dimanche 1 mai 2011

Doctor Who 6x02 - The Day of the Moon


Et après une semaine à trépigner, voilà enfin la suite de l’histoire. Si je devais résumer mon opinion en une onomatopée, ce serait un truc avec le « Woah » et le « Gné », j’ai à peu près passé les 45 minutes la bouche ouverte devant mon écran.

Comme dirait cette chère River, ce qui est suit est bien évidemment riche en spoilers


On démarre donc trois mois après notre cliffhanger la mort d’Amy. Et de River. Et de Rory. Tous tués par Canton, qu’est-ce que ça commence bien dis-donc ! Ils portent tous des marques étranges sur les bras, dont on découvre très vite qu’elles servent à signaler qu’ils ont rencontré des Silence. A voir le nombre de marques, ils en ont en rencontrer un sacré paquet…


Pendant ce temps, le Doctor essaye un nouveau look avec barbe dans une espèce de zone 51 où il a l’air d’être prisonnier, même qu’on lui construit la prison parfaite pour qu’il ne puisse pas s’échapper. Sans aucune explication, on se dit que tout ça c’est un coup des Silence…

Et paf la porte de la prison se ferme, et avant que je commence à imaginer une histoire pas possible où le Doctor réécrit toute une ligne temporelle pour sauver toute sa bande, la comédie cesse. C’était une ruse, personne n’est mort ! Allons donc sauver River qui faisait le grand plongeon !


- Amy, Rory, open all the doors to the swimming pool.

Mouahah j’adore les techniques de sauvetage. Une fois tout le monde à l’abri dans le TARDIS, petit point sur la situation : les Silence sont partout, mais le Doctor a une arme secrète, le pied de Neil Amstrong !

Et pouf générique, j’ai cru qu’il n’allait jamais arriver. Ça permet de faire une petite pause, à ce stage, j’avais déjà le cerveau en ébullition. C’est définitivement un épisode qui balade complètement le spectateur de la première à la dernière minute, et c’est assez désagréable (c’est fait pour, je pense). En même temps ça reflète assez bien l’ennemi qu’ils affrontent, qui baladent complètement les humains depuis l’invention du feu et de la roue.

Par contre si je peux me permettre une petite critique, je trouve la transition entre les deux épisodes un peu bizarre, et le fait de n’avoir qu’un flash-back un peu moisi pour reprendre là où l’histoire s’est arrêtée (ils s’enfuient tous quand ils voient l’astronaute, on ne sait même pas comment Rory et River sont ressortis du souterrain) est un peu frustrant.

Mais c’est l’heure de la réunion de crise dans le TARDIS


- How long have they been here ?
[…]
- As long as there's been something in the corner of your eye, or creaking in your house, or breathing under your bed, or voices through a wall.
Doctor Who, angoisses et cauchemars garantis depuis 1963

Heureusement le Doctor a une superbe technique pour combattre les créatures, un petit enregistreur planqué dans la main, et il met ça d’office en pratique (prenant à partie le spectateur du coup, puisque on ne voit pas le moment de l’enregistrement, on le découvre juste en l’écoutant). C’est flippant. Et on est dans le TARDIS, en sécurité (à priori). Imaginez un peu dehors.

D’ailleurs comme si on ne se rongeait pas assez les ongles, allons donc à la recherche de la mystérieuse petite fille dans un costume de cosmonaute. Allons donc inspectez un orphelinat glauque de nuit par temps d’orage !


Tout le passage est juste complètement creepy. Le gars qui tient l’orphelinat dont on sent tout de suite que quelque chose cloche, les inscriptions sur le mur, et évidemment Amy part faire un tour toute seule. A l’heure où il est diffusé (18h), ça passe sûrement, mais je vous promets que dans le noir, le soir comme quand je l’ai regardé, c’est juste flippant.

Heureusement, le Doctor est là pour un peu de comédie, comme il s’est fait choppé entre train de bricoler sur le projet Apollo 11 (rien que ça), il appelle le Président à la rescousse pour le sortir de là. Pendant deux minutes je me suis dit « mais comment il est arrivé là si le Doctor n’est pas là pour piloter », avant de reconnaitre River derrière lui. Et Rory.


- America salutes you.

