vendredi 28 décembre 2012

Rêve de monuments à la Conciergerie


En ce moment, je trouve qu’on est plutôt gâtés en France parce qu’il y a plein d’expositions qui touchent aux littératures de l’imaginaire qui s’épanouissent ici et là, comme la très belle exposition Rêve de monuments à la Conciergerie à Paris.

S’intéressant aux représentations de châteaux forts et de monuments gothiques dans les arts, Rêve de monuments nous ballade à travers les âges, des manuscrits enluminés aux livres illustrés, des peintures à l’huile aux dessins et aquarelles, des reliquaires aux installations contemporaines.

C’est le genre d’exposition que j’aime beaucoup parce qu’elle ne se cantonne pas à une période donnée, bien au contraire, et si le parcours se révèle relativement chronologique, il est fréquent de voir se côtoyer films et enluminures.

Rêve de monuments n’est pas une exposition portée par des chefs d’œuvre, mais plutôt par l’incroyable diversité des œuvres qu’elle propose. Ce sont parfois des reproductions, des copies, pas forcément des œuvres connues (Gustave Doré est sûrement celui qui me parlait le plus dans tous les noms), mais cela permet de donner un bel aperçu de toutes les représentations rêvées de monuments (et par conséquent du Moyen-Âge) à travers les âges.

Outre la grande diversité des œuvres, il me faut aussi vous parler de la scénographie, absolument superbe. L’exposition est installée dans la Salle des gens d’armes de la Conciergerie (une magnifique salle voutée qui met déjà bien dans l’ambiance), et les panneaux et cloisons ont la forme de livres, de châteaux…

Il y a aussi plein d’images projetées au mur (ce qui donne un côté très éthéré), et il ne faut pas hésiter à lever les yeux pour découvrir ici une lanterne magique, là un théâtre d’ombres. C’est donc un réel plaisir de déambuler à travers cette exposition qui a su merveilleusement mettre en adéquation contenu et contenant.

La dernière partie de l’exposition ravira les fans de littérature de l’imaginaire : entre deux livres illustrés et deux châteaux de princesse Disney, on trouvera un immense château de Poudlard en lego, des extraits de films (dont un bout du Seigneur des Anneaux), quelques œuvres de Didier Graffet, des couvertures de livres ou des artworks de films de Tim Burton.

Bref c’est une exposition très riche, que je vous recommande vivement si vous êtes dans les parages (d’ailleurs Gibert est à deux pas, mais moi je dis ça, je dis rien). C’est un véritable plaisir pour les yeux, et on passe de très bons moments à se balader au milieu de ces châteaux rêvés !



Rêve de monuments, à la Conciergerie, Paris, jusqu’au 24 février 2013.
Plus d’infos sur la page de l’expo ou dans le dossier de presse (abondamment illustré).

7 commentaires:

  1. Vais très certainement aller y faire un tour la semaine prochaine, ça me fait trop envie !

    RépondreSupprimer
  2. Cela donne très envie mais bon vu que ce n'est pas demain que je vais retourner à Paris, je passerai à côté.
    Tu n'as pas pris de photo, interdiction ou pas envie, ou pas ton appareil ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'elles étaient interdites, mais surtout j'aurais jamais réussi à en prendre des correctes vu l'éclairage. Et de toute façon j'étais bien trop occupée pour y penser ^^

      Supprimer
  3. Faut absolument que j'y aille ... shaya si tu es dispo un vendredi aprème on peut y aller ensemble si tu veux ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Owii j'adore quand mon blog devient un lieu de rendez-vous :D

      Supprimer
  4. Cette expo est effectivement très chouette. J'avais beaucoup aimé ! Les photos y sont autorisées mais ne rendent pas super bien car l'éclairage est faible.

    RépondreSupprimer