jeudi 22 juillet 2021

Le mois d'or - Céline Chadelat & Marie Mahé-Poulin


Cela fait bien longtemps que je n’avais pas chroniqué de bouquin de parentalité sur ce blog (sans doute parce que je n’en ai pas lu depuis des lustres). Mais celui-là m’a été offert récemment et j’ai eu envie de mettre par écrit mes impressions de lecture. Pour ceux qui viennent chercher de la SFFF, rassurez-vous c’est normalement le dernier écart avant un bon moment !

Le mois d’or est un concept issu de la culture chinoise, où la femme qui vient d’accoucher rester alitée pendant un mois après la naissance de son enfant pendant que son entourage s’occupe de tout.

Sans forcément suivre à la lettre la tradition, l’idée de ce livre, c’est de proposer une organisation des premières semaines qui suivent la naissance de Bébé pour permettre à la maman de se remettre de la grossesse et de l’accouchement et de tisser des liens avec son enfant dans un contexte favorable.

J’ai trouvé ce livre intéressant parce qu’il aborde la question du post-partum, un sujet qui n’est encore peu abordé avec les futurs mamans (notamment en cours de préparation à la naissance). Et pourtant il faudrait en parler, des difficultés post-accouchement : le corps en vrac, la fatigue, les montagnes russes émotionnelles, et un suivi qui concerne principalement le bébé.

À part les éventuelles visites d’une sage-femme à domicile les premiers jours, on se retrouve très vite seule, et comme on a tendance à dire que si Bébé va bien, tout va bien… Et bien non, pas toujours. Pour cela, j’ai trouvé que Le mois d’or était une lecture utile. C’était déjà des choses que j’avais à l’esprit mais ça m’a permis de poser des notions sur des ressentis qui traînent dans un coin de ma tête depuis trois ans (et qui avec l’arrivée imminente de Numéro 2 ont tendance à ressortir du fond du placard).

Après il y a l’aspect guide du livre, et là, comment dire ? Ce n’est juste pas un livre pour moi. Déjà parce que tout le côté sacralisation de la grossesse et de la naissance me passe un peu au-dessus (j’avais eu le même problème quand j’ai lu L’enfant de la prochaine aurore, j’ai bien peur qu’à force de lire des récits d’imaginaire je sois devenue horriblement terre à terre).

Ensuite parce que c’est un mélange de traditions ancestrales du monde entier / trucs de grand-mère / pseudo-médecines qui m’a parfois fait hausser un sourcil voire lever les yeux au ciel (oui une fois encore j’ai un esprit terriblement cartésien, et accessoirement ça ne me vend pas du rêve quand on me propose de manger un gratin de brocolis au mois d’août pour pas fatiguer mon corps !).

Enfin, à l’exception de quatre pages, ce livre n’aborde absolument pas la question de la gestion de ou des ainés, sans doute parce qu’il se destine avant tout à de nouveaux parents. Alors qu’assez étrangement dans mon cas c’est un problème qui est en tête des mes priorités.

Il y a quand même des choses intéressantes à piocher : l’anticipation pour ne pas trop avoir à en faire les premiers jours, l’idée de se faire amener à manger par ses proches (oui  sachez-là, c’est le meilleur cadeau de naissance qu’on peut faire, c’est un petit plat maison pour les parents !), un passage sur comment ne pas écouter les conseils des autres et quelques références d’ouvrages, d’annuaires de professionnels, d’associations de parents et autres plutôt utile en fin d’ouvrage.

Bilan mitigé pour ce Mois d’or donc : le sujet est intéressant (important même) mais la façon dont il est traité ne me convient pas vraiment, sans surprise. Je me rends compte que ça se généralise à tous les ouvrages de parentalité (pardon, de parenting), je vais donc retourner lire un bon gros space-opera pour me changer les idées !

Infos utiles :
Le mois d’or est un ouvrage de Marie Mahé-Poulin et Céline Chadelat paru aux Presses du Châtelet en 2019. J’ai lu l’édition poche paru chez Marabout. 399 p.

5 commentaires:

Tigger Lilly a dit…

comment dire... je passe mon tour et ça n'a rien à voir avec le fait que tu as trouvé cette lecture pas très satisfaisante :D

Vert a dit…

@Tigger Lilly
Je me serais inquiétée si tu m'avais dis le contraire 🤣

Tigger Lilly a dit…

On peut en faire un signale de kidnapping peut-être 🤔

shaya a dit…

C'est clair que le post-partum est un sujet dont on parle très peu. J'ai en stock la livre de Fiona Schmidt sur le sujet, qui est un peu plus axé féminisme et moins sacralisation je crois, je te dirais ça après lecture si tu veux :)

Vert a dit…

@Shaya
Oui je serais curieuse de ton retour, il me semblait bien avoir vu passer un livre sur le sujet dans ta PàL.