mardi 21 janvier 2020

His Dark Materials – Saison 1


Si j’ai relu la trilogie À la croisée des mondes (His Dark Materials en VO) cet été (tome 1tome 2tome 3), c’est principalement dans le but de préparer le visionnage de l’adaptation en série qui est sortie cet automne. C’est donc avec l’histoire bien fraîche en tête que je me suis installée devant ma télé, histoire de déterminer sur l’œuvre de Philip Pullman allait enfin avoir le droit à une adaptation digne de ce nom.


Pour ceux qui auraient une trilogie jeunesse de retard, À la croisée des mondes est une histoire qui met en scène une jeune orpheline, Lyra, qui vit dans un univers parallèle au nôtre caractérisé par de nombreuses différences, notamment la présence de daemons : chaque humain en possède un qui reflète sa personnalité sous la forme d’un animal.

Hébergée au sein d’un des collèges d’Oxford, Lyra passe ses journées à échapper à ses précepteurs pour vivre des aventures bien innocentes à travers la ville. Jusqu’à que la disparition d’un de ses amis et que la découverte de la mystérieuse Poussière viennent bousculer son train-train quotidien. Elle va alors embarquer pour un sacré voyage qui la mènera au Nord, et plus loin encore, dans une intrigue qui mêle science et religion.

À la croisée des mondes avait déjà fait l’objet d’une première adaptation en film en 2007, avec Chris Weitz à la réalisation. Doté d’un casting prestigieux (Nicole Kidman et Daniel Craig entre autres), le film était une adaptation correcte dans mon souvenir, à ceci près que sa fin était beaucoup moins percutante que celle du tome 1. Le succès n’étant pas au rendez-vous, le deuxième film n’a jamais vu le jour.

Il aura fallu attendre dix ans pour une nouvelle tentative, cette fois-ci sous forme d’une série télé coproduite par la BBC et HBO. Fait-elle mieux que le film ? Assurément oui !


Rien que le format est un atout : il est beaucoup plus facile d’expliquer les choses en huit épisodes de 55 minutes qu’en un seul film de deux heures. Et Jack Thorne qui s’est occupé du scénario (si si vous le connaissez, c’est le co-auteur de la pièce Harry Potter et l’Enfant maudit) a très bien su construire une intrigue qui rend justice à celle du tome 1, sans pour autant la suivre à la lettre.

La narration de la série est en effet un peu moins centrée sur Lyra, et n’hésite pas à introduire des éléments qui n’apparaîtront que dans le tome 2 pour épaissir un peu l’histoire. Les personnages m’ont semblé moins simplistes, et le ton est plus adulte (ou alors c’est juste que c’est une série éprouvante pour les parents, ce qui n’est pas impossible).

J’ai regardé cette série avec Monsieur qui n’avait jamais lu les livres et il n’a eu aucun problème pour tout comprendre à quelques détails près (et encore, je me demande si ce n’est pas moi qui l’ait embrouillé). Ce n’est pas rien quand on connaît la densité de l’œuvre originelle !


La série est par ailleurs dotée d’un très joli casting : je ne vous les citerais pas tous, mais retenez déjà que Dafne Keen (que l’on avait déjà croisé dans Logan) est juste excellente dans le rôle de Lyra, et que Ruth Wilson est extraordinaire en Mme Coulter, ce personnage qu’on adore détester (ou qu’on déteste adorer selon les moments).

Enfin (et ce n’est pas rienà, la série rend très bien visuellement : on a le droit aux dirigeables et aux ours en armure comme prévu. Les daemons sont très bien rendus, à ceci près qu’on ne les voit pas tant que ça (quand il y a dix personnes dans une pièce on ne voit jamais dix animaux avec eux), mais j’imagine qu’il y a des limites budgétaires qu’on ne peut pas dépasser.

Et puis il y a ce générique :


S’il ne vous fait pas un petit effet (il est encore plus délicieux pour qui a lu les trois livres), je ne peux plus rien pour vous !

Bref, autant ma relecture de la trilogie À la croisée des mondes a été une expérience en demi-teinte (des fois, il vaut mieux laisser à ses souvenirs la patine que le temps a déposé), autant je suis complètement tombée sous le charme de cette série qui réalise une adaptation comme je les aime : fidèle dans l’esprit tout en osant réécrire et repenser certains éléments pour mieux s’adapter à son nouveau médium. Vivement la saison 2 !

Infos utiles : La saison 1 de His Dark Materials compte 8 épisodes de 55 minutes environ. Diffusée pour la première fois en 2019, elle est disponible sur OCS.

D’autres avis : Les critiques Yuyine, Zakath Nath

19 commentaires:

  1. Je n'ai lu que le tome 1 donc je m'attendais à du déjà vu (comme pour le film). Qu'elle ne fut pas ma surprise de voire de nouveaux éléments là où je ne m'y attendais pas ! Outre la qualité de production qui m'aurait gardé jusqu'au bout, c'est vraiment cette nouvelle approche qui m'a accroché. Ils ont vraiment été très malins je trouve. Et comme tu dis, vivement la saison 2 !! ^O^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sabine
      Ah oui pour qui n'a pas lu le tome 2 y'a des surprises !! Du coup j'espère que ça ne va pas te gâcher le tome 2 (si tu as prévu de le lire...)