Je le trouve adorable en costume et lunettes, à essayer d’avoir l’air officiel. Depuis que je regarde DW, j’ai toujours eu envie d’avoir un Doctor à la maison, après cet épisode, c’est définitif, je voudrais bien aussi avoir un Rory.


Pendant ce temps à l’orphelinat, les choses deviennent de plus en plus weird. Des échos du passé (ou du futur ?). Et vlan une photo d’Amy avec un bébé (enceinte ou pas enceinte alors ?), la gamine cosmonaute débarque, avec de la compagnie, hurlement de Amy et rideau.

Heureusement Canton est là pour faire son bon américain :
- We have no need of weapons.
- Yeah ? Welcome to America.
J’adore comment ils taquinent gentiment les américains. Heureusement que y’a des petits passages très DW comme celui-là pour détendre un peu l’atmosphère, ça fait un bien fou. Juste après avoir constaté l’enlèvement d’Amy (Rory dans ce passage est juste… il me brise le cœur ce garçon à chaque fois), on remet ça avec le Président Nixon d’ailleurs (vu qu’il est là, autant se rendre utile).

Et notre joyeuse bande s’en va étudier la combinaison de cosmonaute qu’ils viennent de récupérer, et s’interroge sur la mystérieuse petite fille
- Incredibly strong and running away. I like her.
Remarque pas du tout anodine du Doctor vu la conclusion de l’épisode… après quoi le Doctor arrive à une constatation :


- Then why did the human race suddenly decide to go to the moon ? Because the Silence needed a space suit.

Oh crap.
Oui désolé je regarde en anglais, j’ai tendance à réagir en anglais aussi ! Ca semble tellement infime comme objet à fabriquer que les implications doivent forcément être énormes. Et surtout que vient faire cette gamine (qui a été « mangée par le cosmonaute ») là-dedans ?

Le passage qui suit avec Rory qui écoute l’implant d’Amy est juste terrifiant. Surtout qu’il doit supporter une fois de plus le fait d’être en compétition avec le Doctor. Et l’échange qu’ils ont les deux est super émouvant, j’étais toute flagada devant mon écran.

- Do you ever remember it ? 2,000 years, waiting for Amy ? The Last Centurion ?
- No.
- Are you lying ?
- Course I'm lying.
- Course you are. Not the sort of thing anyone forgets.
- But I don't remember it all the time. It's like there's... a door in my head. I can keep it shut.
(oui je suis complètement Rory addict, c’est officiel)


Pendant ce temps, Amelia fait connaissance avec ses ravisseurs, et c’est pas très rassurant.
- We do you honour. You will bring the Silence. But your part will soon be over.
Surtout que…
- You have been here many days.
Et qu’elle ne s’en souvient pas, bien évidemment. Et c’est le fameux simili TARDIS, donc Dieu sait ce qu’ils ont pu fabriquer pendant ce temps… Il était temps que la cavalerie arrive !
- Oh! Interesting. Very Aickman Road, seen one of these before. Abandoned, wonder how that happened. Oh, well ! I suppose I'm about to find out.
On raccroche les wagons à l’épisode 11 de la saison 5 et…

- Oh, and this is my friend, River. Nice hair, clever, has own gun, and unlike me, she really doesn't mind shooting people. I shouldn't like that. Kind of do.
- Thank you, sweetie.
- I know, you're team players and everything, but she'll definitely kill at least the first three of you.
- The first seven, easily.
- Seven, really ?
- Oh, eight for you, honey.
- Stop it.
- Make me !
- Yeah, well, maybe I will.
Le Doctor et River en profitent pour flirter outrageusement, si Amy n’était pas attachée, je pense qu’elle leur aurait collé un pain. Heureusement, le Doctor a un plan génial, et on n’est pas déçu du résultat.

Il s’arrange pour que les Silence provoquent leur propre destruction en profitant du fait que la moitié de la planète regarde les premiers pas de l’Homme sur la Lune pour leur implanter une instruction post-hypnotique… Et sans aucun remord en plus, c’est la classe.

