mercredi 26 novembre 2014

Hunger Games - La Révolte : Partie 1 – Francis Lawrence

 
Lors de la sortie du précédent opus au cinéma, je râlais déjà par avance de ce final coupé en deux où on allait s’ennuyer ferme pendant deux heures… je suis forcément d’avouer que je me suis complètement trompée !

Dans ce troisième volet, on retrouve donc Katniss, rescapée de la dernière édition des Jeux de la Faim, qui a été sauvée, ainsi que quelques uns de ses compagnons, par le mystérieux District 13 où sa mère, sa sœur et Gale ont pu trouver refuge. Tout irait pour le mieux si Peeta n’était pas prisonnier du Capitole. Katniss accepte donc de devenir le visage de la révolte, à condition que Peeta soit libéré…


C’est assez marrant parce que je garde souvenir d’un livre qui m’avait profondément ennuyée à part pour son dernier tiers, mais le film au contraire m’a passionnée. Comme toujours, je pense que cela tient au fait qu’on sort de la tête de Katniss (ce qui permet d’avoir une meilleure vue d’ensemble), mais j’ai aussi trouvé que l’intrigue se déployait beaucoup mieux, à tel point que je trouve la division en deux volets tout à fait justifiée.

Cela tient au sujet en lui-même : cette première partie est en fait le récit d’une guerre médiatique, avec le Capitole et le District 13 qui s’affrontent plus souvent par vidéo interposée que sur le terrain (le film comprend environ deux explosions et demi, elles sont dans la bande annonce !).

C’est un sujet ô combien d’actualité, et quel meilleur médium que le cinéma pour en rendre compte ? On assiste au tournage des films de propagande, on suit les discussions des spécialistes de la communication, on observe comment Katniss est envoyée à droite à gauche (et souvent manipulée) pour produire LE clip qui va embraser les foules. Mine de rien même si on reste dans un film de divertissement, toutes ces séquences font réfléchir.


Du coup c’est un film qui peut surprendre, parce que contre toute attente, on est plus dans la psychologie que dans l’action. On découvre une Katniss qui commence franchement à perdre pied (c’est moins flagrant que dans le livre mais c’est perceptible tout de même), entourée de personnes dont les intentions peuvent parfois être discutables.

D’ailleurs les dialogues sont assez savoureux, et quand on connaît la fin de l’histoire, y’a plein d’allusions sympathiques de temps en temps sur ce qui va suivre, ça donne une petite valeur ajoutée à cette adaptation.

Vous l’aurez donc compris, j’ai beaucoup aimé ce Hunger Games vol. 3 épisode 1, c’est vraiment une chouette adaptation. Et puis c’est un peu l’exception qui confirme la règle : Hunger Games est une des rares adaptation qui non seulement rend compte assez fidèlement du livre, mais réussit même à l’améliorer !

Bon maintenant il n’y a plus qu’à attendre un an pour la suite (sans aucun doute riche en explosions cette fois-ci), en espérant qu’ils ne sabotent pas la fin (oui je me méfierais jusqu'au bout...).

8 commentaires:

  1. Suis d'accord avec toi sur toute la ligne. Sauf sur la comparaison avec le livre mais parce que je n'ai pas lu XD

    RépondreSupprimer
  2. J'ai fini le 3ème bouquin il y a quelques jours à peine et ton commentaire me rassure beaucoup ! J'ai lu la trilogie après avoir vu les deux premiers films et pareil je suis très satisfaite du taff fait sur les films, au point que j'ai presque tendance à préférer la version ciné, y'a plus de rythme je trouve.
    J'appréhendais un peu le découpage, mais finalement ça peut leur permettre de présenter un peu plus en profondeur l'environnement général et les tensions globales, choses qu'on voit finalement peu durant les bouquins... Hate de le voir du coup ! :D

    RépondreSupprimer
  3. Comme quoi, des fois les films sont mieux que les livres dont ils sont issus.

    RépondreSupprimer
  4. Ça me rassure puisque je n'avais pas vraiment aimé le premier bouquin (et je me suis arrêté là), et le deuxième film m'avait déçu...
    Au point où j'en suis, je vais aller voir les deux derniers films, donc je suis ravi de voir que le résultat semble intéressant !

    RépondreSupprimer
  5. Bon, je me suis un peu ennuyée avec ce film moi quand même... L'intrigue est certes prenante, avec cette guerre médiatique. Mais ces zoom sur le visage pensif de Katniss et les airs de chien battu de Gale... Ca m'a lassée, mais ça m'a lassée !
    En fait, on ne m'enlèvera pas de l'idée que faire deux films, ce n'est pas pour la beauté de l'art, mais purement commercial. Du coup, je suis peut-être partie avec un a priori qui a contaminé ma vision des choses ^^

    RépondreSupprimer
  6. @Tigger Lilly
    \o/

    @Raven
    Tu me diras ce que tu en as pensé du coup ^^ ?

    @Endea
    Oui c'est rare mais faut bien une exception pour confirmer la règle !

    @Lorhkan
    Oui ça vaut bien la lecture du livre je pense (enfin je te confirmerais ça avec la 2e partie)

    @Yume
    Ah mais c'est même certain que c'est purement commercial, mais pour le coup j'ai trouvé que ça se justifiait presque.

    RépondreSupprimer
  7. Ladite division à visée commerciale m'a irritée au plus haut point sur son principe, mais comme toi, je me suis surprise à beaucoup apprécier cet opus centré sur la manipulation de l'opinion et les moyens que l'on emploie pour y parvenir. Le désarroi de Katniss dans son rôle de marionnette de propagande est bien rendu.
    Mais comme j'ai bien aimé le bouquin, alors je n'irai pas jusqu'à dire que le film améliore le livre... ;)

    RépondreSupprimer
  8. @Blop
    Ca je peux comprendre ^^. Je garde un soupçon d'inquiétude pour la suite ceci dit.

    RépondreSupprimer