lundi 4 juillet 2016

Le roi tué par un cochon – Michel Pastoureau


Après avoir dévoré le passionnant Vert : histoire d'une couleur de Michel Pastoureau, j’ai eu envie de découvrir d’autres textes de cet auteur. J’ai donc jeté mon dévolu, un peu influencée par la chronique de Hugin et Munin, sur son dernier livre : Le roi tué par un cochon.

Cet essai s’intéresse à un fait qui pourrait être sans importance dans l’histoire de France : la mort de Philippe, premier fils de Louis VI le gros, qui fit une chute de cheval à cause d’un cochon. Une anecdote comme il en existe tant d’autres dans l’histoire de la monarchie française ? Pas vraiment, puisque comme le résume si bien Michel Pastoureau dans son introduction (et on ne saurait trouver meilleure phrase d’appel), « si les athlètes et les joueurs qui représentent la France sur les terrains de sport du monde entier portent un maillot bleu, c'est peut-être à un cochon régicide qu'ils le doivent ! »

Nous voilà donc partis dans une étude détaillée de cet évènement : contexte historique, perception des faits à l’époque et par la suite, analyse symbolique des évènements (notamment ce que représente le cochon au Moyen-Âge et pourquoi être tué par un cochon est une mort infâme) et conséquences (des prémices de la guerre de cent ans à l’adoption du bleu et du lys comme couleurs de la monarchie française).

Je pourrais vous parler pendant des heures du contenu de ce livre tant il est enrichissant : on y apprend moult choses sur l’histoire de France (et notamment sur les premiers rois capétiens qui ne sont plus vraiment mis en valeur dans la grande Histoire) mais sur la société médiévale : la façon dont sont rédigées les chroniques, le rôle des armoiries, l’origine de certaines expressions, le choix des prénoms royaux, comment étaient perçus certains animaux (vous le saviez-vous, qu’on faisait des procès aux animaux ?) entre autres sujets.

C’est un texte une fois très érudit et ultra-documenté, mais il est incroyablement facile d’accès et ludique, racontant l’histoire de la meilleure façon qui soit : non pas en passant par la grande porte mais en regardant discrètement par la fenêtre ce qui se passe. Cela fait du Roi tué par un cochon est un excellent essai historique qui se dévore comme un roman. Une chouette lecture que je vous recommande vivement !

CITRIQ

8 commentaires:

Shaya a dit…

Il a l'air d'être intéressant comme essai en tout cas quand on aime l'histoire :)

Alys a dit…

Trop bien :) Ca donnne envie :)

Fánaríë a dit…

Voici une lecture peu commune, c'est vrai ça donne envie.

Tigger Lilly a dit…

Ca, c'est original :D

Roz a dit…

J'avoue que spontanément je ne serais pas allée vers cette lecture !

Vert a dit…

@Shaya
Il l'est.

@Alys et Fánaríë
C'est le but !

@Tigger Lilly
N'est-ce pas ?

@Roz
Et maintenant ? ^^

Roz a dit…

Je l'ai réservé à la bibliothèque :p

Vert a dit…

@Roz
Excellente idée :D