jeudi 29 décembre 2016

Recueil factice - Décembre 2016

Dernier mois de l’année, programme chargé ! Il y a les chroniques de livres en retard à rattraper, les séries qu’on tente de finir, les films qu’on aurait bien aimé voir… Et encore j’ai préféré reporter quelques chroniques à 2017 histoire de ne pas vous noyer (et de me donner un peu de marge au cas où je n’ai rien à poster début janvier). Tout cela pour dire que ce recueil factice est un peu massif, je m’en excuse !



LIVRES


Fleurs au creux des ruines – Chloé Chevalier
Un bonus sympathique pour continuer à explorer l’univers du Demi-loup : Chronique complète

Dark Vador vs. M. Spock – Olivier Cotte et Jeanne A. Debats
Un chouette ouvrage pour les fans des deux sagas, drôle et riche en anecdotes : Chronique complète

La girafe, le pélican et moi – Roald Dahl
Un petit texte de l'auteur jeunesse lu pour le tester avant de l'offrir. Verdict : c'est court mais c'est bon. On savoure sans peine cette histoire d'un petit garçon qui rencontre une étrange équipe de laveurs de carreaux. Que ce soit par le texte ou les dessins, on se retrouve avec une histoire vraiment pétillante qui n'aura aucun mal à vous faire sourire.

Fidèle à son pas balancé – Sylvie Lainé
Un très bel écrin pour savourer toute l’œuvre (à ce jour) de Sylvie Lainé : Chronique complète

La justice de l’ancillaire (Les chroniques du Radch 1) – Ann Leckie
Un cycle de space-opéra à la fois classique atypique, plutôt prenant : Chronique complète

Les chats volants – Ursula K. Le Guin
Un autre roman jeunesse testé avant de l'offrir. Soyons honnêtes, s'il n'y avait pas marqué Ursula Le Guin sur la couverture, je n'aurais jamais reconnu sa patte. Le texte très simple ne laisse sans doute pas beaucoup de place à ses motifs habituels. Les dessins sont très jolis (dans une veine naturaliste) et l'histoire est sympathique, mais l’ensemble n’a rien de mémorable (même si je lui reconnais une certaine crédibilité, pour une histoire de chats volants !).

Une brève histoire du tunnel transpacifique – Ken Liu
Dans cette nouvelle parue en France dans la revue Bifrost, la Seconde guerre mondiale est évitée grâce à la construction d’un tunnel transpacifique entre le Japon et les Etats-Unis, projet gigantesque qui relance l’économie dans les années 1930. On y côtoie la grande histoire (celle qui réécrit le XXe siècle) et la petite histoire (celle d'un tunnelier en retraite), ce qui offre une fresque à la fois grandiose et intimiste, non sans amertume.

Horus & Cie – Timothée Rey
Ce roman jeunesse signé Timothée Rey pourrait presque s'inscrire dans la continuité de ses aventures de Pierrier-Par-Cœur, marmotte super-héroïque. Il met en scène un chat, un canari et un hamster dotés de pouvoirs extraordinaires qui s’échappent du laboratoire où ils subissaient des expérimentations. Sans être extraordinaire marquant, c’est un roman jeunesse qui a un fort capital sympathie grâce à son trio d’animaux attachants et ses petits références ici et là.

Membrane – Chi Ta-Wei
Un roman de SF taïwanais dépaysant : Chronique complète



FILMS


Contact – Robert Zemeckis
Après avoir vu Premier Contact (voir plus bas), j'ai eu envie de découvrir ce film au titre et au sujet similaire, mais au traitement assez différent. Dans Contact, le défi n'est pas tant de comprendre l'étrange message codé reçu que de convaincre ses pairs humains et d'évoquer la question des croyances et de la foi (et comment tout cela s'oppose à la science bien sûr). Certaines séquences visuelles sont fort belles et j’ai bien aimé l’ancrage dans la réalité de l’intrigue (le projet SETI, les interventions du président). S’il ne m’a pas émerveillé autant que Rencontres du 3ème type, ça n’en reste pas moins un jalon de la SF à voir un jour ou l’autre.

Premier contact – Denis Villeneuve
Le film de SF de l’année (si si) : Chronique complète

Rogue One : a Star Wars Story – Gareth Edwards
Une bonne surprise divertissante et soignée : Chronique complète

Sueurs froides – Alfred Hitchcock
Le film classique du mois. Il met en scène un ancien policier qui souffre de vertige et qui se retrouve à surveiller et protéger une femme qui semble hantée par son ancêtre. C’est une histoire surprenante dotée de sympathiques effets visuels. Je me suis doutée très tôt de la clé du mystère (je l'ai déjà rencontré sous une forme similaire dans d'autres histoires) mais ça n’enlève rien au plaisir de suivre cette intrigue extrêmement bien construite.