On s’éloigne radicalement du style du dixième Doctor, et on a la confirmation que ce type est quand même un grand manipulateur. Plus ça va, plus je pense que toute la mise en scène avec les enveloppes est un plan hyper complexe pour échapper à sa propre mort…

Les retrouvailles d’Amy et Rory sont trop mignonnes

- You called me stupid.
- I always call you stupid.
- No, but... my face. I wasn't sure who you were talking about. You know, me, or...
- Him ?
- Well, you did say, "Dropped out of the sky."
- It's a figure of speech, moron !
Ils sont trop adorables tous les deux hein ? Et parce que c’est la fête, décidément, on a aussi le droit à un superbe au revoir entre River et le Doctor


J’adore tout le langage corporel du Doctor pendant cette scène, où il ne sait absolument pas quoi faire de ses mains. C’est hilarant et en même temps c’est super émouvant. Bon évidemment River n’est pas super heureuse quand elle comprend que pour lui, c’est la première fois qu’ils s’embrassent.

Reste deux petits problèmes (il s’agit peut-être d’un seul problème) à régler avant de conclure


Amy est enceinte mais elle n’est pas enceinte, un peu comme le chat de Schrödinger, c’est intéressant comme concept (et le Doctor vérifie ça discrètement dans son dos, c’est vraiment un adepte des cachotteries dans son genre…).


Et comme si ça ne suffisait pas, la gamine a tout l’air d’être une mini Time-Lord. Si certains pensaient s'ennuyer pendant cette saison (y’en a-t-il seulement ?), vous pouvez ranger vos doutes au placard… Le prochain épisode promet d’être nettement plus léger (un bateau, des monstres marins...), ça ne va pas faire de mal je pense. Je ne sais pas vous, mais je suis encore toute chamboulée par cet épisode.

Même si les Silence s’en sont pris une belle, il est évidemment qu’ils sont juste temporairement vaincus, surtout qu’ils semblent avoir un plan très complexe pour assurer la venue du Silence… Amy joue un rôle là-dedans (avec sa vraie/fausse grossesse), de même que la gamine (sa fille à moitié Time Lord qui s’est égarée en 1969 ?), la combinaison spatiale, le simili-TARDIS… ils ont l’air de bien s’amuser à réécrire l’Histoire, mais dans quel but ?

En fait l’intrigue générale de la saison prend tellement le pas sur celle de l’épisode qu’on en oublierait presque toutes les petites allusions à Nixon !

9 commentaires:

  1. Comme tu dis, c'est vraiment un épisode qui pose plus de questions qu'il ne répond, en fait (ma phrase est weird. j'assume). Tout à fait d'accord avec ce que tu dis pour Eleven. On s'éloigne du modèle Tennant (et même Eccleston)... il est manipulateur, il a un côté joueur, un peu centré sur lui-même (malgré qu'il passe son temps à sauver le monde), il cache des choses. Bref, j'ai mis un moment à m'habituer à cette dualité (très clown mais avec aussi un côté plus sombre) mais là, c'est ok, mon deuil est fait.

    J'ai l'impression qu'il y a énormément de choses importantes dans cet épisode, de phrases qui sont lancées et qui auront de l'importance. L'orphelinat est freakant (j'ai regardé l'épisode en soirée, seule dans une chambre d'hôtel inconnue... j'ai failli mourir!) et j'ai eu vraiment besoin de certains funny moments (la navette, des répliques du Doc...).

    La semaine prochaine, on va voir des pirates et des combats à l'épée. J'aime! Même quand on s'éloigne un peu de l'arc général de la saison.

    RépondreSupprimer
  2. (très clown mais avec aussi un côté plus sombre)
    C'est tout à fait ça, quand on gratte sous la couche de comique on trouve des choses vraiment glauques (et moi qui trouvait que Ten trainait déjà un paquet de casseroles xD)

    (j'ai regardé l'épisode en soirée, seule dans une chambre d'hôtel inconnue... j'ai failli mourir!)
    Et moi qui trouvait que seule sur mon canapé était flippant xD

    RépondreSupprimer
  3. Ouai, cet épisode est ... wouah.

    Moi je sais toujours pas quoi en penser, il faut vraiment que je le revois avec les st français (que j'ai déjà d'ailleurs).

