dimanche 1 novembre 2015

Recueil factice – Octobre 2015

Je ne suis pas mécontente de mon mois d’octobre, j’ai été tellement efficace que j’ai réussi à rassembler ma pile à lire sur une seule étagère (13 livres !). Avec les Utopiales, je doute cependant que cette situation dure…

LIVRES


La rançon du temps – Poul Anderson

Le livre d’or de la science-fiction : John Brunner – John Brunner

Le charme discret de l’intestin – Giulia Enders
Cet essai explique avec humour et pédagogie le fonctionnement de notre système digestif, et tout particulièrement le rôle qu’y jouent les bactéries. Le sujet m’intéressait depuis une certaine conférence des Utopiales de l’année dernière, et j’ai été ravie de découvrir toute la complexité de ce qui se passe dans notre ventre, sans chichis ni pudibonderie (le livre explique même ce qu’il se passe quand on vomit entre autres sujets glamour). Une lecture fort intéressante, qui ouvre de belles perspectives pour soigner certaines maladies ou tout simplement pour prendre soin de ses intestins (et de leurs nombreux habitants !).

Huit honorables magiciens – Barry Hughart
Après La magnificence des oiseaux et La légende de la pierre, on peut retrouver Maître Li et son assistant Bœuf Numéro Dix, véritables Sherlock et Watson de la Chine ancienne pour une dernière aventure. Comme pour les deux tomes précédents, on se retrouve plongé dans un sympathique polar d’époque, à mi-chemin entre réalité historique et mythe, où on se régale des péripéties souvent délirantes des deux héros.

Le chevalier rouge – Luvan

La mère des ondes et des crues – Timothée Rey

L’île au trésor – Robert Louis Stevenson
Cela faisait des années que je voulais lire ce classique du roman d’aventure, et je me suis régalée de ce récit d’aventure, parfois très gentillet (la faute à un narrateur jeune et aventureux) mais qui n’hésite pas à mettre en scène des batailles sanglantes. Autre détail amusant, ce sont finalement les méchants qui ont le caractère le plus travaillé (surtout Long John Silver, personnage tout en ambiguïtés). A noter que j’ai fait cette lecture avec un vieil exemplaire Folio Junior avec les sympathiques gravures d’époque de George Roux qui mettent tout de suite dans l’ambiance. En prime, ce bouquin avait pris l’eau, ça lui donnait encore plus d’authenticité !

Aux confins de l’étrange – Connie Willis

FILMS


Casino Royal – Martin Campbell
Avec la sortie de Spectre, dernier James Bond en date, j’ai voulu réviser mes classiques et faire connaissance avec sa dernière incarnation en date, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est plus brut de décoffrage que ses prédécesseurs (du moins les quelques que j’ai déjà vu). Bizarrement le côté hyper calibré du film ne m’a pas gêné plus que ça (c’est normal, c’est un James Bond !). J’ai bien aimé le méchant de l’intrigue, plutôt original et moderne (c’est un banquier !), et le faux jeu de dupes qui se joue entre lui et Bond.

Seul sur Mars – Ridley Scott
Récit d’un astronaute abandonné sur la planète rouge, qui doit tenter de survivre en attendant l’arrivée des secours, Seul sur Mars avait tout pour me plaire sur le papier. Mais comme souvent avec ces films de SF qui se veulent très réalistes, j’ai passé une bonne partie de cette (sans doute un peu trop longue) séance à repérer les impossibilités un peu trop nombreuses. En fait, quitte à affronter le vide spatial, je préfère encore la méthode de Starlord dans les Gardiens de la Galaxie ! (avec une simple veste et en musique !).

SÉRIES


Doctor Who – Saison 9

The Strain – Saison 2
Zombies-vampires à New York, saison 2 ! On retrouve donc le Master et ses sbires face à la petite bande de sauveteurs improvisés, qui a bien des choses à gérer : relations père-fils, histoire d’amour, alchimie à la petite semaine et quête du livre ultime (dont la lecture fait sans doute gagner +10 contre les strigoï). Comme toujours la série est plutôt fun à regarder, même si on passe beaucoup de temps à hurler contre la stupidité (générale) des personnages. Je regrette cependant la conclusion, qui donne une impression de « tout ça pour ça », comme si la saison 2 n’était qu’une petite transition juste là pour occuper les personnages (et les spectateurs).

