lundi 12 octobre 2015

Le chevalier rouge – Luvan


L’an dernier, j’avais fait connaissance avec l’univers étrange et fantastique de Luvan, au travers de son recueil de nouvelles Cru. Comme j’avais bien aimé cette première expérience, j’ai remis ça avec une novella illustrée, Le chevalier rouge.

Le chevalier rouge est une histoire assez difficile à résumer, car même une fois terminée, on n’est pas sûr de savoir à quoi on avait affaire. Je me contenterais de vous dire qu’on y suit les pas d’un certain Viggo, que tout commence dans un train, et qu’un monstre africain est impliqué dans l’histoire.

Le ton est clairement celui d’un conte (dans le mode de récit), à la fois moderne (il se déroule à notre époque) et primitif (il est plutôt noir et sans pitié). On y croise d’ailleurs des sorcières, des ogres et des princesses (entre autres). Et on trouve souvent des histoires dans l’histoire.

Le résultat est un récit un brin décousu, par lequel il vaut mieux se laisser emporter sans trop se poser de questions, car c’est clairement l’ambiance et les saynètes ici et là qui font le plaisir de la lecture.

Et il y a l’écriture bien sûr, extrêmement fine et maîtrisée. J’ai aimé sa capacité à dire beaucoup de choses en peu de mots, et je me suis parfois surprise à relire certaines phrases pour mieux en savourer les sonorités et la construction.

Petit plaisir supplémentaire, Le chevalier rouge est un roman illustré (par un certain Ambre, encore un pseudonyme !), et les petits dessins entre les paragraphes comme les grandes planches en noir et blanc contribuent également à l’expérience de lecture.


Bref Le chevalier rouge est un joli texte, une promenade dans un monde étrange et perturbant porté par une superbe écriture et de belles illustrations. Lorsque je l’ai commencé, j’étais dans une période où bien peu de lectures m’enthousiasmaient vraiment. J’ai donc d’autant plus apprécié ma lecture que cette novella finement ciselée m’a tout simplement guéri de ma mélancolie littéraire du moment.

2 commentaires:

  1. Ça a l'air chouette. Si en plus il t'a guéri d'une phase de mélancolie livresque ...

    RépondreSupprimer
  2. @Tigger Lilly
    Après je ne promets pas que ça marche sur tout le monde ^^.

    RépondreSupprimer