lundi 26 juillet 2021

Dans le sillage de Poséidon (Les enfants de Poséidon 3) – Alastair Reynolds

Dans le sillage de Poséidon - Couverture

Histoire de ne pas perdre le fil à nouveau, après avoir bien apprécié le tome 2 de la trilogie Les enfants de Poséidon, j’ai immédiatement embrayé sur le tome 3. L’occasion de suivre une fois de plus la famille Akinya, les éléphants et l’humanité dans une grande aventure spatiale.

Dans le sillage de Poséidon se déroule quelques deux cents ans après le tome précédent, mais entre les décalages liés aux voyages spatiaux et à l’hibernation et les techniques de prolongation de vie, ses protagonistes nous sont familiers. Certes Chiku n’est plus là, mais l’intrigue suit d’un côté Kanu, le fils de la Chiku de la Terre, désormais ambassadeur sur Mars et de l’autre Goma, petite-fille de la Chiku de Creuset, passionnée par les éléphants.

L’élément déclencheur de l’histoire est un message reçu d’un système planétaire lointain demandant à faire venir Ndege, la fille de Chiku. Alors que les voyages interstellaires ont été majoritairement interrompus en raison de la rencontre avec les Gardiens, une expédition se monte sur Creuset pour découvrir l’expéditeur du message.

Comme pour les tomes précédents, Dans le sillage de Poséidon est un roman qui en met plein la vue, autant pour son côté aventure que pour les nombreuses thématiques qu’il exploite (intelligence artificielle, transhumanisme, animaux élevés à l’intelligence et civilisations aliens antiques).

Cependant je l’ai trouvé un peu inégal dans sa façon d’associer des enjeux gigantesques (les constructeurs du mystérieux mandala de Creuset et leur héritage) à un récit très resserré autour de quelques personnages, avec une résolution intimiste qui tranche un peu.

Avec le recul, je n’arrive pas à savoir si c’est un choix volontaire d’Alastair Reynolds de mettre l’accent sur l’importance des actions individuelles, ou s’il ne savait juste pas trop comment boucler son histoire. D’ailleurs l’auteur sur son site internet ne s’interdit pas de revenir à cet univers un jour s’il a des idées pour un quatrième roman.

Cela ne m’empêche pas d’avoir pris grand plaisir à lire cette conclusion d’une trilogie de SF comme je les aime avec de l’aventure, du spectaculaire et une jolie galerie de personnages nuancés et complexes (même si on a presque envie de balancer Kanu par le sas par moment). En matière de lecture estivale, c’est donc une très chouette trilogie à emmener dans ses valises.

Infos utiles : Dans le sillage de Poséidon (Poseidon's Wake)  est le troisième tome des Enfants de Poséidon (Poseidon’s Children), une trilogie signée Alastair Reynolds. Ce roman a été publié en 2015 en VO, et en 2017 en VF avec une traduction de Laurent Queyssi aux éditions Bragelonne. J’ai lu la version numérique qui compte 661 pages (selon ma liseuse). Au format papier comptez entre 646 p. (pour le grand format) et 864 p. (pour le poche). Couverture de Dominic Harman.

D’autres avis :
L’affaire Herbefol, Le culte d’Apophis, L’imaginarium électrique, Quoi de neuf sur ma pile


14 commentaires:

Brize a dit…

Bravo pour ce pavé (challenge réussi !) !
De mon côté , j’en suis restée au tome 1 de la série, que j’avais bien aimé.
Merci de préciser à la fin de ton billet le nombre de pages de la version papier chez Bragelonne, c’est celle qui est prise en compte pour le challenge , quel que soit le format dans lequel tu as lu le livre.

Vert a dit…

@Brize
Oups pardon, c'est ajouté dans les infos utiles.

Tigger Lilly a dit…

Ca fait du bien n'est-ce pas de conclure une trilogie ? :D

Vert a dit…

@Tigger Lilly
Oui surtout quand on a les livres en PàL depuis un moment ^^

Lorhkan a dit…

Je crois que je vais faire pour ce troisième comme je l'avais pour le deuxième : relire le dernier quart du tome précédent en diagonale, histoire de me remettre un peu les choses en mémoire. Sinon je crois que ça va être difficile. :D

Baroona a dit…

Et niveau éléphants, on en est où sur ce tome ? ^^

Vert a dit…

@Lorhkan
Tu peux aussi regarder les pages Wikipédia des différents romans. Y'a pas de résumé détaillé mais à chaque fois le contexte est donné, ça permet de replacer plus facilement les éléments

@Baroona
Ils sont beaucoup plus présents (ils auraient pu être en couverture !)

Yogo a dit…

Bravo pour avoir enchainé les 2 pavés !! Tu m'as donné envie d'y retourner.

Vert a dit…

@Yogo
C'est le but ^^

shaya a dit…

Ah ben on a eu la même idée : enchaîner les tomes ! Effectivement il y a un côté plus intime et resserré, ça se sent après l'histoire des trois Chiku, mais c'était bien cool. Par contre s'il revient dans cet univers après, pitié des résumés !

Vert a dit…

@Shaya
Oui surtout si c'est dans 10 ans 😂

Elessar a dit…

Ha bah, oui les résumés ça devrait être obligatoire. Je l'ai attaqué genre 2 ans après le précédent, c'était duuuuur lol

Alys a dit…

Chouette, je suis ravie que tu aies apprécié malgré quelques réserves!

Vert a dit…

@Elessar
Pareil, heureusement il y a Wikipédia !

@Alys
Globalement c'est une chouette trilogie ^^