jeudi 31 décembre 2009

Writing in the rain (Bilan 2009)

Le titre est un peu mensonger vu que le soleil est de retour, mais hier, quand je suis tombée sur Singing in the rain à la télé, on voyait la même chose par la fenêtre et à la télé (minus Gene Kelly). Je suis d’ailleurs vite tombée sous le charme de ce film très « mise en abîme » sur le cinéma drôle et coloré qui se laisse bien regarder (si on oublie quelques numéros de danse un poil trop longs).



Excusez l’interlude musicale, le but de cette ultime chronique de l’année 2009, est avant tout de faire un petit bilan de l’année. Je voulais reprendre le modèle de l’an dernier, mais sélectionner trois livres/films etc. se révèle assez réducteur, nous improviserons donc.


Travaux en cours

Tout d’abord, je pense que c’est passé inaperçu mais je viens de passer trois jours à déménager les critiques de mon ancien blog sur celui-ci, pour des raisons diverses et variées (gestion des commentaires, images qui avaient disparu, etc.). J’ai fait une sélection bien sûr sinon j’y serais encore, surtout que certaines ressemblent presque à des listes avec un avis en deux lignes.

Comme ça mon « premier » article porte sur l’adaptation de Stardust, c’est beaucoup plus adapté à la Gaiman’s addict que je suis !

Une nouvelle déco est aussi en projet, mais on verra pour 2010 (ou 2011 même, ne soyons pas trop ambitieux !)


Le best-of de l’année

Comme nous sommes dans une bibliothèque (jusqu’à que je me lasse de l’appellation), commençons par parler livres. L’année aura été riche, et n’est pas terminée (technique j’ai encore cinq chroniques sur le feu dans un état plus ou moins avancé).

Si je devais faire une petite synthèse sur la question, je retiendrais d’abord la découverte du Cercle d’Atuan. Ce très chouette forum m’a permis de découvrir le plaisir de prendre son temps pour lire avec les autres, et d’échanger au fur et à mesure. J’ai fait connaissance avec des œuvres que je n’aurais pas forcément lu autrement (Cristal qui songe, La Stratégie Ender pour citer les plus marquants), et accessoirement c’est un vrai plaisir de discuter là-bas.

Sinon, je retiendrais deux auteurs qui continuent à m’épater à chaque lecture, Elisabeth Vonarburg (Tyranaël qui m’a scotché un bon moment) et Jean Philippe Jaworski (même remarque pour Gagner la Guerre), et un auteur que je ne connaissais pas mais qui est franchement épatant : Tim Powers (Sur des mers plus ignorées, les Voies d’Anubis).

Coté cinéma, je retiendrais surtout les films qui me « hantent » encore bien après leur sortie, à savoir The Wrestler de Darren Aronofsky (ne me demandez pas pourquoi, par contre il serait temps que je m’intéresse à ses autres films, hein Silvère ?), Là-haut (faire chialer les gens pendant les dix premières minutes d’un film d’animation, fallait oser et c’est génial), et District Nine (une grande claque, tout simplement).

Max et les Maximonstres n’est pas loin derrière pour son coté doux-amer, et le Concert mérite un lot de consolation vu que son concerto occupe justement une belle place dans ma playlist de favoris. Ceci dit j'attends de voir comment ces deux-là vieillissent.

A part ça, 2009 sera pour moi l’année où j’ai découvert Nolife, une chaine de la télé ADSL (la chaine des geeks et des otakus) qui est la seule que je regarde. Elle ne parle que de jeux vidéo, de trucs japonais et autres loisirs de geeks, et ses émissions sont bien conçues et drôles. Je vous en ferais peut-être l’apologie un jour, en attendant sachez que c’est grâce à la Minute du Geek que j’ai pu expliquer ce que voulait dire « geek » à ma famille, justement.

Accessoirement, c’est la chaine qui diffuse les excellentissimes séries Noob et Flander’s Company, ce qui la rend indispensable (la vie sans Hippolyte et Sparadrap serait beaucoup moins drôle). Bref, abonnez-vous pour soutenir cette chaine unique en son genre et pouvoir regarder sur internet toutes les émissions qu’on a raté et/ou jamais vu.

Quoi d’autre sinon ? Ah oui, le livre VI de Kaamelott est génial (et unique en son genre, lui aussi).

Voilà, j’ai fait le tour de mes incontournables de 2009 (une petite quinzaine, c’est raisonnable), liste terriblement subjective, même que si ça se trouve j’aurais changé d’avis d’ici 2010, à savoir demain (je suis une fille après tout !). Vous noterez que je n’ai cité Neil Gaiman à aucun moment, comme quoi, je ne suis pas SI irrécupérable que ça.

Sur ce, je vous souhaite une bonne année 2010, riche en découvertes de lecture, de séries télé, de cinéma, et en tout ce que vous voulez en général : amour, travail, bonheur, horoscope, gagner au loto, manger un farçon…, je vous laisse compléter la liste, et à l'année prochaine !

4 commentaires:

  1. Bonne Année à toi aussi ! Qu'elle soit riche en lectures, séries, films etc.

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année :)
    Voilà une sélection relativement "petite", je ne sais pas comment tu as fait pour réussir ce tour de main.

    C'est vrai que le déménagement de tes anciens articles est un peu passé inaperçu :/ Il faut que je fasse un tour dans tes "anciennes" critiques du coup :)

    RépondreSupprimer
  3. @Acro : J'ai écouté les conseil du sage Obi-wan, j'ai suivi mon instinct ^^

    RépondreSupprimer