mercredi 1 mars 2017

Recueil factice - Février 2017

Ce mois-ci, j’ai continué mes chantiers d’arrière-plan sur le blog. J’ai terminé (non sans mal) la page récapitulative des challenges auxquels j’ai participé, et j’ai également revu tout mon système de tag, notamment en ajoutant des tags d’auteurs pour retrouver leurs textes plus facilement. Je réfléchis à appliquer cette mesure aux anthologies et aux recueils factices mais je crains un peu la surcharge… si vous avez un avis sur la question d’ailleurs, n’hésitez pas ! (enfin pour ceux que ce genre de détails futiles passionne bien sûr…)



LIVRES


Groom : Que faut-il sauver de 2016 (revue)
Je suis tombée par hasard sur ce hors-série du journal Spirou qui décrypte l'actualité par le biais de la bande-dessinée. A priori destinée à un public jeune (et quelle belle initiative soit dit en passant), Groom est une excellente lecture pour aborder les évènements de 2016 sous un autre format. Les différentes BDs peuvent être drôles ou sérieuses, sur des sujets très variés (terrorisme, migrants, Brexit, élections américaines mais aussi foot !). Quelques entretiens et articles viennent enrichir le tout. A lire et à faire lire.

Meurtres en douceur – Ray Bradbury
Des nouvelles pas franchement SFFF sympathiques à lire, surtout Meurtres en douceur et ÉchangeChronique complète

Nous allons tous très bien, merci – Daryl Gregory
Une novella au concept très original et aux personnages extrêmement bien conçus et crédibles – Chronique complète

Le nexus du Docteur Erdmann – Nancy Kress
Une histoire sympathique dans le cadre original d’une maison de retraite – Chronique complète

Le club – Michel Pagel
Un court roman bien malsain pour changer l’image qu’on conserve du Club des CinqChronique complète

Les couleurs de nos souvenirs – Michel Pastoureau
Un autre essai du spécialiste des couleurs, qui se révèle cette fois-ci plus personnel puisqu'il évoque son rapport à la couleur et de nombreuses expériences de sa vie liées à la couleur. C'est un livre un peu moins érudit et « sérieux » que ses autres textes, avec moins de références et une certaine tendance à partir dans tous les sens (même si tout est trié par catégorie). Il est donc plus accessible mais susceptible de parfois vous faire lever les yeux au ciel à certains commentaires. Mais c’est une lecture sympathique à picorer, qui fait drôlement réfléchir sur la couleur des objets qui nous entoure.

Cookie Monster – Vernor Vinge
Une chouette novella qui exploite un concept vertigineux sans pour autant perdre son lecteur – Chronique complète

Mes vrais enfants – Jo Walton
Une magistrale uchronie personnelle, très touchante et qui déborde d’excellentes réflexions – Chronique complète

Les enfantômes – Joëlle Wintrebert
Un recueil de nouvelles sympathique mais auquel il manque le petit truc en plus pour faire la différence – Chronique complète



FILMS


Le parrain 3 – Francis Ford Coppola
Je me suis dépêchée de visionner le 3ème volet alors qu'il allait quitter le catalogue de Netflix (c'est ce qui est un peu casse-pied d'ailleurs avec ce service, à partir les contenus exclusifs il faut se méfier de tout ce qu’on met de côté pour plus tard, certains films vont et viennent sans aucun avertissement). J'avais lu que c'était le moins bon de la trilogie, mais je l'ai pour ma part beaucoup apprécié. C'est toujours aussi lent et prenant, complexe au point de mériter un tour par Wikipédia quand on n’a pas prêté attention à tout le monde, et j'aime autant les parallèles avec le premier film que les multiples facettes du personnage. Un classique du cinéma !

Rock’n’Roll – Guillaume Canet
Un film vu un peu par hasard, mais sans regret, qui met en scène Guillaume Canet en pleine crise de la quarantaine. C’est une histoire bien sûr très drôle (avec des passages bien WTF et un superbe casting de gens jouant leur propre rôle avec beaucoup d’autodérision). Elle se révèle aussi plus fine qu'on ne le penserait avec toute une réflexion sur le vieillissement dans le monde du show-biz. Le résultat est très sympathique et pas prise de tête.



SÉRIES


Mr. Robot – Saison 2
J'ai mis assez longtemps à terminer cette deuxième saison, la faute à un début très lent et plutôt obscur. Mais cette série mérite qu'on s'accroche car une fois passé le cap de la mi- saison on se retrouve incapable de lâcher l'affaire, tant cette série étonne à tout point de vue : personnages, réalisation, thématiques abordées. J'aime beaucoup le fait que tous ces personnages soient très troubles et qu'on ne sache jamais si on peut se fier à ce qu’on voit. Un seul regret : la fin est bien trop ouverte, on termine avec l’impression que tout cela n’était qu’une aimable introduction à la saison 3.



SORTIES


Le jour où j'ai rencontré Franz Liszt (spectacle)
Un spectacle qui mêle théâtre et musique pour raconter la vie de Franz Liszt, un peu dans le même esprit que Que ma joie demeure d’Alexandre Astier. C'est très sympathique à voir, d'autant plus que Pascal Amoyel, l'auteur et acteur de ce one-man-show, est un sacré virtuose du piano et que ses interprétations sont superbes.

