vendredi 23 décembre 2016

Fidèle à ton pas balancé – Sylvie Lainé


Je n’avais à la base pas vraiment de raisons d’acheter ce recueil de Sylvie Lainé, après tout ce n’est pas comme si je n’avais pas déjà tous les recueils précédents qu’il regroupe. Mais lorsque j’ai vu le livre aux Utopiales, j’ai juste craqué.

Il faut dire que Fidèle à ton pas balancé est un superbe objet : relié, une superbe couverture sobre noire à base de vernis sélectif protégée par une jaquette blanche toute aussi belle et sobre, quelques illustrations intérieures, un signet… le tout à un prix tout ce qu’il y a de plus raisonnable (20 euros), comment ne pas céder ? La promesse de six textes non présents dans ses précédents recueils a achevé de me convaincre, j’ai craqué.

Je me suis donc lancée dans une grande relecture, tranquillement, chaque soir, nouvelle après nouvelle, savourant le plaisir de la découverte et de la redécouverte. J’aurais pu me contenter de picorer les inédits mais j’ai préféré tout relire pour découvrir le contexte d’écriture donné par Sylvie Lainé avec chaque nouvelle, ainsi que la nouvelle construction.

Fidèle à ton pas balancé ne se contente en effet pas de coller ensemble les précédents recueils. Les textes ont été regroupés en fonction de « l’ampleur du projet et du contexte » pour citer l’auteure dans son introduction. Et je trouve cette construction tout à fait cohérente, elle permet d’aborder certaines nouvelles sous un jour nouveau (ce qui n’empêche pas que certaines restent assez naturellement ensembles).

Sans surprise cette (re)lecture a été un grand plaisir. Sylvie Lainé écrit une superbe SF qui n’a pas son pareil pour tirer vers le haut et faire chaud au cœur (sans pour autant faire dans la bluette). Elle n’a pas son pareil pour parler de l’humanité et mettre en scène des belles rencontres avec l’Autre (qu’il s’agisse d’une inconnue dans une gare ou d’une forme de vie extra-terrestre). Et tout ça dans des textes courts allant de quelques pages à la novella !

Toutes ces nouvelles sont donc délicieuses à lire. Et je peux dire maintenant qu’elles se relisent avec délice également. Même en sachant où on va, ces textes n’en deviennent pas moins savoureux, bien au contraire on apprécie d’autant plus le voyage.

Quant aux nouvelles que je n’avais pas lues jusque-là, je les ai bien appréciées également, notamment Petits arrangements intragalactiques (verso) qui m’a bien fait rire. Et Le karma du chat. Et Mélomania (qui d'un concept horrible vous sort une histoire touchante, allez comprendre). Et probablement toutes les autres aussi.

En fait en cherchant bien je n’ai trouvé qu’un seul défaut : la bibliographie à la fin de l’ouvrage qui permet de retrouver facilement l’historique de publication des nouvelles. Sauf que les textes ne sont pas rangés par année. Ni par ordre alphabétique. Ni par ordre d’apparition dans l’ouvrage. Cette absence d’ordre (apparent ?) ne perturbera ceci dit que les bibliothécaires maniaques qui passe par là (autant dire juste moi !).

Bref il n’y a aucune raison de ne pas s’intéresser à ce livre : si vous n’avez jamais rien lu de Sylvie Lainé, jetez-vous sur Fidèle à ton pas balancé pour faire sa connaissance (même si vous n'aimez pas les nouvelles, croyez-moi vous pourriez vous surprendre à apprécier le format avec elle). Si vous n’avez pas tous ses recueils car certains sont épuisés, vous avez l’occasion de compléter votre collection. Et si vous les avez déjà tous, faites comme moi, craquez pour ce recueil, vous pourrez toujours prêter les anciens à votre entourage pour lui faire découvrir !

Si vous voulez en savoir plus sur les nouvelles dans le détail, je vous renvoie à mes chroniques de ses anciens recueils :

CITRIQ

12 commentaires:

Alys a dit…

Héhé héhé héhé. :)

Gromovar a dit…

Hélas, je ne lis presque plus qu'en numérique pour des raisons de place :(

Shaya a dit…

Tu as oublié de préciser que tu nous l'as tous vendu pendant les Utopiales :p

Tigger Lilly a dit…

Fidèle à Ton pas balancé *sifflote* (j'ai été à bonne école en terme de maniaquerie, semble-t-il).
C'est qu'il a l'air chouette cet ouvrage mais à dire vrai je n'en doutais pas une seconde.

Vert a dit…

@Alys
Toujours pas tentée ?

@Gromovar
Je suis sûre que ça reste une lecture hautement appréciable en numérique ^^

@Shaya
Et j'ai continué à Sèvres...

@Tigger Lilly
Merci c'est corrigé (en plus j'avais fais la faute partout xD)

Alys a dit…

Ha si si, tentée, d'autant plus que le titre est superbe, mais quand il sortira en poche disons.

Ksidraconis a dit…

Tiens, je n'avais pas fait attention au fait que les recueils Espaces insécables et Le miroir aux éperluettes étaient épuisés ! je les ai trouvés le mois dernier dans une librairie, dans un carton, bradés pour quelques euros... :-D J'ai lu Espaces insécables depuis, et je suis bien d'accord, Sylvie Lainé a un talent certain pour les nouvelles !

Vert a dit…

@Alys
Bon j'espère que ça viendra... sinon je vais être obligée de te le prêter ;D

@Ksidraconis
Si si ils sont bien épuisés, je crois que j'ai acheté presque les derniers exemplaires aux Utos y'a 2 ans. Tu n'as plus qu'à enchaîner sur L'Opéra de Shaya et Marouflages du coup ^^.

Lorhkan a dit…

Sur ma PAL, je ne pouvais pas rater ce "best-of". Du coup lecture prévue, heuuuu, un jour. :D

Vert a dit…

@Lorhkan
A peu près quand tu liras Ursula le Guin, c'est ça ? ;p

Phooka a dit…

Je suis justement plongée dedans en ce moment et c'est un régal.

Vert a dit…

@Phooka
Cool, j'ai hâte de lire ton avis ^^