jeudi 23 juillet 2009

Harry Potter reboot (1/8) : à l’école des sorciers


C’est pas comme si je n’avais pas mieux à lire, mais comme on est dans l’ambiance, rien de mieux que des vacances pour relire Harry Potter. Ca rend beaucoup plus facile la lecture des derniers tomes qu’on a tendance à dévorer. Et c'est utile quand on se rend compte qu’on se rappelle à peine des différents horcruxes et de leurs cachettes (c'est que j'ai une réputation d'encyclopédie à tenir, moi!).

Ca sera donc en 8 épisodes. Non je n’ai pas inventé un 8e tome, je me réserve le huitième épisode pour les livres annexes comme le Quidditch à travers les âges et les Animaux fantastiques… et ptêtre les fanfictions, je verrais.

Harry Potter à l’école des sorciers

Ou Harry Potter et la Pierre Philosophale, pour les puristes anglophones.

J’aime bien ce tome. Ce n’est pas le meilleur de la série, ni mon préféré, mais on comprend vite pourquoi il est l’origine du phénomène. C’est le tome d’introduction, ça pourrait être chiant. Bien au contraire, c’est drôle et léger.

« Mr et Mrs Dursley, qui habitaient au 4, Privet Drive, avaient toujours affirmé avec la plus grande fierté qu’ils étaient parfaitement normaux, merci pour eux. »

Je me rappelle d’une copine qui avait tiqué sur cette phrase d’introduction complètement insensée… Ca donne juste le ton d’une promenade dans le monde fou et absurde d’Harry Potter, où l’on trouve notamment des bonbons à la menthe à un festin (et un peu partout dans les bouquins si ma mémoire est bonne).

Plus que les sorts, les créatures fantastiques ou le quidditch, c’est LE détail qui m’a toujours frappé. C’est incroyable de faire apparaître complètement anormaux des trucs qui sont fondamentalement normaux (et voilà que je parle comme les Dursleys).

Et puis les sorciers, quand on regarde, sont franchement ridicules. Si on s’amuse à comparer livres et films, on voit vite que l’univers version cinéma est très policé. L’exemple le plus flagrant, c’est les robes. Tous les sorciers portent des robes. Pas des espèces de grands manteaux comme dans les films, mais bien des robes ! C’est quand même sérieusement incongru, et difficile à visualiser sans pouffer de rire. Et c’est tout le charme de l’histoire, qui se passe à deux pas de chez nous, mais un « deux pas de chez nous » un peu foireux et de guingois.

L’histoire qui se greffe dessus n’est pas hyper originale en elle-même (surtout quand on la relit pour la 10e fois !), mais bien construite, et laissant la place à du suspense, et à pas mal de retournements de situation (j’imagine que y’a des génies qui devinent avant la fin mais moi ça m’avait drôlement surpris à l'époque).

Et puis il y a de très bons passages. Le miroir du Riséd est quand même sacrément émouvant. J’ai un faible pour les passages dans le genre (ce qui doit sûrement expliquer ma préférence pour le tome trois), et ceux avec Dumbledore en général, qui a un caractère tellement particulier (qui s’efface un peu ensuite). Il est toujours difficile de déterminer s’il est juste complètement fou ou au contraire la sagesse incarnée.

Pour le reste, on peut s’amuser à compter les allusions probables aux évènements à venir dans certaines phrases, je ne me suis pas amusée à tout relever. Et accessoirement, aller chercher son tome 2, car même si la fin appelle moins à une suite immédiate que les autres, on a tout de même très envie de lire la suite.

A suivre…

7 commentaires:

  1. Owi, c'est une bonne idée ça! Sympa les points que tu as relevés, je m'y retrouve bien =)
    C'est vrai qu'on a tendance à oublier les premiers tomes, qui sont l'essence même de la série, de l'humour, de l'incongruité, de la magie dans tous les sens du terme!

    Ah et puis ça fait plusieurs jours que je veux te coincer sur msn, mais on y est jamais en même temps... =)

    RépondreSupprimer
  2. Owi, un retour dans le temps, ça fait toujours du bien !
    J'adore la toute première phrase, j'éclate de rire à chaque fois que je la lis xD
    Hier soir je me suis mis à regarder l'un des films, le 5e je crois, et j'arrêtais pas de relever les trucs qui n'allaient pas. J'ai fini par m'arrêter et par me mettre à lire...le tome 1 ! Donc je suis bien parti pour faire comme toi. Les pulsions, ça ne se contrôle pas...

    RépondreSupprimer
  3. la photo de la couverture, j'avais déjà remarqué par Babelio, c'est effectivement assez insolite pour le remarquer! (à se demander ce que fabriquent Amazon et ce genre de bases exploitées partout, quand même)

    Je compatis pour les soucis d'ordis... Je me permet de te conseiller les GoogleDocs, comme c'est en ligne et que ça se sauvegarde de soi-même toutes les 5 minutes, ça limite un peu les catastrophes (mais bon c'est dans le cas où tu as une connexion tout le temps).

    Bref, c'est clair que ce tome-là est bien celui de la crise d'adolescence de Harry, et ça lasse très vite (dès la 1° lecture, moi, même si au début je m'y suis un peu reconnue aussi).

    J'étais tombée moi aussi sur un des extraits soi-disant officiels, sans Mary-Sue mais qui m'avait quand même fait douter un peu, ça m'étonnait que JKR fasse ce genre de cadeau... Mais je commençait juste à atteindre le niveau de haute fanitude, et je n'avais pas encore vraiment élargi mon horizon au côté saxon ^^

    L'attitude de babouin me rappelle beaucoup celle de Ron dans le tome 6 que je suis toujours en train de relire (mais à une vitesse bien plus faible que la tienne...)
    Je n'aurais pas pensé à mettre Cho et Ombrage sur le même plan, mais ça ne me choque pas du tout, maintenant que tu le dis c'est une remarque très juste!

    Heureusement qu'il y a Luna et sa douce dinguerie, et aussi son don pour sortir l'air de rien des vérités plus ou moins douloureuses... Pour moi c'est un peu un avatar féminin, jeune et plus extrême de Dumbledore ^^

    Je crois que je vais relire celui-là dès que j'aurais fini le 6, pour me remettre dans l'ambiance de cette année-là (on repassera pour la relecture linéaire, décidément mon moment n'est pas encore arrivé pour ce genre de bilan d'ensemble...)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord avec toi, la fin aussi m'avait surprise !
    Je viens de publier mon avis sur mon blog.
    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  5. Oh bah j'ai fini de relire la série depuis longtemps et je pense que je vais attendre un peu avant de m'y remettre, mais bonne continuation à toi ^^

    RépondreSupprimer
  6. Harry Potter c'est ma série préféré. Je les ai tous lu une seul fois mais j'adore lire quelques passages de temps en temps pour me remettre un peu dans l'ambiance.
    Et sérieusement moi je trouve que les films sont trop mal adaptés par rapport au livres. Il y a plein de passages suprimés...

    RépondreSupprimer
  7. Je vois ce qui te laisse penser que Dumbledore est un personnage sage, en revanche, je ne comprends pas trop ce qui te laisse penser, en outre, qu'il est fou. Je pense pour ma part qu'il est juste en dehors de certaines conventions.

    RépondreSupprimer