Picasso-Giacometti au musée Picasso
Une exposition plutôt intéressante qui met en parallèle l'œuvre des deux artistes. C’est l'occasion de découvrir et de redécouvrir des œuvres plus ou moins connues, et dans mon cas de me réconcilier avec Giacometti. J'ai surtout apprécié la partie sculpture (notamment les chats où le contraste entre le chat famélique de Giacometti et celui bien dodu de Picasso est saisissant). J'en ai profité pour découvrir la nouvelle mouture du musée Picasso : les accrochages sympathiques mais je crois que j'ai raté les grands chefs d'œuvres dans le labyrinthe des couloirs, il faudra donc que j'y retourne !



À VENIR EN MARS

A l’heure où j’écris ces mots, j’ai actuellement trois livres en cours en même temps : Dimension merveilleux scientifique (une anthologie de nouvelles), Les Abîmes d’Autremer de Danielle Martinigol (un jeunesse) et La servante écarlate de Margaret Atwood (un classique de la SF donc). Voilà pour le teasing des chroniques littéraires à venir.

J’espère trouver un peu plus de temps pour aller voir des films en mars (et pour vous en parler donc) vu que plein de choses me tentent, comme Paula, le biopic sur Paula Modersohn-Becker, et aussi une bonne partie du programme du festival Chic Planète (d’ailleurs si vous avez envie de gagner des places c’est par ici  ;) ).

Et si tout va bien, je compte bien vous parler de la série Netflix Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, parce que j’adore cette adaptation qui me donne furieusement envie de replonger dans les livres.

12 commentaires:

  1. Un beau mois comme tous les mois. :)
    Il faut toujours que je regarde Mr Robot à cause de Christian Slater quoi!!!
    Heuh mon seul avis (enfin, ma seule idée...) sur la question des tags est de séparer les tags auteurs des autres... Je viens de le faire chez moi en fait, après m'être fait la réflexion ici. Mais ça ne résout pas forcément ton problème si par "surcharge" tu entends "grand nombre d'articles par tag"? Hmmm. Enfin tu as déjà dû faire quelque chose de ce genre car là je ne vois pas le tag "SFFF" dans ton nuage de la colonne de droite, je passe de "Séries télé" à "Spectacles".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Je ne mets effectivement pas tous les tags dans la colonne de droite (SFFF sert uniquement pour le fil du planète SF notamment). En gros je laisse apparents les rubriques et mes auteurs fétiches (pour les autres il y a l'index).

      Par surcharge je pensais "trop de tag par article" en fait, notamment sur certaines anthologies avec 10-20 auteurs différents. Ca fait beaucoup de bruit mais en même temps ça me permettrait aussi de retrouver les nouvelles écrites ça et là par des auteurs...

      Et oui Mr. Robot c'est très bien, mais faut prendre le temps de les enchaîner sous peine d'être paumé par contre ^^.

      Supprimer
    2. Hm hm c'est vrai que ce serait chargé, imagine une anthologie de SFFF avec quinze écrivains différents et PAM tu as seize tags à la fin du billet... :p

      Supprimer
    3. @Alys
      C'est tout mon problème ! Après je pourrais me limiter aux auteurs qui m'ont marquée et dont je lirais d'autres textes mais ça commence à devenir compliqué comme classement xD

      Supprimer
    4. Oui ça risque d'être vite lourd pour les lecteurs et hyper fastidieux pour toi :/

      Supprimer
    5. @Tigger Lilly
      C'est ce que je pense aussi... je vais tester sur les recueils factices par contre à l'occasion (pour remonter les livres que je chronique vite fait)

      Supprimer
  2. Ah, j'attendais ce rendez-vous que j'aime beaucoup.
    9 bouquins!! Sacré rythme!! Je suis toujours impressionnée...
    C'est vrai que tu avais chroniqué le club des 5!! :-).

    Il n'ya pas moins de TV/film que d'habitude ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82
      Si c'est un peu le désert, la faute à la fatigue. Je voulais parler des Orphelins Baudelaire mais j'ai terminé la série lundi soir, c'était un peu juste :D

      Supprimer
  3. La Servante écarlateeee <3 La Dimension merveilleuse fantastique m'intrigue aussi ! (Et il faudrait aussi que je me mette à Mr Robot, un jour.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Je ne savais même pas que tu l'avais lu. Tu l'avais chroniqué ?

      Supprimer
  4. Mr Robot <3
    J'ai vu la bande-annonce de Paula et purée j'ai vraiment hâte de le voir ! J'ai l'impression que ça fait des lustres que j'attends un biopic de femme de cet acabit. Je vais éviter d'avoir trop d'attentes néanmoins c'est comme ça qu'on est déçu après :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      J'ai pas lu des avis très enthousiastes sur Paula mais j'irais le voir quand même (au pire il passe au ciné à côté de chez moi, ça sera l'occasion).

      Supprimer