mardi 15 octobre 2019

The Subtle Knife (His Dark Materials 2) – Philip Pullman


Après avoir traversé Les Royaumes du Nord en compagnie de Lyra et de Iorek, continuons notre voyage à la croisée des mondes en partant à la recherche du poignard subtil, ou de la Tour des anges si vous préférez la VF. N’oubliez pas de garder votre âme d’enfant pour ce voyage et surtout ne perdez pas de vue votre daemon !
Si le premier tome de la trilogie His Dark Materials s’attachait simplement à suivre les pas de Lyra, ce deuxième tome qui fait suite à une gigantesque explosion semble également exploser le cadre bien posé du précédent livre : en même temps que l’on quitte le monde de Lyra, on quitte également son point de vue quasiment exclusif pour donner la parole à une multitude d’autres personnages.

Nous faisons donc connaissance avec Will, un nouveau compagnon de route si sérieux et si adulte qu’il nous fait très vite prendre conscience que Lyra n’est qu’une enfant, certes brillante, mais une enfant. Mais l’on suivra également plusieurs sorcières et Lee Scoresby, ce qui donne l’occasion d’avoir d’autres points de vue et de développer des pans de l’intrigue qui auraient été sans doute laborieux à raconter de façon rapportée (même si je connais un certain J.R.R. qui adore cela).

Si dans les trilogies, les tomes intermédiaires sont parfois les meilleurs, juste parce qu’ils se contentent de raconter une histoire sans avoir la lourde tâche de la commence ou de la conclure, ce n’est pas le cas pour The Subtle Knife.

J’ai trouvé à la relecture que ce tome souffrait de la soudaine multiplication des intrigues et des personnages, le tout sur un nombre de pages assez court (comparé au tome 3) qui ne laisse guère de temps pour apprécier tout ce qui se met en place.

Cela n’empêche pas ce livre de se lire rapidement, avide qu’on est d’en apprendre plus sur cet univers (ces univers même) et sur les objectifs de tous les personnages. Mais une fois arrivée à la fin, je me suis rendue qu’à l’exception d’une ou deux scènes, j’avais bien peu de souvenirs de lecture. Mieux encore, les évènements que j’associais au tome 2 se passaient en réalité dans le tome 3. Quelle déception de relire un livre aussi marquant et de ne pas le trouver à la hauteur !

Rassurez-vous, si c’est la première fois que vous lisez cette trilogie, vous ne vous en rendrez pas forcément compte de cela. En première lecture, The Subtle Knife est un roman qui dévore, bien évidemment, autant pour connaître la suite des aventures de Lyra que pour découvrir les tenants et les aboutissants de cet univers. Mais pour avoir le fin mot de l’histoire, il faudra se pencher sur le troisième tome…

Infos utiles : The Subtle Knife est le deuxième tome de la trilogie His Dark Materials de Philip Pullman paru en 1997. Pour ma part j’ai lu la version numérique qui réunit les trois tomes éditée par Random House Children’s Publisher en 2015 sous une couverture de John Lawrence.
Le roman a été traduit en français sous le titre La tour des anges (deuxième tome de la trilogie À la croisée des mondes) par Jean Esch en 1998. Comptez entre 300 et 450 pages selon l’édition, du grand format chez Gallimard Jeunesse au poche chez Folio SF.

10 commentaires:

  1. Tu me rappelles, qu'il faut que je continue ma relecture, oups.

    RépondreSupprimer
  2. Je confirme qu'en première lecture ça passe beaucoup mieux, je trouve même qu'il a moins de défauts que de nombreux tomes 2. ^^
    Étonnant par contre le changement de titre en VF. Est-ce qu'on peut supposer que c'est pour être plus "jeunesse" et ne pas vendre aux enfants un livre avec "poignard" dans le titre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona
      Pour la France c'est très probable.
      Le titre VO du tome 1 a aussi changé pour la version américaine (c'est la boussole d'or et non les lumières du nord). Pour une fois c'est presque mieux en matière de cohérence de titre, mais tu verras ça avec le tome 3 ^^

      Supprimer
  3. Pour le coup ça ne me gène pas non plus alors qu'il me semble bien que c'est une relecture ^^ Le fait de redécouvrir Lyra beaucoup plus enfantine m'a bien surprise je l'avoue :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      On ne réagit pas toujours pareil quand on relit un coup de cœur de jeunesse ^^

      Supprimer
  4. Je continue de lire tes avis avec intérêt :) Aucun souvenir de ce tome de mon côté.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu pour la 1ère fois le tome 1 cet été. Bon, je vais essayer de ne pas trop garder en mémoire ta déception du tome 2, même si de mon côté, et bien qu'ayant trouvé les réflexions amenées par l'auteur intéressantes, la fin du tome m'avait un peu moins emportée...
    A voir donc ce qui ressortira de ma lecture... (qui viendra je ne sais quand...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Itenarasa
      Je guette ton retour sur ce cycle alors ^^

      Supprimer