samedi 4 novembre 2017

Dragon – Thomas Day

 

Premier volume de l’excellente collection de novellas Une heure-lumière, Dragon de Thomas Day ne me tentait à priori pas trop. Je n’ai pas forcément beaucoup d’affinités avec l’écriture de cet auteur et le thème ne m’inspirait pas beaucoup. Ma collectionnite aigüe a fini par prendre le dessus et j’ai fini par me lancer, histoire de compléter ma collection !

Dans un futur proche, nous voilà donc projeté à Bangkok, haut lieu du tourisme sexuel où tout semble pouvoir s’acheter. Mais la capitale de la Thaïlande est perturbée par les actes d’un mystérieux assassin qui semble déterminé à mettre à bas les réseaux de prostitution infantile. Un lieutenant de police est alors chargé de mener l’enquête et de mettre fin aux agissements de ce justicier qui signe ses méfaits d’une carte de visite.

Vous vous en doutez en lisant ces quelques lignes, Dragon est une novella qui aborde des thématiques malsaines, et qui ne prend pas de gants pour le faire. J’avais un peu peur de ce texte à cause de cela, mais Thomas Day traite le sujet sans faire de concession mais avec justesse, sans jamais verser dans le sordide gratuit (même si certaines scènes peuvent vous secouer).

La grande âme sensible que je suis a eu un peu de mal à complétement accrocher à l’histoire. Cela ne m’a pas empêché d’admirer objectivement la construction et le rythme du récit qui témoignent d’une excellente maîtrise.

Dragon est une novella qui ne fait que 150 pages, ma avec sa belle galerie de personnages, son ambiance très soignée et son intrigue déconstruite (les chapitres ne sont pas dans l’ordre), elle se révèle d’une incroyable richesse. On ressort de cette lecture avec la même impression de satiété que si on avait lu un roman de taille plus conséquente.

Du coup même si je ne suis pas complètement rentrée dans le récit, je ne peux objectivement que saluer un texte très bien écrit. Voilà qui donne envie de voir la collection Une heure lumière s’enrichir d’autres novellas inédites d’auteurs français !

18 commentaires:

  1. J'ai aussi beaucoup aimé. La construction atypique est fort sympapthique et participe effectivement au "charme" de cette histoire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82
      Tu fais bien de mettre des guillemets ^^

      Supprimer
  2. Tu me donnes envie de réessayer Thomas Day. Je n'accroche pas trop avec cet auteur moi non plus, mais ce que tu dis de cette novella me plaît bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Miroirs SF
      Au pire c'est une novella, tu ne t'engages pas sur quelque chose de trop long ^^.

      Supprimer
  3. Ayant la même impression que toi de prime abord et ne souffrant guère de collectionnite, je pense m'abstenir de lire cet opus pour ne pas devoir reecrire ton avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le chien critique
      C'est bien d'être capable de résister à un trou dans ses collections :D

      Supprimer
  4. Un texte réussi, avec une construction intéressante (mais dont je suis incapable de dire si elle a un réel intérêt narratif ou non...) et des thématiques finement abordées (la justice, jusqu'où on peut aller, où se situe le mal, etc...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lorhkan
      Il faudrait remettre les parties dans l'ordre pour voir l'intérêt, si jamais tu es volontaire... ;p

      Supprimer
  5. Je n'avais pas tant de doute que ça (vu que moi j'aime bien Thomas Day de base ^^), mais je suis donc désormais assuré de devoir le lire si je tombe dessus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona
      Si tu aimes ses écrits il y a peu de chances que tu passes à côté en effet ^^

      Supprimer
  6. Il m'intrigue beaucoup. Je me souviens d'un blog que l'auteur avait fait sur le bouquin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Maintenant que tu en parles ça me dit quelque chose aussi...

      Supprimer
  7. Haha! Je le lirai! Je l'ai! Mon beau-père me l'a prêté après que je le lui ai offert. Je note ton avis. Mais était-ce vraiment le moment de lire un texte qui parle de prostitution infantile, Vert?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Parce qu'il y a des moments pour lire ce genre de texte en règle générale ? xD

      Supprimer
    2. Bein par exemple quand tout va tellement bien que tu deviens un peu mielleux, tu vois, pour te rappeler que la vraie vie est souffrance et injustice :p Ou quand tu en veux déjà au monde entier, tu peux pousser la chose à son maximum.

      Supprimer
  8. Dragon ! J'ai beaucoup cette novella en mode thriller pour ma part xD

    RépondreSupprimer