vendredi 5 septembre 2014

A feast for crows (A song of ice and fire 4) - George R. R. Martin

 

Je n’aurais pas été très efficace dans mon programme de vacances estivales, puisque je n’ai lu qu’un seul livre de toutes mes vacances (plus un mini-recueil de nouvelles). Remarquez, vu la taille du machin, ça n’a rien de surprenant, même si avec « seulement » 800 pages, ce quatrième volume du Trône de Fer semble presque maigrichon.

(comme d'habitude, les spoilers sont en note de bas de page pour plus de tranquilité)

Il faut dire qu’il ne s’agit en vérité qu’un demi-tome, puisqu’il se concentre sur quelques zones géographiques (King’s Landing et ses alentours principalement). Pour revoir le Nord, ou traverser la mer [1], il faudra attendre le cinquième tome pour savoir ce qu’il s’y déroule en parallèle.

A feast for crows ressemble beaucoup à A clash of kings dans son côté tome de transition. Ce n’est pas qu’il ne s’y passe rien, bien au contraire, mais on sent que l’auteur pose ses pions pour la suite de l’histoire, et que quand tout sera en place, on va de nouveau en prendre la figure.

Ceci dit, après le déluge d’évènements du tome 3, cela ne fait pas de mal de retrouver un semblant de calme (apparent [2]). Du coup les coups d’éclat et les morts remarquables sont rares [3], mais contrairement au tome 2, je m’y attendais cette fois-ci, je me suis donc contentée de me caler tranquillement dans ma lecture sans nourrir aucune frustration (mis à part celle de ne pas savoir ce que sont devenus certains personnages).

Pas beaucoup de nouveautés non plus dans ce tome, si ce n’est l’apparition nécessaire du point de vue de Cersei (qui apporte un nouveau regard sur l’intrigue [4]) et quelques points de vue invités ponctuels [5], ainsi que quelques changements de noms originaux qui soulignent tout un questionnement sur l’identité [6].

Ballotté entre l’impression qu’il ne se passe rien et celle que tout est en train d’évoluer, on avance donc avec plaisir dans ce quatrième tome où l’auteur s’amuse un peu plus souvent à croiser les intrigues de chaque point de vue [7].

Si sa suite, A dance with dragons, lui ressemble, je n’ose imaginer le festival qui se prépare pour le tome 6, ça va péter de tous les côtés, la moitié du pays va être rasé et il ne restera aucun survivant à la fin ! [8]. Affaire à suivre…



*** ATTENTION SPOILERS ***

[1] Enfin si on oublie les voyages de Samwell ou d’Arya, mais en tout cas point de Daenerys dans ce tome, et Jon Snow en est réduit au rang de figurant !

[2] Parce que mine de rien, elle en fait des choses Cersei dans ce tome ! Ce n’est pas toujours de très bonnes idées et tout ça va probablement se payer cher dans les livres à venir, mais il fallait bien qu’elle profite de sa régence durement acquise.

[3] D’ailleurs le mort le plus remarquable, Aemon, meurt de vieillesse, fait exceptionnel qui mérite d’être mentionné !

[4] Et pour le moment Cersei est le personnage avec lequel j’ai vraiment du mal à accrocher, je comprends ses raisons mais elle ne m’est aucunement sympathique.

[5] Histoire de régler la question de la succession sur les Iron Islands essentiellement.

[6] Une question à mon avis assez centrale au parcours de Sansa et d’Arya qui se retrouvent toutes les deux à adopter une nouvelle identité pour des raisons différentes, mais qui se retrouve aussi chez Jaime (qui semble par moment déterminé àêtre lui-même et non ce que les gens attendent de lui) ou même Cersei (si on se penche sur son obsession à devenir le fils qu’aurait dû avoir Tywin Lannister).

[7] Si ça continue comme ça, Samwell aura rencontré tous les enfants Stark vivants que tout le monde croit mort et/ou disparu. Par contre pas de pot pour Brienne, elle a raté Arya de pas grand chose, ça a un peu pourri sa rencontre avec Catelyn-Zombie d’ailleurs…

[8] Sauf Arya qui du coup montera sur le trône de fer et dominera le monde, mouahah !

CITRIQ

6 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord avec ta critique. Et vu ce qui est mis en place dans ce tome j'ai hâte de lire la suite !

    RépondreSupprimer
  2. Complètement en accord moi aussi. ^^
    J'ai eu la même pensée concernant le petite volume de ce tome : "Tiens, 800 pages, presque un livre normal finalement". L'esprit humain est fou.

    RépondreSupprimer
  3. Pour ma part, ça m'a paru un peu court à la première lecture (sans doute à cause de la frustration de ne pas voir tous mes personnages préférés) ! ;-)
    Après le tome 3, les tomes 4 et 5 paraissent presque lents, j'espère que le tome 6 va finir âr paraître pour des événements épiques après toute cette mise en place !

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ton billet! Il faut que je me décide à lire le tome 5... vite! J'aurais besoin qu'on me botte le derrière!

    RépondreSupprimer
  5. Moi non plus Cersei je peux pas. Après Joffrey c'est le personnage le plus détestable de la série je crois.

    RépondreSupprimer
  6. @Plume
    Le 6e tome risque d'être riche en effet (et je dis ça sans avoir lu le 5 xD)

    @Baroona
    A force de vivre des histoires à l'échelle de galaxies, on perd un peu le sens de la normalité :P

    @JainaXF
    Il finira bien par arriver ce tome 6 (ce qui me fait penser que je vais bien tomber dans le clan des gens qui l'attendent !)

    @Karine :)
    En même temps tant que tu ne l'as pas lu, tu n'as pas à attendre le 6 (oui j'ai conscience de ne pas t'aider du tout :P)

    @Tigger Lilly
    Toutafé, et encore Cersei on la comprend. Joffrey on a juste envie de le noyer xD

    RépondreSupprimer