mardi 19 novembre 2019

Entends la nuit – Catherine Dufour


Il existe plein de raisons de se lancer dans un livre. Dans le cas de Entends la nuit, c’est l’aspect « réinvention de Twilight » qui m’a attirée. En effet, ayant lu il y a dix ans le fameux cycle de Stephenie Meyer (et oui, j’assume complètement !), j’aime beaucoup les romans qui jouent avec cette histoire pour proposer quelque chose de plus intéressant, comme le fait très bien Catherine Dufour avec ce livre-ci.

Entends la nuit nous fait suivre les pas d’une jeune femme qui revient vivre à Paris parce qu’elle a obtenu un emploi dans une grande entreprise internationale. Le travail n’est pas passionnant et mal payé avec ça, mais très vite elle tombe sous le charme d’un des cadres supérieurs… ou bien est-ce lui qui tombe sous son charme ? Le grand classique me direz-vous… Oui mais, pas quand le fantastique s’invite à la fête.

Pour être honnête, j’ai tout de même eu un peu de mal à rentrer dans le roman au début, d’une part parce que je n’avais pas énormément d’affinités pour l’héroïne-narratrice, mais aussi parce que le début ressemble effectivement à une accumulation de clichés.

Cependant, lorsqu'on a lu Twilight, on s'amuse beaucoup à reconnaître la structure narrative, qui s'inscrit dans une sorte de dimension parallèle où tout semble avoir été inversé : le lycée est remplacé par une entreprise, les balades dans la nature par des visites de Paris et les personnages naïfs par des équivalents plus adultes et crédibles à tout point de vue.

Par ailleurs, le côté un peu cliché des premières pages se révèle assez vite un choix très judicieux. En commençant comme un roman sentimental, un type de récit confortable et prévisible, Catherine Dufour n’en déstabilise que plus son lectorat quand le récit part dans une direction très différente.

Ainsi, Entends la nuit se révèle un livre riche de réflexions bien piquantes sur le merveilleux monde du travail moderne et sur les classes sociales (contrairement à Twilight qui… bon… bref, voilà quoi). Et c’est aussi un livre avec un vrai univers fantastique original, bien noir, qui ne vous laissera pas complètement à l'aise.

Car si vous vous attendez à voir débarouler des vampires (avec ou sans paillettes), vous risquez d'être déçus. Il y a bien des créatures fantastiques, mais d'inspiration vampirique uniquement. C'est un autre type de créature que Catherine Dufour met en scène (non ce ne sont pas des loups-garous), aussi fascinant qu'inquiétant.

Avec elles, on visite des parties de Paris que l'on connaît guère, et on se retrouve au final à porter un regard différent sur la ville, conscient qu'on ne la perçoit pas forcément dans son intégralité, et que de l'irrationnel pourrait bien se glisser entre ses pierres (ça a un petit côté Neverwhere).

Bref si vous aimez les détournements d’histoires d’amour naïves, les univers fantastiques bien construits, les histoires de vampires non-végétariens ou tout simplement la plume acérée de Catherine Dufour, vous devriez passer un bon moment avec ce roman qui se très vite mais qui ne manque pas de profondeur pour autant, bien au contraire.

Infos utiles : Entends la nuit est un roman de Catherine Dufour publié en 2018 aux éditions de L’Atalante. 350 pages environ. Couverture d’Aurélien Police.


8 commentaires:

  1. Je ne sais pas si c'est parce que je n'ai pas lu Twillight, mais j'avoue avoir eu beaucoup de mal avec ce roman pour ma part :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Je peux tout à fait comprendre tes réserves ^^

      Supprimer
  2. Une très bonne lecture pour ma part (sans avoir lu Twilight, par contre, vu le premier film et j'en avais largement entendu parler à l'époque).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Le film donne suffisamment de clés de lecture je pense.

      Supprimer
  3. J'avoue, jusqu'à présent j'ai rechigné à le lire malgré les bons avis. Il me fait peur ce côté amourette-Twilight-like, même si c'est "revisité". Allez, pour "Neverwhere" je me lancerai, je peux le faire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona
      Ca pourrait oui. Enfin ça reste une histoire d'amour hein... à la sauce Catherine Dufour ceci dit ^^

      Supprimer
  4. Intéressant tout ça, bien que je ne pense pas le lire un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Roh j'espère que je vous fais pas tous fuir en parlant de Twilight ^^

      Supprimer

La modération est activée (c'est le meilleur moyen de filtrer les bots sans bloquer les humains :)), ne vous inquiétez pas si votre message n'apparaît pas immédiatement.