mercredi 18 novembre 2015

Le Mont 84 - Yves et Ada Rémy


Comme Les Soldats de la Mer avait été un chouette moment de lecture, j’ai voulu continuer à explorer l’univers d’Yves et Ada Rémy avec leur dernier roman en date, Le Mont 84, qui se déroule dans le même univers que leur recueil de nouvelles, mais ni au même endroit, ni à la même époque.

Le Mont 84 (qui est le titre du livre et le nom d’un lieu) se situe en effet à la frontière de l’Arélie, une ancienne colonie au-delà des mers de la Fédération. Il y a un petit air de découverte de l’Amérique là-dedans, à ceci près qu’entre-temps la Fédération a été engloutie par un cataclysme et reléguée au rang d’histoire ancienne, tandis qu’en Arélie s’est instaurée une société totalitaire très avancée technologiquement.

Et c’est dans ce pays que se déroule l’histoire, où « un lieutenant de la garde palatine affronte deux forçats évadés et un jeune étudiant romantique ». Car c’est ainsi qu’est résumée l’histoire sous le rabat de la couverture, à l’arrière du livre. Oui c’est une grande première, un livre des éditions Dystopia doté d’un résumé !

Le Mont 84 est principalement un roman d’aventure, qui raconte la cavale de deux évadés de prison (un prisonnier politique et un authentique truand qui n’a pas son pareil pour dégommer des gens et ouvrir des serrures), qui croisent sur leur route un étudiant en plein chagrin d’amour, et qui se retrouvent ensemble à parcourir le pays, souvent avec les forces de l’ordre à leurs trousses.

L’intrigue siérait presque plus à une histoire se déroulant dans notre monde, mais c’est justement ce qui fait le charme de ce roman, il est vraiment original dans sa manière d’accoler courses-poursuites avec la police et univers plutôt science-fictif (là où les Soldats de la mer tiraient plutôt vers le fantastique). Même la conclusion m’a surprise, c’est un peu comme si rien dans cette histoire n’était prévisible ou commun.

On est vraiment loin du roman de SFFF calibré, et on savoure les pérégrinations des protagonistes autant pour l’action (les chapitres sont très courts, ce qui contribue à donner un sacré rythme à l’ensemble) que le voyage à travers cette contrée inventée de toutes pièces.

Si vous avez envie de prendre un peu l’air et de lire un texte original (mais pas prise de tête pour deux sous), n’hésitez donc pas à partir à l’assaut du Mont 84, qui est de plus un fort joli livre, dont la couverture en noir&blanc cache un trésor : une carte du monde pour suivre les héros.


Et n'hésitez pas à cliquer pour agrandir !
Et parce que je suis en train de relire Les deux tours en ce moment, je peux vous dire que c’est nettement plus classe d’ouvrir le rabat en cours de lecture pour chercher un nom de lieu que de repartir à la recherche de la carte au début ou en plein milieu du livre !

CITRIQ

4 commentaires:

  1. roh la la, c'est toujours aussi chouette... *_* J'ai beaucoup aimé leurs précédentes publications, celui là finira par être mien aussi ! :D

    RépondreSupprimer
  2. @Raven
    Si tu as aimé leurs textes précédents celui-là aussi devrait te plaire ^^.

    RépondreSupprimer