jeudi 18 mai 2017

Doctor Who 10x04 – Knock Knock


Après deux semaines à voyager dans le temps, le Doctor revient à son bureau pour reprendre sa vie plutôt tranquille de professeur. C’était sans compter sur Bill qui décide de s’installer dans une maison hantée, sinon ça ne serait pas drôle ! Spoilers de mise, comme toujours.


Point de voyage dans cet épisode puisque Bill quitte le domicile familial pour s’installer avec cinq camarades dans une colocation. Après avoir visité des demeures toutes plus petites les uns que les autres (on dirait une émission de Stéphane Plaza à l’envers !), ils dénichent la perle rare, un vieux manoir avec des chambres immenses pour un prix plus qu’attractif…

Les portes grincent ? C’est le vent. Le propriétaire est inquiétant ? Et alors ? On s’attend à voir une créature de SOS Fantômes surgir à tout moment ? C’est traditionnel dans les vieilles bâtisses en Grande-Bretagne, non ?


Bill demande de l’aide au Doctor pour son déménagement, et je dois avouer que j’adore le système. Moi aussi j’aimerais transporter mes cartons de livres de cette façon ! Et pendant qu’ils conversent, le Doctor glisse quelques éléments clés : la régénération, les Time Lords… j’aime bien la façon dont il reste évasif tout en donnant les bases.
- I saw the bedroom. Do you sleep here ?
- If I need to.
- "If I need to." What does that mean ?
- Sleep's for tortoises.
- Not "Time Lords" ?
- No. Unless we've regenerated, or had a big lunch.
- Regenerated ?
- Oh, the questions. The questions, the questions. Just remember "Time Lords." That's enough for now.

Une fois arrivés au nouveau domicile de Bill, le Doctor flaire le mauvais coup mais Bill le met à la porte, désirant faire une bonne impression sur ses colocataires sans son « grand-père » pour mettre le boxon. C’est peine perdue, quelques craquements et bruits mystérieux plus tard, qui retrouve-t-on dans un placard ?

« I've been looking around, inside and out. Very interesting. Lots of wood. »
A partir de là l’épisode bascule définitivement dans la séquence film d’horreur : les personnages sont éliminés un par un, le mystérieux propriétaire semble apparaître et disparaître à loisir et le bois fait définitivement trop de bruits, même pour une vieille maison.

J’aime bien le fait que Bill et le Doctor se séparent. Après quelques épisodes à agir en duo, voilà que Bill doit affronter seule la situation (avec brio toujours) et que le Doctor s’accommode d’un de ses colocataires (pourvu qu’il soit là pour poser les questions !).


Après quelques séquences flippantes à base d’insectes qui habitent le bois, la résolution de l’intrigue est plutôt inattendue. Autant la présence d’Eliza dans la tour n’avait rien d’inattendu, autant le fait qu’elle soit la mère du propriétaire et non sa fille a de quoi surprendre.

D’un coup l’épisode bascule de l’angoisse à la tristesse avec cet enfant qui voulait sauver sa mère et qui semble n’avoir jamais grandi dans sa tête. Avec cette révélation, on se retrouve à avoir plus pitié du personnage qu’autre chose, et la dernière action d’Eliza est fort admirable.

- You see ?
- I see what ? Well, you don't have to go to outer space to find monsters. There's plenty of things want to kill you right here on Earth.
Une fois tout le monde sain et sauf, retour au mystérieux Vault toujours intriguant. La chose ou la personne à l’intérieur ne se contente pas de frapper (trois fois), elle joue également du piano et apprécie visiblement les histoires où les enfants se font dévorer. Voilà qui promet ! (et qui n’est pas sans rappeler la dernière saison de Sherlock accessoirement)

Voilà pour Knock Knock, un épisode de facture classique (une fois encore) mais très plaisant à regarder grâce à une belle atmosphère de maison hantée et de sympathiques guests (le propriétaire de la maison est juste étonnant). Après des saisons souvent très cérébrales, ce retour à la simplicité est vraiment agréable. J’espère juste qu’on ne va pas poireauter trop longtemps devant ce mystérieux coffre-fort…

D’autres avis : Yoda Bor, Zakath Nath

3 commentaires:

  1. Une maison hantée bien flippante, surtout avec le mec pris dans le mur et la femme bois. Et il est assez rare de voir les compagnons du docteur gêné par sa présence.
    Alors, des pronostics sur qui est enfermé ? Moi j'ai ma petite idée, mais cela me parait un peu trop simple.

    RépondreSupprimer
  2. C4est vraiment très particulier comme série. Avec 10 saisons de retard, je n'ai jamais tenté de regarder.
    Malgré ce retard, tes critiques de cette 10° saisons me donne envie de combler cette lacune.
    Peut-être un jour.

    RépondreSupprimer
  3. Je dois avouer avoir un peu de mal avec ce nouveau compagnon, il faut dire que je m'attendais à quelqu'un de plus agé, et capable d'être plus à un niveau d'égalité avec le Docteur.
    Et là avec Bill c'est plus dans l'exubérance de la jeunesse, qu'autre chose.

    Sinon j'attends avec impatience de savoir ce qu'il y a derrière cette porte...

    RépondreSupprimer