    J'ai un ENORME faible pour Rory perso, quand il est habillé avec son smocking et ses lunettes, il est trop canon :D

    RépondreSupprimer
  4. Très bon article qui rejoint ce que je pense de
    l'épisode ! Ca va être une saison très mythologique ! Et il y a quelques moments dans la saison 5 où les personnages pourraient avoir entraperçu des Silence...
    C'est là :
    http://westofserenity.tumblr.com/post/4444644536

    J'ai jeté un oeil et c'est tout à fait probable ! Dans ce cas, Moffat est vraiment génial et a tout planifié soigneusement à l'avance !

    RépondreSupprimer
  5. @Olya
    Tu sais quand je l'ai vu avec ses lunettes, j'ai tout de suite pensé à toi xD

    @JainaXF
    J'ai vu cette liste, je ne crois pas que ce soit le cas de tous les exemples, mais c'est vrai que sur The Lodger (qui est l'épisode qui a le plus de liens avec la saison 6, donc ça serait tout à fait logique), ça saute aux yeux. Le pire c'est que j'avais remarqué avant quoi, comme si j'avais oublié xD

    RépondreSupprimer
  6. Sacré épisode, et je te rejoins complètement pour Rory (dire que je ne l'aimais pas au début).
    Tu as compris la dernière chose qu'Amy a dit? Il faudrait que je télécharge l'épisode pour réécouter les deux trois-répliques que je n'ai pas comprises en ayant des sous-titres...

    Moi, ce qui me perturbe, c'est que la gamine a l'air d'être la fille d'Amy. Et une Time-Lord. Quoi, je suis la seule à faire 1+1 ;-p? Pfff, pôv Rory... (non, je suis sûre qu'ils ne feraient pas ça...)

    RépondreSupprimer
  7. Moi je supporte Amy parce qu'il y a Rory, sinon j'ai pas énormément d'atomes crochus avec elle xD

    La dernière chose qu'elle a dit ? Quand elle dit qu'elle est inquiète que son bébé ait 3 têtes ou "a time head" ?
    J'ai essayé sans sous-titres, mais j'ai vraiment du mal à suivre le débit du Doctor, du coup je préfère attendre les sous titres vo (qui arrivent très vite) pour regarder à chaque fois, c'est plus tranquille ^^

    Pour l'histoire du 1+1, évidemment que c'est dur de ne pas y penser, mais ça me parait trop simple pour être ça en fait? Y'a forcément un truc derrière. Et puis c'est pas comme si le Doctor ne laissait pas trainer son matériel génétique de partout (on a Donna qui est à moitié Time Lord à priori, Jenny toujours en vie même si je doute qu'on la revoie...)

    RépondreSupprimer
  8. Moi je l'aime bien Amy, elle est très entreprenante, ça m'amuse.

    Je ne sais pas si c'est ça, faudrait que je regarde à nouveau la fin pour être sûre. Possible.
    Je regardais avec les sous-titres du télétexte avant, mais apparemment je n'ai plus de télétexte sur la BBC, je ne sais pas pourquoi, alors je fais sans. Mais bon, aujourd'hui, je ne sais pas si je serai devant ma télé au moment de l'épisode, du coup je le verrais avec des sous-titres (français, parce que je ne trouve pas de séries avec des sous-titres anglais sur internet).

    J'ai hâte de voir l'explication de la fille qui se régénère (ça ne pourrait pas être la fille du Docteur qu'on a vu dans la saison 4 (4?) ?)(mais alors pourquoi dans les bras d'Amy sur la photo????)(à moins qu'Amy et River Song soient la même personne...?)(pardon, je délire ^_^).

    RépondreSupprimer
  9. Pour les sous-titres anglais faut les prendre à part, c'est le plus simple ^^. En plus en général ça vaut mieux que les traductions vu que c'est je pense le télétexte de la BBC (y'a toutes les informations pour les malentendants incluses). Et c'est dispo plus vite :P

    Et tu peux délire encore un bon moment, tout le monde a sa théorie sur le sujet : Jenny (la fille du Doctor), la fille de Jenny, la fille d'Amy et du Doctor, la fille d'Amy et Rory (qui a un peu souffert d'avoir été conçu dans le TARDIS *siffle*), la fille du Master (si si), ptêtre aussi une histoire avec Susan (la petite fille du Doctor), etc.
    C'est fou ce qu'on peut spéculer sur une gamine quand même :D

    RépondreSupprimer