dimanche 16 décembre 2018

Les animaux fantastiques 2 : Les crimes de Grindelwald – David Yates


Il y a deux ans, la sortie du premier volet de la trilogie (désormais en cinq volumes) des Animaux fantastiques avait réveillé mon âme de fan d’Harry Potter avec son histoire plus adulte, son univers qui ne demandait qu’à être exploré et son héros attachant. Inutile de dire que j’attendais donc avec impatience la suite. Voyons en détail si elle s’est révélée aussi convaincante. Avis garanti sans spoilers, sauf sur la fin.

L’histoire commence quelques mois après le premier volet, alors que le terrifiant Grindelwald s’échappe de sa prison américaine pour rejoindre Paris (non ce n’est pas un spoiler, franchement son nom est dans le titre du film, vous croyez vraiment qu’on allait parler ronflak cornu ?).

Je ne vous dirais pas pourquoi il vient à Paris (bien que ni les affiches, ni la bande-annonce ne fassent particulièrement grand cas de ce qui devrait être un mystère), mais il n’est pas la seul à être intéressé par ce « pourquoi », et très vite tous les héros du film précédent se retrouvent dans le Paris sorcier des années 30.


Sur le papier, tout cela est plein de promesses, mais je dois avouer que ce film m’a laissé une impression assez mitigée, tellement il est pétri de contradictions. Les crimes de Grindelwald réussit en effet à être la fois trop simpliste dans son intrigue et à se perdre dans les lignes narratives secondaires en même temps.

Dans la même veine, il prend parfois ses spectateurs pour des idiots en insistant lourdement sur certains détails mais ne s’embête pas à expliquer certains éléments importants, préférant clairement multiplier les références à l’attention des fans, faisant parfois passer l’épisode 7 de Star Wars pour un petit joueur dans le domaine.


Tout le film n’est pas à jeter pour autant. On retrouve avec plaisir le personnage de Newt, les créatures fantastiques sont une fois de plus au rendez-vous (bien qu’elles jouent un rôle mineur) et le personnage de Grindelwald se révèle finalement assez différent de Voldemort, ce qui promet des choses intéressantes pour la suite.

Cela laisse à penser que Les crimes de Grindelwald est juste un film de transition entre un premier film (dont l’intrigue semble presque déconnectée de la suite) et trois autres films qui se reposeront sur une intrigue plus globale. Peut-être qu’il prendra tout son sens une fois l’histoire complète révélée, mais force est de constater que le film en lui-même est clairement perfectible.


En attendant, faisons quand même le tour des choses des plus et des moins de ce film. Si vous ne l’avez pas vu, cela va sans dire que les spoilers sont au rendez-vous.

Les bons côtés :
  • Newt Scamander bien sûr, ce héros atypique est très attachant dans le fait qu’il n’a pas forcément envie de prendre parti ;
  • Les quelques séquences « animaux fantastiques » (bien qu’elles semblent parfois plus là pour remplir le film qu’autre chose, mais la première avec l’assistante de Newt qui en pince pour lui était fort rigolote) ;
  • Grindelwald, contre toutes attentes : je pensais tomber sur un simili-Voldemort mais il a une approche très différente, un peu plus démago/populiste, qui s’insère bien dans l’époque des films d’ailleurs ;
  • Le personnage de Leta Lestrange, très intéressant bien que clairement sous-exploité au final.
  • Le Dumbledore jeune, parfois un peu contradictoire avec les films et livres HP, mais Jude Law est impeccable dans ce rôle.

Les mauvais côtés des Crimes de Grindelwald :
  • Les événements à peine expliqués alors qu'ils mériteraient une vraie attention : le fait que Credence soit vivant est par exemple à peine évoqué (ok l’équipe du film n’en a jamais fait un mystère mais personne n’a l’air de tiquer dans le film) ;
  • La pluie de références pas toujours discrètes et dont l'utilité se pose parfois, notamment l’apparition presque gratuite de Nicolas Flamel, Minerva McGonagall qui bouleverse sa propre chronologie, sans parler du cas Nagini qui semble surtout être là pour donner un interlocuteur à Credence et faire le pont avec l’histoire de Voldemort ;
  • La surenchère à la fin sur l'identité de Credence : ça ne me gêne pas (trop) qu’on remplace une ascendance prestigieuse par une autre, mais la révélation finale a tellement l’air d’être là pour appeler à voir le 3e film (ce qui n’était absolument pas nécessaire) que ça en devient énervant, peu importe que ce soit vrai ou non ;
  • Le manque total de subtilité sur la relation Dumbledore/Grindelwald, surtout pour l’histoire du pacte de sang (c’est vraiment là-dessus que le film prend ses spectateurs pour des idiots), ce qui gâche à mon avis ce qui aurait pu être une intéressante conclusion au film.

