lundi 23 juillet 2012

Bride Stories 1 & 2 - Kaoru Mori


Je ne suis pas une grosse lectrice de manga d’ordinaire (à part Sailor Moon mais c’est un cas à part), c’est même un des rares rayons en librairie où je suis juste incapable de m’y retrouver. Mais des fois, il y en a un qui me tape dans l’œil.

Bride Stories, entre la pub intensive sur Nolife et les avis des copines, a fini par attirer mon attention. J’ai donc emprunté les deux premiers tomes à la bibliothèque (où il est facile de s’y retrouver, y’a des cotes :P) pour me faire une idée.

Ce manga se déroule en Asie centrale, au XIXe siècle, et nous raconte l’histoire d’Amir, vingt ans, qui quitte son village pour aller épouser son promis, Karluk, âgé de douze ans seulement. L’intrigue contient son lot de rebondissements (avec le père d’Amir qui aimerait récupérer sa fille pour la marier à un homme plus intéressant), mais là n’est pas l’intérêt de ce manga.

(même si vous pouvez faire votre guimauve comme moi et fondre devant ces petits moments de rien du tout entre Amir et Karluk)

Bride Stories est surtout un formidable moyen d’explorer une époque et une région très mal connus en donnant à voir la vie quotidienne de ces populations, et toutes les traditions qui les accompagnent (les femmes qui brodent leur trousseau). En un mot plutôt que cent, c’est juste fascinant !

Il faut dire que les dessins sont juste magnifiques, avec un luxe de détails presque scandaleux. Difficile de ne pas littéralement dévorer des yeux les costumes, les broderies, les boiseries, et même les paysages des steppes.

(C’est presque du gâchis de me faire lire de tels ouvrages, à moi qui peine tellement à regarder les images dans les BD)

Bref, je n’ai eu aucun mal à tomber sous le charme de ce manga, et je vous invite à faire de même. La tranquillité et l’originalité de l’univers en font une lecture dépaysante et fort agréable.

Vous pouvez d’ailleurs feuilleter le tome 1 sur le site de l’éditeur pour vous faire une idée.


CITRIQ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire