est un cas à part, mais c’est un peu le John Williams des séries télé celui-là !), c’était Alexandre Desplat, j’en veux pour preuve mes deux derniers achats :


Moonrise Kingdom – Alexandre Desplat (entre autres)

Une BO de film de Wes Anderson, c’est un joyeux foutoir hyper chouette à écouter, qui mélange des trucs complètement improbables (à l’image de ses films), entre reprises délirantes, chansons d’un autre temps, vieux morceaux, et nouvelles compositions.

Sur ce film, Alexandre Desplat a écrit une très chouette mélodie qu’on retrouve ici et là au cours de l’histoire, The Heroic Weather-Conditions of the Universe, en sept parties. La dernière est plutôt rigolote (elle reprend l’introduction du film, avec la voix-off de l’enfant qui décrit les instruments utilisés), mais je préfère vous proposé la première partie, qui est juste… à l’image du film en fait, douce, légère, un poil mélancolique, et très éclectique dans le choix de ses instruments.



De rouille et d’os – Alexandre Desplat (entre autres également)

Autre musique dans un genre radicalement différent. La BO contient un lot de chansons (qu’on entend durant le film) que j’ai très peu écouté, et les compositions d’Alexandre Desplat. Sur la BO de De battre mon cœur s’est arrêté (également un duo Audiard/Desplat), on retrouvait déjà quelque chose de similaire (avec la BO de Desplat carrément exilée sur un 2e CD).

La musique de Desplat est très différente sur ce film, beaucoup plus atmosphérique. C’est assez difficile d’en parler, mais c’est le genre de musique que j’adore écouter tard le soir. Déjà ça risque pas de réveiller les voisins, et c’est très doux finalement, plus des sonorités que des mélodies à proprement parler… Je découvre encore cette BO, mais j’ai eu un petit coup de cœur pour cette plage :


Vous l’aurez compris, Alexandre Desplat n’est pas franchement un compositeur bourrin (comparé à Hans Zimmer mettons), mais il arrive à de très chouettes résultats avec ses compositions plus douces. Il a fait notamment un très bon boulot sur les derniers Harry Potter, dont la musique faisait tellement fin d’un monde que je l’ai utilisé comme fonds sonore pour lire le dernier tome d’Hunger Games.

Et puis, j’ai (presque pas) honte de l’avouer, mais j’aime aussi beaucoup sa BO pour le 2e Twilight.

12 commentaires:

  1. Ahhhhh John Williams, ça c'est un concert auquel j'aurais adoré aller écouter ^^
    Ihih tu m'as fait rire avec la conclusion de ton billet :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah il y en aura un en 2013 dans le cadre de l'expo Musique et Cinéma à la Cité de la Musique. Ptêtre que tu pourras venir ^^

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé la BO de moonrise kingdom aussi, surtout "The Heroic Weather-Conditions of the Universe" !

    RépondreSupprimer
  3. Oh là je ne savais pas que John Williams passait à Pleyel !
    Même trop tard, c'est quand même chouette de savoir qu'il en aura un en 2013.
    En tout cas, l'idée de lire avec une BO en fond sonore est très sympa, je vais aller tester celle de Moonrise Kindom.
    Merci bien pour l'article, donc, j'ai appris pleins de trucs tentants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le fais pas souvent le coup des BO pour la lecture (vu que je lis surtout dans les transports), mais c'est assez agréable, j'ai des livres qui sont associés pour toujours avec certaines BO du coup ^^

      Supprimer
  4. Réponses
    1. On ne se moque pas, elle est très belle cette BO :D

      Supprimer
  5. Rhaa la BO de Moonrise Kingdom, je l'écoute en boucle en ce moment. Elle est énorme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi elle tourne en boucle (comme la plupart des BO des films de Wes Anderson d'ailleurs ^^)

      Supprimer
  6. J'arriiiive ! (oui, ça sent la fille qui a du retard dans son agrégateur)
    Haaan, tu m'étonnes que cela devait être bien :D
    Je ne connais pas du tout Desplat (mais je n'ai pas encore vu Moonrise Kingdom ni même de rouille et d'os, donc je suis un peu pardonnée ?)
    Huhu, j'ai tiqué sur la mention de Twilight comme Olya ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh bah tu sais ce qu'on dit, rien ne sert de courir :D
      Desplat y'a quelques années je connaissais presque rien de lui, maintenant je le croise partout. Et c'est une très belle BO Twilight non mais oh !
      (c'est loin d'être le seul navet à avoir une belle BO :P)

      Supprimer