SORTIES

Le cercle des illusionnistes – Alexis Michalik
Après Le porteur d’histoire, sympathique histoire emboitée mettant en scène (entre autres) Alexandre Dumas, je suis allée voir une autre pièce d’Alexis Michalik, qui utilise la même structure d’histoires entremêlées à travers les époques pour se pencher cette fois-ci sur les figures de Jean-Eugène Robert-Houdin et de George Méliès. Le résultat est un chouette moment qui évoque le monde de l’illusionnisme et les débuts du cinéma (les deux allant très bien ensemble), avec une belle mise en scène et des bons moments de fous rires.

ET EN NOVEMBRE ?

Côté livres, je viens de partir à l’assaut du Mont 84 de Yves et Ada Rémy (étrange roman d'aventures). Ensuite, il faudra sûrement que j’alterne entre mes achats des Utopiales et les vieux de la vielle de ma pile à lire !

Côté films, il y aura certainement du Spectre au programme, maintenant que j’ai fait connaissance avec la version Daniel Craig. Et Hunger Games sera de la partie pour finir cette trilogie en 4 films. J’ai aussi déjà réservé ma place pour Star Wars VII parce que je suis une grande folle (à ma décharge j’ai des amis qui m’encouragent !).

Côté séries, Twin Peaks a été mis en pause un petit moment (à cause de LA révélation qui arrive tôt dans la saison 2) mais je m’y remets doucement (merci David Duchovny qui nous fait hurler de rire à chaque apparition). Doctor Who et The Big Bang Theory sont suivis avec régularité, et je me tiens plus ou moins à jour dans Downton Abbey, c’est déjà pas mal !

10 commentaires:

Boo a dit…

8 livres en un mois ? et tu arrives à garder une vie sociale ?
Chapeau :)

Tigger Lilly a dit…

Ta phrase sur les Utos était prophétique :D

Acr0 a dit…

Oh, une jolie PAL à 13 ! J'ai hâte de voir à combien elle s'élève maintenant que les Utopiales sont passées ;) J'ai du mal avec cette saison 2 de The Strain... au point d'être encore au 4e épisode.

Vert a dit…

@Boo
Dans les transports en commun on n'a pas besoin d'avoir une vie sociale ^^

@Tigger Lilly
N'est-ce pas !

@Acr0
Si tu ne continues pas The Strain, je ne pense pas que tu rates grand chose (à voir avec la saison 3).

Alys a dit…

Mais il faut que je lise Le charme discret de l'intestin, ça a l'air super! :)
L'Île au Trésor m'avait beaucoup déçue à l'âge adulte. Je crois que je l'avais trouvé un peu ennuyeux. Mais je retenterai sûrement.
Je n'ai pas encore commencé la saison 6 de Downton... Tu en es où?

Vert a dit…

@Alys
Je suis à jour moins un épisode pour Downton je crois. Et sinon il est vraiment sympa le bouquin sur l'intestin !

Valeriane P. a dit…

Wouaw! Félicitations pour ta PAL!
Il est bien, bien le "charme discret de l'intestin"?
Pas trop long? J'avais envie de le découvrir, puis j'ai lu qu'au début c'était drôle mais juste au début. Et qu'après, ça devenait un peu "lourd".

Argh! J'ai aussi l'île aux trésors dans ma PAL... tu me fais penser à la sortir du coup :-)

asn83 a dit…

Ce livre sur l'intestin est décidément partout, il serait temps que je m'y attaque !
Pour seul sur Mars, je t'invite à lire le roman d'Andy Weir dont il est adapté, et dans lequel l'aspect scientifique "crédible" a été largement travaillé.

Vert a dit…

@Valeriane P.
J'ai pas trouvé ça particulièrement lourd. Y'a des parties qui sont sans doute plus ou moins susceptibles d'intéresser le lecteur, mais l'ensemble se lit très bien ^^

@asn83
J'y jetterais peut-être un oeil (mais en ce moment il est fort demandé à la bibliothèque, on se demande bien pourquoi !)

Valeriane P. a dit…

merci de la précision :-)
J'irai y jeter un oeil sans doute.