      Supprimer
  2. Il va falloir que je la regarde !!!

    RépondreSupprimer
  3. *hésite entre un commentaire sur sa lecture toujours repoussée du tome 3 ou sur l'immanquable Iorek*
    Je vais vraiment être obligé de lire le tome 3 pour ensuite m'autoriser le droit de regarder la série, juste pour voir Iorek, il a l'air tellement classe. *_*
    *paf, deux en un*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona
      Surtout qu'il faut lire le tome 3 pour revoir Iorek si je me souviens bien, alors au boulot Monsieur :p

      Supprimer
  4. J'ai bien aimé la série, et elle est clairement meilleure que les films, mais j'ai eu du mal à comprendre certains choix. Toute l'intrigue autour de Boréal risque de gâcher l'effet de surprise et les révélation du tome 2 pour ceux qui n'ont pas lu les livres, et le rythme m'a paru franchement lent !

    De plus, le casting de Will... Lyra a déjà l'air d'avoir 13/14 ans, mais ça passe encore, mais Will ! Il a l'air d'avoir au moins 16 ans !! Je ne comprends pas le choix de cet acteur, il est bien trop âgé (par contre, sa mère est très bien) ! Et puis, pourquoi lui donné un prof de boxe plutôt qu'une prof de piano ? Ca fait un peu masculinité toxique !


    Ms Coulter... j'ai trouvé que l'actrice mettait un peu de temps à se mettre dans la peau du personnage, mais bon, en même temps je voyais Mrs Coulter plus froide, même seule, j'ai fini par apprécier sa vision du personnage.

    Et évidemment, c'est dommage que les budgets de la BBC soient limité, on ne voit pas assez les daemons...

    Mais globalement c'est une bonne série, je regarderai la saisons 2 et je te rejoins sur la générique, vraiment superbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JainaXF
      Moi j'aime beaucoup cette Lyra et ça ne me gêne pas qu'elle soit un peu plus grande, ça la rend plus crédible sur certains aspects ^^ (y'a des choses qui passent moins bien à l'écran qu'en livre des fois au niveau de l'âge)

      Supprimer
    2. En fait, c'est plutôt Will son casting (il a l'air d'avoir au moins 16/17 ans !!) et les changements dans on intrigue qui m'ont posé problème...

      Supprimer
  5. Elle est au programme, dès que j'aurai lu le tome 3! ahem :p
    (j'espère me laisser porter agréablement par l'histoire)
    La précédente adaptation m'avait bien plu et j'avais regretté qu'il n'y ait pas de suite. J'avais cru comprendre que, à l'époque le puritanisme américain n'avait pas vraiment aidé à ce que le film ait un accueil favorable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Itenarasa
      Oui ça a joué il me semble. C'est étonnant que ça passe crème aujourd'hui (ceci dit c'est une série, le tapage médiatique n'est peut-être pas tout à fait le même...)

      Supprimer
  6. Au global d'accord avec toi. J'avais été un peu interloquée par l'intro du premier épisode qui explique plein de trucs avant qu'on les découvre. Mais au final j'ai assez bien compris qu'ils essayaient d'éviter le syndrome Game of Thrones qui faisait que les gens qui n'avaient pas lu le livre pouvaient se sentir complètement perdus en commençant la série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      C'est assez compréhensible pour ceux qui n'ont pas lu le livre si je me fie à Monsieur. Et je trouve que c'est plutôt malin de déconstruire le récit, ça surprend les lecteurs et ça ajoute de nouvelles perspectives.

      Supprimer
  7. Bien, bien. Je note. Je la regarderai sûrement quand j'aurai un an de chômage ou un gain conséquent à l'EuroMillions (et donc le temps de regarder des séries, snif). Bon par contre le générique ne m'a rien fait :p

    RépondreSupprimer
  8. Ah, j'ai très envie de voir cette série, mais je suis du coup partagée entre le visionnage immédiat ou la relecture des bouquins avant (ce qui repousserait le visionnage à dans 5 ans au moins ^^'), bouquins que j'ai lus il y a tellement longtemps que je ne me souviens plus de rien....
    Je suis d'accord, très beau générique en tous cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ksidraconis
      Ou alors tu peux regarder la série ce qui donnera envie de relire les livres :p

      Supprimer
  9. L'adaptation est très chouette, je craignais aussi au départ que le tome 2 soit trop présent dans cette première saison mais finalement tout va bien. Par contre, comme Jaina, le casting de Will me pose problème, il fait bien plus âgé et limite adulte :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Moi ça ne m'a pas gêné, mais je peux comprendre. A voir ce que ça va donner ensuite.

      Supprimer

La modération est activée (c'est le meilleur moyen de filtrer les bots sans bloquer les humains :)), ne vous inquiétez pas si votre message n'apparaît pas immédiatement.