lundi 1 août 2016

Recueil factice – Juillet 2016

Ce mois de juillet est un peu le mois de trois-fois rien : trois livres chroniqués, trois films vues, trois séries terminées et trois mini-chroniques diverses pour conclure ! Dou coup j’ai trouvé la répétition des « 3 » tellement jolie que j’ai préféré reporter à août ma dernière chronique !



LIVRES


Economix – Michael Goodwin et Dan E. Burr

La terre bleue de nos souvenirs – Alastair Reynolds

Frankenstein ou le Prométhée moderne – Mary Shelley



FILMS



Le loup de Wall Street – Martin Scorsese
Je ne suis pas mécontente d'avoir lu Economix avant de voir ce film ce qui permet de mieux comprendre certains passages de ce biopic d'un escroc du monde de la finance... Ceci dit le sujet ne semble parfois pas tant être la finance que la vie quand on est tellement riche qu'on ne sait plus comment dépenser sa fortune... C'est un film assez virevoltant, qui fait dans la débauche à tous les niveaux (les protagonistes passent clairement plus de temps à jurer, se droguer et à organiser des orgies qu'à travailler !). J'avoue avoir été fascinée par moments, et surtout surprise de ne pas l'avoir trouvé long malgré le fait qu'il fasse trois heures !

Paul – Greg Mottola
Lorsque ce film est sorti il y a quelques années, j’avais trouvé la bande-annonce trop lourdingue pour m’y intéresser. Les conseils d'un ami m'ont poussée à y jeter finalement un œil, aidée par Netflix (qui semble toujours avoir le chic pour proposer le bon film au bon moment). Et grand bien m'en a pris car j'ai adoré ce buddy movie fort original qui met en scène deux geeks qui se retrouvent à escorter un alien à travers les Etats-Unis. Les péripéties sont ubuesques au possible et le film déborde de références délicieuses. Cerise sur le gâteau, l'alien (Paul) est extrêmement bien rendu, bref une chouette découverte, dont il serait dommage de se priver.

La tortue rouge – Michael Dudok de Wit
Un très joli film d'animation presque sans paroles (tout juste quelques cris) où un homme naufragé échoue sur une île qu'il n'arrive pas à quitter. C'est très lent, les images très dépouillées sont fort belles, j'ai cependant eu du mal à tomber complètement sous le charme même si l'histoire toute simple aux accents de conte ou de parabole reste fort jolie.



SÉRIES


Game of Thrones – Saison 6
Après une saison 5 qui prenait peu à peu ses distances tout en s’appuyant encore en partie sur les livres), la saison 6 largue définitivement les amarres et nous emmène vers une terre inconnue qu’aucun livre n’a jamais raconté. Quel bonheur d’avoir enfin un vrai suspens (enfin quand on arrive à éviter les spoilers) même si certaines révélations coulaient au final de source.
Globalement j’ai bien aimé cette saison avec son intrigue prenante (on sent que les choses s’accélèrent et que les scénaristes font le ménage avant la fin) qui place sur le devant de la scène des personnages féminins très forts et qui comprend moins de scènes de sexe ou de violence parfois un peu gratuites. Quelques intrigues me semblent néanmoins un peu expédiées, j’espère donc bien pouvoir lire la version G.R.R. Martin en livre un jour !

House of Cards – Saison 2
Je continue petit à petit cette série consacrée à la conquête du pouvoir. Si je me suis parfois un peu égarée dans l’intrigue chinoise pas toujours facile à suivre (surtout quand on a la désagréable habitude de faire deux choses en même temps !), j’ai apprécié cette deuxième saison où les Underwood se révèlent comme il se doit terriblement diaboliques, sans pour autant être dénués de sentiments, ce qui fait qu’on les admire plus qu’on ne les déteste. Les intrigues des « petites gens » en parallèle m’ont paru moins prenantes. En tout cas c’est une série toujours aussi intéressante à suivre.

Stranger Things – Saison 1



SORTIES


Darwin l’original à la Cité des sciences
Une exposition rattrapée à la dernière minute qui parle de Darwin et de sa fameuse théorie de l'évolution. Ayant récemment lu le bouquin de Jean-Claude Ameisen à ce sujet, je n'ai pas appris grand-chose mais j'ai bien apprécié la scénographie et les nombreux éléments interactifs en tout genre pour mettre en scène le personnage, ses découvertes et le monde dans lequel il évoluait.



JEUX VIDÉO


Fallout Shelter
J'avais testé le jeu à son tout début sur tablette mais je l'avais très vite désinstallé car il était difficilement jouable sans être connecté dessus 24h/24. La sortie sur PC m'a donné l'occasion de m'y remettre et de plus l'apprécier comme petit jeu de gestion qu'on lance en tâche de fond tout en geekant à droite à gauche. J'ai bien apprécié notamment les quêtes (un ajout récent je crois) qui permettent de se sortir un peu de la routine et l'abri m'a semblé bien plus facile à gérer. Cependant on en fait vite le tour une fois qu’on a réussi à débloquer le salon de coiffure !