SÉRIES


Dead Landes : Les escapés
Grande amatrice des œuvres de François Descraques (Le visiteur du futur, entre autres), je me suis forcément intéressée à Dead Landes, sa première vraie série télé diffusée récemment sur France 4. L'histoire à mi-chemin entre film d'horreur et film de fin du monde se déroule dans un camping des Landes où se croisent forcément des personnalités très éclectiques. Globalement c'est une série qui fourmille de bonnes idées (chouettes personnages, nombreuses références, façon de filmer) mais qui a du mal à vraiment faire ses preuves. Je l'ai regardé sans déplaisir mais ça n'a pas été un coup de cœur non plus, pourtant tous les ingrédients sont là. Peut-être est-ce la faute à une intrigue tortueuse qui s'étale un peu trop ? Il n'empêche qu'elle mérite cependant le coup d'œil, ne serait-ce que pour le plaisir de voir une série télé française de genre.

Gotham – Saison 2
Vu que la saison 1 était somme toute assez sympathique, j’ai bien voulu replonger dans l'univers rétro-futuriste de Gotham pour suivre à nouveau les pas du futur commissaire Gordon et du futur Batman. Les retrouvailles sont bienvenues, même si j'ai trouvé que l'intrigue prenait parfois des tournants bizarres. J'ai également souvent insulté les héros qui se comportent assez souvent comme des idiots (même Alfred, et pourtant sans lui tout le monde serait déjà mort trois fois !). Les nombreuses références à l’univers sont appréciables et un réel effort pour donner une explication à pourquoi Gotham grouille de fous furieux. Un seul mystère reste à résoudre : vu le nombre de morts dans ses rangs, comment la police de Gotham arrive-t-elle encore à recruter des nouvelles recrues ?

Orange is the new black – Saison 4
Après une saison 3 qui m’avait semblé plutôt légère, cette nouvelle saison s’engage dans une autre direction grâce à l’arrivée de nouvelles détenues, ce qui contribue à renouveler les dynamiques et à développer de nouvelles intrigues. Les situations dramatiques ont tendance à s’enchaîner même si on rigole parfois, tout de même. Une chose est sûre : la gestion des prisons qui est montrée dans cette série n’a rien de rassurant !



SORTIES


Hergé au Grand Palais
Cette exposition consacrée à cette grande figure de la BD offre un sacré panorama de l’œuvre d’Hergé, de ses premiers gribouillis à ses réalisations publicitaires méconnues en passant bien entendu par tout son travail sur Tintin. A ce sujet on se régale d’ailleurs des nombreux dessins préparatoires qui permettent de prendre conscience du travail que cela lui demandait en matière de documentation, de dessins préparatoires, de construction du récit… La scénographie très réussie a de plus vite fait de nous replonger en enfance si bien que je suis ressortie de là avec une sacrée envie de me replonger dans les albums.

Michael Gregorio – J’ai dix ans
C’est M. Vert qui m’a emmené voir ce spectacle alors que je n’avais jamais entendu parler de ce monsieur spécialiste de l’imitation de chanteurs (oui je suis à la masse sur plein de sujets… sauf Star Wars bien sûr !). Son spectacle est bien sûr drôle et plein d'énergie, mais surtout spectaculaire dans ses imitations avec un répertoire très varié (opéra, chanson française, rock). Même sans toutes les reconnaître, on passe un excellent moment.



JEUX

C’est toujours la même histoire, je n’ai pas touché à ma partie de Mass Effect depuis bientôt trois mois… Je continue à me contenter de jeux tablettes : Hearthstone toujours, Fantastic Beasts encore et Les Colons de Catane en version mobile qui ont remplacé Carcassonne (mais je commence à avoir fait le tour des scénarios sans payer des extensions supplémentaires).



MUSIQUE

Après des mois assez mornes, je ne sais plus où donner de la tête en ce mois de décembre question musiques de film. Je me suis bien évidemment penchée sur la musique de Premier contact, réalisée par le compositeur islandais Jóhann Jóhannsson.


Elle est super intéressante car elle a une incroyable capacité à créer de l’étrangeté, sans pour autant être inécoutable en dehors du film. Vous pouvez la (re)découvrir ici.

