samedi 15 juin 2024

Doctor Who 14x05&06 - Dot and Bubble & Rogue

Affiche de la saison 14 de Doctor Who

Des fois je regrette un peu le bon vieux temps. Bon peut-être pas celui des années 60 où les saisons comptaient 40 épisodes et beaucoup de remplissage, mais les saisons des années 2000-2010 où les saisons de Doctor Who faisaient 13 épisodes (épisodes spéciaux non compris).

Même si cette saison est globalement de qualité (si on oublie l’épisode 1), je me rends compte qu’on arrive au grand final avec une étrange impression de ne pas avoir complètement fait connaissance avec les personnages… Mais je m’égare, parlons plutôt des épisodes diffusés, avec du divulgâchage comme toujours.

Capture de l'épisode Dot & Bubble : Lindy dans sa bulle

Dot and Bubble

Oh la la mais cet épisode !

Pardon je vais un peu vite. Dot and Bubble ressemble au début à un épisode de Black Mirror, avec cette communauté de personnes qui vivent dans leur bulle, littéralement : ils passent leur vie à échanger avec leurs relations par le biais d’une bulle qui les entoure, au point d’avoir besoin de directions pour se déplacer.

Et forcément, lorsque certains d’entre eux commencent à disparaître au sein de cette communauté, personne ne semble se rendre compte de rien étant donné qu’ils sont tous trop occupés par leurs réseaux sociaux. Non vraiment, c’est du Black Mirror, sauf pour les limaces géantes, ça c’est du Doctor Who comme je les aime, des monstres certes effrayants mais complètement cheesy.

On suit principalement Lindy Pepper-Bean, une des résidentes de Finetime avec qui le Doctor prend contact pour essayer de la sauver. L’actrice, Callie Cooke, est vraiment formidable parce qu’elle tient l’épisode à elle-seule.

C’est un peu le récit classique du Doctor qui sauve des gens du monstre de la semaine, et si ces gens sont désagréables, rien de bien grave, c’est normal ils sont tellement dans leur bulle après tout… Y’avait quand même quelque chose qui me titillait à l’arrière du crâne mais je n’arrivais à identifier quoi.

Et puis cette fin. D’abord la séquence avec Rickie. Et le final au niveau de la rivière. D’un coup on reprend en considération tout ce qu’on a vu et entendu et on se dit que finalement l’IA et les limaces n’étaient pas les monstres de l’épisode.

C’est d’autant plus fort que le doute plane sur le destin des survivants à la fin de l’épisode. Certes ils refusent l’aide du Doctor mais on ne les voit pas tomber dans un trou non plus. Sincèrement j’aurais aimé que les limaces géantes les bouffent tous autant qu’ils sont.

C’était presque trop court comme dénouement, mais j’ai trouvé ça très malin d’avoir abordé de cette façon la question du racisme.C’est d’ailleurs très bien expliqué dans le making-of par RTD qui explique qu’il a volontairement opté pour une histoire dans le futur pour ne pas faire du racisme quelque chose du passé mais au contraire quelque chose de toujours d’actualité… et c’est tellement vrai.

Bref Dot and Bubble est vraiment un très bel épisode.

Capture de l'épisode Rogue : le Doctor et Rogue sur un balcon au dessus de la salle de bal

Rogue

Après l’épisode de la semaine dernière qui n’était pas des plus réjouissants, on peut compter sur Rogue pour nous proposer une intrigue plus légère, et ma foi ça fait du bien.

C’est un très chouette épisode, pour tout dire quand je l’ai terminé samedi dernier je me suis dit que son principal défaut, c’était les références très appuyées à Bridgerton au point que je me suis demandée si Netflix n’était pas sponsor de l’épisode.

À part ça, Rogue c’est un épisode assez classique qui mêle voyage dans le temps et « monstre de la semaine ». Nous voilà donc pendant la Régence, lors d’une soirée mondaine à laquelle participent le Doctor, Ruby… et des aliens.

Ils sont rigolos ces aliens d’ailleurs, très triviaux dans leurs motifs (bon ok ils veulent détruire la Terre au final, et alors ?), avec un look d’oiseau très stylé. Ça fonctionne bien, c’est léger et ça laisse de l’espace pour l’histoire entre Rogue et le Doctor.

Ruby passe en effet complètement à la trappe dans cet épisode (elle se démerde très bien toute seule ceci dit) pour nous proposer une jolie histoire d’amour, certes un peu rapide mais l’alchimie entre le Doctor et Rogue est formidable. Franchement c’était juste délicieux. Et la scène de la danse est superbe.

Et mon petit cœur était tout triste à la fin, parce que forcément ça finit mal (faut pas déconner non plus), mais la porte reste ouverte pour un éventuel retour donc c’est moins déprimant qu’un épisode tel que The Girl in the Fireplace par exemple.

Comme d’habitude le Behind the Scene est un délice pour compléter l’épisode, j’adore notamment la façon dont ils recyclent les décors d’un épisode à l’autre !

Capture d'écran de Rogue : une des Chuldur

Quelques idées en vrac pour finir :
  • Susan Twist est toujours là, c’est clairement le fil rouge de cette saison !
  • Je trouve que ces deux épisodes contribuent bien à poser l’idée de Fifteen. On voit dans l’épisode 5 qu’il est prêt à sauver n’importe qui, et dans l’épisode 6 que perdre Ruby le met dans tous ses états (surtout s’il brise la promesse faite à sa mère). C’est intéressant, je trouve qu’il a un profil un peu différent des Docteurs précédents (je pense que Ten ou Eleven n’auraient eu aucun scrupule à laisser les limaces bouffer les affreux de Dot and Bubble par exemple).
  • Rogue est le seul épisode de la saison scénarisée par des newbies de Doctor Who, à savoir Kate Herron and Briony Redman. Et je trouve qu’elles ont très bien cerné l’univers tout en apportant leur touche personnelle, alors j’espère qu’on les reverra
  • Rah plus que deux épisodes, c’est trop triste 😭
Infos utiles : Dot and Bubble et Rogue sont les épisodes 5 et 6 de la saison 14 de Doctor Who qui ont été diffusés le 1er et le 8 juin 2024. Le premier épisode a été écrit par Russell T. Davies avec Dylan Holmes Williams à la réalisation (46 min). Le second a été écrit par Kate Herron et Briony Redman, avec Ben Chessell à la réalisation (47 min)

5 commentaires:

JacK Barron Reads a dit…

Totalement d'accord avec le ressenti sur ces deux épisodes !
Il m'a semblé, tout du long de Dot and Bubble, voir Ten et Amy (qui n'ont jamais été ensemble) à la place de Fifteen et Ruby !

Vert a dit…

@JacK Barron Reads
Ça aurait pu fonctionner mais je pense que le final aurait été différent, dans la même situation je pense que Amy ne se serait pas gênée pour frapper Lindy 🤣

Alys a dit…

Bien, bien. Je note.
Dans le premier épisode dont tu parles, les gens dans leur bulle m'évoquent les humains dans Wall-E, hihi!

Tigger Lilly a dit…

Ok donc un épisode de Black Mirror avec des limaces et un autre de Bridgerton avec des aliens 🤔

Vert a dit…

@Tigger Lilly
C'est un bon résumé 😂