MUSIQUE

Ce mois-ci ce choix d’une musique ne m’a pas vraiment de difficulté, je l’avais même dès le début du mois :


Light of the Seven (Game of Thrones Saison 6) – Ramin Djawadi

Jusque-là j’avais trouvé la musique de Game of Thrones sympathique avec quelques thèmes forts (le générique ou le thème de Stannis) mais peu d’innovations au cours des saisons… jusqu’à la saison 6 qui s’équipe enfin d’une musique épique qui rend encore plus monumentales certaines séquences… comme l’inoubliable début de l’épisode 10 dont je ne dirais rien, si ce n’est que sans cette musique extraordinaire bien composée, il n’aurait peut-être pas eu autant d’impact. Chapeau au compositeur !



  À VENIR EN AOÛT

Août est le mois de « trois fois trop de choses à lire » : je me suis préparée une petite PàL de vacances, elle ne contient « que » neuf livres papiers sans compter le numérique… mais l’éloignement du PC pourrait aider à bien tailler dedans. En attendant vous devriez sous peu avoir le droit à ma chronique du premier volume d’Omale, et à un billet sur une superbe exposition de peinture si j’arrive à l’écrire avant d’avoir tout oublié !

10 commentaires:

A.C. de Haenne a dit…

Pour GoT, je suis globalement d'accord avec toi !

A.C.

Shaya a dit…

Ah pour Fallout je ne suis pas complètement d'accord, j'y jouais sur le téléphone pas mal, et effectivement pendant un long moment ça me semblait très facile, et puis avec la mise à jour où les quêtes ont été débloquées, c'est parti en vrille, j'ai eu l'impression d'être montée en difficulté d'un coup (j'avais débloqué le coiffeur & cie).

L'expo Darwin je suis assez d'accord, pour le coup je n'y ai pas appris tant que ça de choses non plus, j'ai eu l'impression qu'elle se destinait vraiment aux néophytes pour le coup ^^

Sinon je vais l'inverse de toi, chez moi c'est août qui promet d'être calme, très calme :p

Vert a dit…

@A.C. de Haenne
Tant mieux :)

@Shaya
C'est peut-être que tu n'as pas connu le début de Fallout Shelter où dès que tu laissais le jeu en plan 10 minutes tous les indicateurs étaient dans le rouge ^^. Après j'imagine que si tu as tout débloqué tes persos doivent avoir un niveau élevé, donc tu n'as pas forcément eu le droit aux quêtes de débutant plus accessibles.

Shaya a dit…

Ah si, j'y ai joué au tout début, et j'avais laissé tomber au départ devant la difficulté. Quelques temps avant la mise à jour avec les quêtes, j'avais réessayé en m'en sortant beaucoup mieux, mais effectivement mes pj étaient déjà d'un bon niveau pour les quêtes etc. C'est juste après la mise à jour que j'ai eu l'impression que le niveau était de nouveau monté, mais j'ai peut-être juste eu une série noire, va savoir :p

Elessar a dit…

Bon, c'est malin, je viens de prendre Fallout Shelter pour PC ^^
Sinon, j'ai beaucoup aimé La Terre Bleue... il va falloir que j'écrive dessus maintenant :p
J'avais beaucoup aimé Paul aussi, il m'avait bien fait marrer :D

Vert a dit…

@Shaya
En même temps y'a des moments dans ce jeu où tout part parfois à vau-l’eau (moins quand on progresse mais faut se méfier quand même, c'est toujours quand on a zéro sou qu'on a besoin d'une centrale en plus !)

@Elessar
Adieu alors :D

Tigger Lilly a dit…

"Cependant on en fait vite le tour une fois qu’on a réussi à débloquer le salon de coiffure !" Cette phrase XD

Je suis un peu triste d'avoir manqué Darwin mais bon tant pis. Hâte de savoir ce que la Cité des Sciences nous réserve comme nouvelle expo ^^

Allez, trois petits tours et puis s'en vont :p

Vert a dit…

@Tigger Lilly
C'est ce qui prouve que c'est juste Les Sims en mode post-apo :D
Pour la Cité des Sciences je suis curieuse aussi, une bonne partie de l'expo permanente était fermée en plus, j'ai pas réussi à savoir si c'était les restes de l'incendie de l'an dernier, un grand chantier de remise à jour ou les 2 !

Acr0 a dit…

J'aime bien cette formule de trois-fois rien :) Ah, Paul : un film plein de gros mots ! J'ai bien aimé Le loup de Wall Street et ce que tu écris est très juste, je n'ai pas trouvé le temps long alors qu'il y a certains passages qui m'ont semblé l'être. Et ô surprise, je regarde la saison 6 de GOT. J'ai décidé de ne pas me faire spoiler par des spectateurs (même s'il y a des "chances" (?) que G.R.R. Martin écrive quelque chose d'un peu différent). J'irai lire plus tard ta chronique pour Stranger Things, je suis en plein dedans :)

Vert a dit…

@Acr0
D'après ce que j'ai compris il y a certains éléments clés qui étaient prévus par G.R.R. Martin. Mais certaines situations étant fort différentes dans les livres (et la contrainte du salaire des acteurs bien moins forte ;)) je ne doute pas qu'on aura quelques différences au final.