jeudi 10 avril 2014

Le trésor des incas (Téméraire 7) - Naomi Novik


Cela faisait plus d'un an que j'avais laissé sur le carreau Téméraire et Laurence, quelque part au fin fond de l'Australie. Il était plus que temps de les faire sortir de leur exil pour reprendre la route avec eux, et quelle route cette fois-ci !

Sans grande surprise, Le trésor des incas nous emmène donc de l'Australie à l'Amérique du Sud, où Téméraire et Laurence sont sensés régler des troubles à Rio, mais leur voyage est tout sauf monotone, et ils devront faire un petit détour par l'Empire Inca avant d'arriver à destination.

Après le tome précédent, dont je garde le souvenir d'une intrigue sympathique mais un peu molle et éloignée de la grande Histoire uchronique qui nous préoccupe tant, Naomi Novik semble reprendre du poil de la bête avec une aventure bien plus épique.

La traversée entre l'Australie et l'Amérique du Sud contient en effet son lot de péripéties, et si les combats aériens sont bien moins présents qu'auparavant, on ne s'ennuie néanmoins pas une minute.

Quant à la visite chez les Incas, elle est vraiment riche en découvertes : on aimerait presque que nos héros passent plus longtemps là-bas, tant on aimerait en savoir plus sur cette civilisation où les dragons jouent un rôle bien différent de d'habitude.

Mais il faut bien que l'intrigue avant, et nos héros terminent leur voyage au Brésil, pour retrouver des visages connus des tomes précédents (que j'avais complètement oublié, mais vu que j'ai lu toute cette histoire il y a six ans, j'ai des excuses !).

Entre temps, hommes et dragons auront eu le temps d'évoluer : c'est assez marrant de voir Laurence continuer à changer sa mentalité, petit à petit, et de voir d'autres personnages affirmer leur caractère, ou faire des concessions. Il serait facile de se concentrer sur l'action et les paysages, mais l'auteure n'oublie jamais ses héros.

Sans grande surprise donc, Téméraire reste une très chouette série de fantasy uchronique, un excellent divertissement avec une belle galerie de personnages, un bel univers et un rythme prenant. La suite me fait de l'oeil dans ma bibliothèque, elle ne devrait pas y végéter trop longtemps en principe.

(d'autant plus qu'avec l'arrêt de la collection fantasy de Pré-aux-Clercs, c'est sans doute le dernier tome à paraître en français, pour la suite il faudra se rabattre sur la VO !)

CITRIQ

7 commentaires:

  1. Ah mince. Je les ai croisés à la bibliothèque il y a peu, ça m'a intrigué, mais l'idée de ne peut-être pas en voir la fin ne pousse pas à se lancer...

    RépondreSupprimer
  2. Ah tu as craqué ! :) C'est vrai l'intrigue reprend du poil de la bête, ça fait du bien, j'ai aussi hâte de lire la suite.
    Je prie que tout soit traduit jusqu'à la fin, lire en VO c'est pas trop envisageable pour moi xD

    RépondreSupprimer
  3. C'est déjà noté pour le challenge :D

    RépondreSupprimer
  4. dès que j'aurais fini les cycles que j'ai en cours, je m'y remettrai

    RépondreSupprimer
  5. @Baroona
    De mémoire les premiers tomes appellent moins à une suite que les derniers. Sinon faut voir ça comme une opportunité de se mettre à la VO :D

    @Yume
    On peut toujours imaginer qu'un autre éditeur reprenne la série (mais bon je ne me fais pas trop d'illusions quand même xD)

    @Tigger Lilly
    C'est merveilleux, j'ai rien à faire :P

    @Fánaríë
    Faut jamais dire ça, on ne finit jamais les cycles qu'on a en cours, on en recommence toujours d'autres !

    RépondreSupprimer
  6. Une amie m'en a parlé justement il y a quelques jours suite à mon billet sur L'Héritage. Ça donne trop envie. Je veux juste lire les bouquins de Pierre Peval (déjà acheté Les Lames du cardinal) avant (et au passage attendre la parution du dernier tome pour voir si c'est vraiment un dernier tome ^^).

    RépondreSupprimer
  7. @Alys
    L'auteur était venue aux Imaginales y'a 2 ans et elle avait dit que c'était le dernier tome mais bon on ne sait jamais en effet ^^

    RépondreSupprimer