Voilà pour ce deuxième volet des Animaux fantastiques, un film de transition qui à force de vouloir trop en faire à tout point de vue, oublie de soigner sa présentation et son intrigue propre. C’est un peu dommage, parce que même si Grindelwald nous promet des développements intéressants, le côté fouillis ne présage pas que du bon pour la suite.

Infos utiles : Les animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald est le deuxième des cinq films Les animaux fantastiques. Sorti en 2018, il a été écrit par J.K. Rowling et réalisé par David Yates, avec une musique signée James Newton Howard. Comptez 2h14 de film, plus les pubs !

D’autres avis : La geekosophe, Tigger Lilly, Zakath Nath

11 commentaires:

  1. "Les Crimes de Gridenwald", ou quand "Les Animaux fantastiques" perdirent leur simplicité et leur fun. Et au moins un spectateur pour le 3. C'est dommage, je ne saurai pas à combien de minutes seront descendues les apparitions de Newt à l'écran dans le prochain... ^^'

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai touuuuujours pas vu, je n'ai rien lu, merci d'avoir tout passé en blanc :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      C'est ça de privilégier Transformers ;p

      Supprimer
    2. Même pas!! Au final, je l'ai vu la vieille de Bumblebee. :D

      Supprimer
  3. Pour Credence c'est vrai qu'il aurait été préférable que la fin du 1 laisse moins à penser que [...] ou qu'on ait au moins eu une explication, ça aurait moins eu l'air d'une facilité de scénario. Je me sens moins naïve maintenant sur la fin du 2 : je suis quasi sûre que ce n'est pas vrai.
    J'attends le 3ème car je ne veux pas méjuger sur le fait que celui-ci est bancal et ce qui se passe dans le 2 laisse présager un méchant tout à fait intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      J'attends aussi de voir la suite. Mais bon c'est un peu bête de planter un film pour mettre en place les 3 suivants ^^

      Supprimer
  4. ça se regarde tout à fait,mais au final je suis plutôt d'accord avec toi : c'est trop tiré par les cheveux par moment, la palme revenant à Nagini et surtout au Deus Ex Machina de la fin ; pour annoncer le troisième film disais-tu, j'ai plus eu l'impression que c'était plus parce que Grimdelwald annonçait que ce n'était pas ce que l'on pensait et qu'ils n'ont juste rien trouvé d'autre :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fánaríë
      Chacun a son hypothèse sur la fin, on verra qui a raison dans le troisième film (ou dans le cinquième si ça se trouve xD)

      Supprimer
  5. Oh ! J'apprends directement qu'il y aura donc 5 films pour cette série (j'étais restée sur la trilogie). "vous croyez vraiment qu’on allait parler ronflak cornu ?" Et-pour-quoi-pas ! ;) Je pense que la première erreur est d'avoir voulu nommer cette série "Fantastic Animals" alors que dès ce deuxième volet, elles ne sont plus si nombreuses, sinon pour égayer en arrière-plan. L'intrigue est vite résolue : la question posée en début de film en trouve sa réponse à la fin. Voilà. À la revoyure ! La surprise provient de Johnny Depp qui ne nous a pas fait un remake de son grand personnage qu'il ressort à toutes les sauces (Jack Sparrow, Le chapelier fou, Lone Ranger, etc.). Je trouve Redmayne particulièrement bon dans ce rôle ! Je suis de ton avis pour les bons et les mauvais côtés mais j'aimerais préciser un point alors je vais t'envoyer un message (plutôt que de spoiler en commentaire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Acr0
      Oui Johnny Depp est certainement la bonne surprise du film, après le 1er film j'étais persuadée qu'on allait retrouver un Jack Sparrow sorcier...

      Supprimer