samedi 9 septembre 2017

Comment Blandin fut perdu – Jean-Philippe Jaworski

 

Ayant découvert très tôt le recueil Janua Vera dès sa sortie en 2007, j’ai été un peu frustrée de le voir réédité par la suite avec une puis trois nouvelles supplémentaires. Je n’ai jamais pu me résoudre à remplacer mon édition de la première heure, mais j’ai au moins pu me consoler avec ce petit Folio 2€ qui m’a permis de découvrir deux d’entre-elles.

On commence donc avec Montefellóne, une nouvelle précédemment publiée dans une anthologie des Imaginales et qui met en scène le duc Isembard d’Arches, bien occupé à prendre la cité de Montefellóne pour le compte du royaume de Léomance (ce qui situe la nouvelle bien avant les évènements de Gagner la guerre si je ne m’abuse).

C’est un texte plutôt sympathique à lire, surtout si on aime les histoires de siège (Alys, tu seras contente de savoir que j’ai pensé à Légende, alors que le style et l’ambiance n’ont rien à voir !). Et Jaworski oblige, c’est forcément très bien écrit. Mais ce n’est pas le texte le plus marquant du recueil pour moi.

Comment Blandin fut perdu, par contre, c’est une autre histoire. C’est peut-être parce que j’ai fait des études d’histoire de l’art, mais cette histoire de peintre itinérant qui se voit confier un étrange apprenti, ça a été un vrai coup de cœur.

C’est superbement raconté forcément (avec un récit dans le récit que je jugeais au début peu nécessaire mais finalement si), c’est prenant et ça parle merveilleusement bien de ce que devait être la vie d’un peintre à l’époque, allant de demeure en demeure et travaillant la technique bien particulière de la fresque.

Bref rien que pour cette nouvelle, ce petit livre mérite le détour… sauf si vous faites partie des chanceux qui sont dotés de la bonne édition de Janua Vera bien sûr ! Quant à Un amour dévorant, la seule nouvelle de l’univers qui manque à mon palmarès, soit j’emprunterais la bonne version à quelqu’un, soit… tant pis !


132 p.

17 commentaires:

  1. Je ne savais même pas que Janua vera avait été augmenté. Merci, je me sens incomplet désormais.
    Mais n'étant pas versé très peinture, je pense que je devrais y survivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le chien critique
      Arf maintenant je me sens responsable de ton incomplétude xD

      Supprimer
  2. Ah, les sensibilités influenceny beaucoup les perceptions que nous avons... et les envies que nous transmettons.
    Tu me donnes vraiment envie de découvrir Blandin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82
      Tu peux le découvrir, c'est pas comme s'il coûtait bien cher en plus ^^

      Supprimer
  3. Un amour dévorant a été publié gratuitement sur le Net depuis le début :

    http://couroberon.free.fr/Nouvelles/Unamour.pdf

    RépondreSupprimer
  4. @Cédric Jeanneret
    Grand merci, je l'ignorais. Je vais pouvoir la rattraper aussi du coup !

    RépondreSupprimer
  5. Allez encore une et la boucle est bouclée :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Vu que je l'ai récupérée en PDF c'est jouable en effet ^^

      Supprimer
  6. Haha j'adore la parenthèse Gemmell!! :)
    Le père de mon copain m'a prêté Gagner la guerre il y a deux ans. Et c'est terrible, ça fait deux ans qu'il traîne dans ma PAL!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Mais enfin, qu'est-ce que tu attends ? :D

      Supprimer
  7. Il faudrait que je regarde de ça plus près un jour, je ne me souviens plus quelle version du recueil est dans ma biblio :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Si c'est le poche tu n'as plus qu'à investir 2 euros supplémentaires ^^

      Supprimer
  8. Mouahahah j'ai la bonne édition augmentée (GF de 2010) tout est dedans ;)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai la bonne édition de Janua Vera, mais ma lecture remonte à quelques années maintenant... J'ai un vague souvenir de "Montefellone", et ses manoeuvres militaires, beaucoup moins de "Comment Blandin fut perdu"... Ha, moi et ma mémoire de poisson rouge !... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lorhkan
      Au moins tu es sûr d'être surpris à la relecture !

      Supprimer
    2. Encore faut-il que je trouve le temps de relire ces textes... Je te rappelle que j'ai tout Ursula Le Guin et David Mitchell à lire ! :D

      Supprimer