Il vous manquera par contre le morceau qui accompagne les premiers et derniers instants du film, qui est en fait un morceau de Max Richter intitulé On the nature of daylight et que vous pouvez rattraper là :



Je n’avais jamais prêté attention à ce monsieur jusque-là. En creusant j’ai découvert qu’on lui devait la musique d'un des derniers épisodes de Black Mirror (Nosedive) mais aussi de Perfect Sense, un film de SF méconnu dont la BO m’avait marquée…



AU PROGRAMME L’ANNEE PROCHAINE…

Côté livres, je devrais attaquer l’année avec Le temps n’est rien de Audrey Niffenegger, et Sandman Ouverture (parce que je me dois de commencer l’année avec un Neil Gaiman !). Plus tout ce que j’ai pu lire pendant mes heures passées dans le train.

Côté cinéma, je lorgne sur Your name qui vient de sortir. Il y a aussi Passengers mais j’ai un peu peur que toute l’histoire soit dans la bande-annonce (et que ce soit une sacrée guimauve accessoirement).

Côté séries, l'objectif c'est de terminer Mr. Robot. Et de découvrir Westworld. Et bien sûr il y a l’épisode de Noël de Doctor Who, celui de Sense8 et la saison 4 de Sherlock !

Bon réveillon, on se retrouve très vite pour le bilan de l’année !

10 commentaires:

  1. Wahou ! Moi généralement c'est plutôt dernier mois de l'année programme allégé :p
    Attaquer l'année avec Le Temps n'est rien, quelle chance !!!!

    RépondreSupprimer
  2. "Perfect Sense" -> j'avais vu ça en fouillant le web sur le monsieur. Pas encore eu le temps de m'y atteler.
    Westworld est au programme pour moi pour 2017 aussi. Et l'épisode de Noël de Sense8 of course. Peut-être Doctor Who je ne sais pas encore.

    RépondreSupprimer
  3. @Lune
    En fait j'ai surtout fini l'année avec mais les aléas du planning, tout ça... ^^

    @Tigger Lilly
    Roh un petit Doctor Who ça se refuse pas (c'est un épisode isolé en plus, ça permet de patienter en attendant la saison 10 ^^) (oui je l'ai regardé ce midi).

    RépondreSupprimer
  4. Waouh ça c'est du "receuil facice". Bon bilan d'ailleurs.
    Il faut que je regarde Premier contact!!! Mais question film et livres je partage tes sentiments divers et variés.

    Pour les séries c'est un poil différent, je n'ai vu que Gotham pour lequel je n'ai pas trop accroché.

    Beau planning en 2017

    RépondreSupprimer
  5. Heureusement qu'en vrai le temps ne s'arrête pas et qu'on aura le temps de faire les activités listées durant les semaines suivantes ;) Un recueil massif est une bonne chose. J'aime bien la couverture de Horus & Cie, tiens ! Ah oui, la saison 4 d'OITNB est particulièrement éprouvante. Je suis très très très contente que tu programmes la lecture du roman d'Audrey Niffenegger pour janvier ;)

    RépondreSupprimer
  6. J'adore, j'adore! J'ai rien lu/vu ou presque mais j'aime!

    RépondreSupprimer
  7. Ton bilan est impressionnant !
    Sais-tu que le film Contact est adapté d'un roman du grand Carl Sagan ? -- ceci dit, je ne l'ai pas lu, mais je me suis promis de le faire un jour !
    Les épisodes de Sense8 et Sherlock sont à mon programme aussi :)

    RépondreSupprimer
  8. @lutin82
    J'espère que Premier contact te plaira autant qu'à moi ^^

    @Acr0
    Je vais surtout programmer ma chronique du Temps n'est rien, le livre est déjà fini (j'avoue avoir bouclé mon recueil un peu tôt ce mois-ci...)

    @Ksidraconis
    J'ai vu ça en fouinant un peu sur Wikipédia. J'ai rattrapé le Sense8 hier soir, plus que Sherlock (mais ça c'est pour le nouvel an ^^).

    RépondreSupprimer
  9. Des chats volants crédibles ? Ca m'intrigue ! En tout cas ça me rappelle quelques films de SF toujours pas vus et à rattraper tout ça :)

    RépondreSupprimer
  10. @Shaya
    Disons que j'ai trouvé le comportement des félins relativement réaliste (pour des chats ailés ^^).

    RépondreSupprimer