jeudi 31 août 2017

Recueil factice – Août 2017


Ce n’était pas prévu mais sans le faire exprès, je crois bien que j’ai fait de ce mois d’août un mois spécial « Tour Sombre ». Cinq articles sur le sujet, rien de moins ! J’ai pratiquement épuisé mes ressources dans le domaine, on devrait donc revenir à des choses plus classiques en septembre : récits courts, pavés et space-opera !




LIVRES


La Tour sombre : Concordance 2 – Robin Furth
Un outil toujours aussi utile pour comprendre la sage – Chronique complète

La Tour Sombre (La Tour Sombre 7) – Stephen King
Une belle conclusion bien que perfectible (comme toutes les fins) – Chronique complète

La clé des vents (La Tour Sombre 8) – Stephen King
Un sympathique post-scriptum au cycle pour que celui-ci ne se termine jamais… – Chronique complète

Les petites sœurs d’Eluria (La Tour Sombre 0,5) – Stephen King
Petite nouvelle sympathique sur le passé de Roland (oui c'est encore la Tour Sombre !) - Chronique complète

Le regard – Ken Liu
Une jolie novella qui mérite le détour, malgré une fin trop brutale – Chronique complète

Au fil du temps – George R.R. Martin
Un recueil intéressant si l’on veut découvrir les premiers écrits de l’auteur – Chronique complète



FILMS


The Circle – James Ponsoldt
C’est sans doute parce que je venais de mettre les pieds dans les réseaux sociaux que j’ai beaucoup aimé extrapolation sur les questions de transparence et de vie privée (qui aurait fait un parfait épisode de Black Mirror). Le film n'est certes pas dénué de défauts (l'intrigue d'Annie est mal amenée, et le final m'a laissée un peu perplexe) mais je l'ai apprécié sur les très bonnes questions qu'il pose (sur l'usage des réseaux sociaux mais aussi sur le management du bonheur très à la mode dans les entreprises désormais et parfois un peu inquiétant).

Citizen Kane – Orson Welles
Rattrapage de grands classiques, le retour ! Je ne savais pas trop dans quoi je mettais les pieds, mais je dois reconnaître que cette enquête sur le passé de Charles Foster Kane, dont on cherche à élucider les derniers mots, est plutôt captivante. Le personnage est étonnant et l'exercice du portrait croisé est réussi.

Dunkerque – Christopher Nolan
Un très beau film du point de vue technique, qui rend bien compte des jours sombres de la Seconde Guerre Mondiale où l'important n'est pas de gagner mais de sauver son armée. J'ai beaucoup aimé le parti pris d'un film plutôt court et peu bavard qui joue beaucoup sur l'ambiance. Deux petits regrets : le découpage en trois lignes narratives donne lieu à d’étranges décalages et il est dommage que tous les acteurs se ressemblent autant (on finit par tous les mélanger !).

La Tour Sombre – Nikolaj Arcel
Une adaptation audacieuse qui rend bien compte de l’univers et propose une histoire alternative sympathique – Chronique complète

Valérian et la Cité des mille planètes – Luc Besson
Une belle réussite visuelle qui pêche par son manque d’émotion – Chronique complète



SÉRIES


Dark Matter – Saison 3
La série de SF la plus cheap de la galaxie (bon peut-être pas mais quand même...) continue sa route avec une saison 3 toujours aussi sympathique qui exploite tous les schémas récurrents de la SF (réalités parallèles, robots conscients, voyage dans le temps, etc.). Le résultat est assez étrange, avec des épisodes très indépendants, mais l'obligation de ne rien oublier pour autant car on ne sait jamais quand une intrigue laissée en plan reviendra sur le devant de la scène. C'est parfois un peu simpliste mais on s'amuse bien et les personnages sont attachants. Et ça me rappelle tellement Stargate dans le fait qu'ils tournent toujours dans le même entrepôt et dans la même forêt !



JEUX


Planescape : Torment (Enhanced Edition)
Un très beau jeu vidéo qui mérite le détour malgré son grand âge – Chronique complète



MENU DE SEPTEMBRE

En septembre, ça va être la course pour publier le plus de chroniques pour les challenges S4F3 et Summer Star Wars. J’ai un roman Docteur Who [sic] de prévu, et une grosse brique qui répond au doux nom de Théâtre des dieux (délirant, prenant mais pas toujours facile à lire !). Et comme un pavé ne vient jamais seul, j’ai encore ma chronique de L’âme des horloges à rédiger, il faut juste que je trouve par quel bout m’y prendre !

8 commentaires:

  1. C'est marrant de se rendre compte après coup de ce "mois spécial" ;) On pourait presque dire que la Tour sombre t'omnibulait. À l'inverse de toi, j'ai trouvé que The Circle n'entrait pas assez en profondeur sur la thématique des réseaux sociaux ni même son intrigue que je n'ai pas trouvé assez réaliste (dans le sens "possible").

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Acr0
      Oui je suis comme Roland de Gilead, je ne pense qu'à la Tour Sombre :D. Pour The Circle, tu rejoins la majorité des avis je crois ^^.

      Supprimer
  2. Bon il faut que j'aille voir La tour sombre avant qu'il ne disparaisse des écrans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Phooka
      Fais vite, je ne sais pas combien de temps il sera projeté !

      Supprimer
  3. Haha j'y ai pensé l'autre jour, tu avais plein de billets sur la Tour sombre en page d'accueil, ça faisait vraiment monomaniaque! XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Pour le coup tu as été plus discrète que moi en effet ^^

      Supprimer
  4. La première partie de ton billet fait en effet un peu monomaniaque :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Mais c'est du plus bel effet :D

      Supprimer