samedi 28 mars 2020

Bienvenue à Sturkeyville – Bob Leman


Bob Leman est un auteur américain quasi inconnu n’ayant publié qu’une quinzaine de nouvelles fantastiques dont seules quelques-unes avaient été traduites en français. Il aurait donc pu facilement tomber dans l’oubli sans l’initiative des éditions Scylla de rééditer et retraduire certains de ces textes sous forme d’un très joli recueil, Bienvenue à Sturkeyville.

Composé de six nouvelles, Bienvenue à Sturkeyville propose des textes ayant pour point commun Sturkeyville, une ville imaginaire aux Etats-Unis qui n’a pas son pareil pour attirer les phénomènes fantastiques.

Ainsi, dans La Saison du ver, on y découvrira la vie sinistre d’un homme asservi par un ver géant (c’est bien glauque donc forcément assez savoureux). On parlera ensuite de vampires dans La Quête de Clifford M., avec un parti pris très original et un ton presque touchant.

Les Créatures du lac se penche sur une histoire d’héritage et de malédiction familiale bien sinistre, tandis qu’Odila nous emmène visiter un hameau voisin dont les habitants, tous des membres d’une même famille, se révèlent tous des monstres.

Enfin, Loob met en scène un être attardé capable de modifier le temps, avec des conséquences forcément tragiques, et Viens là où mon amour repose et rêve revisite la figure de la maison hantée, d’une façon aussi affreuse qu’émouvante.

Il y a donc de tout dans Bienvenue à Sturkeyville, pourvu que l’on aime le genre fantastique, avec un ton qui va de l’horreur pure à des choses plus émouvantes, en traitant de sujets sensibles comme celui du deuil. On pense trembler à la lecture et voilà qu’on essuie une petite larmichette pour un personnage, c’est aussi inattendu que plaisant.

C’est un très beau recueil dont j’ai beaucoup apprécié la lecture, avec un gros coup de cœur pour La Quête de Clifford M. et Loob qui sont de superbes textes aussi horribles que touchants. Cela donnerait presque envie de partir à la recherche des autres nouvelles de l’auteur pour poursuivre la découverte.

Beau, ce livre l’est à tout point de vue étant donné qu’il est superbement illustré par Stéphane Perger (pour l’extérieur) et Arnaud S. Maniak (pour les illustrations intérieures, mention spéciale au bébé vampire qui ferait un faire-part de naissance délicieusement atypique). C’est donc le genre d’objet-livre qu’on a plaisir à feuilleter et à garder dans la bibliothèque. Encore une belle réussite des éditions Scylla !
Infos utiles : Bienvenue à Sturkeyville est un recueil de six nouvelles de Bob Leman paru en 2020 aux éditions Scylla. Traduction de Nathalie Serval. Illustrations de Stéphane Perger (couverture) et Arnaud S. Maniak (intérieur). 184 p. En ce moment (pour la durée du confinement), vous pouvez lire une des nouvelles gratuitement en suivant ce lien


Terre à Terre : Amérique du Nord
Semaine 5

17 commentaires:

  1. Ravie que tu aies aimés! Il est très bien. Je pense que je vais finir par me l'acheter, même si je ne pense pas le lire en français (quoique... Quelqu'un me faisait remarquer qu'il faut lire les traductions des autres quand elles sont bonnes... Et je pense que Nathalie Serval est douée... J'en prendrais peut-être de la graine !)... j'aimerais bien l'avoir en papier et pas juste sur un fichier PDF (en anglais). ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Il est super beau, ça mériterait bien une entorse à tes principes ^^

      Supprimer
  2. Très très bon recueil, j'ai adoré ma lecture.

    RépondreSupprimer
  3. "c’est bien glauque donc forcément assez savoureux" : voilà, c'est typiquement cet état d'esprit que je n'ai pas et qui me confirme qu'il ne me sert à rien d'essayer. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona
      Faut pas te forcer si c'est pas ta came.

      Supprimer
  4. Je passe bien que tous les retours soit positifs mais ce n'est pas pour moi, j'en suis convaincu ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yogo
      Même remarque que plus haut (même si tu pourrais tester, il est offert en numérique aujourd'hui ;)

      Supprimer
  5. Même ressenti, j'ai beaucoup aimé et le travail des éditions Scylla est vraiment excellent. J'avoue que j'ai presque envie de ma l'acheter en papier ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne-Laure
      J'ai les 2 pour ma part et je confirme que la version papier est vraiment chouette.

      Supprimer
  6. J'ai adoré ce livre que j'ai trouvé diablement oppressant… Content qu'il t'ait plu également !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TmbM
      C'est marrant il ne m'a pas tellement oppressé (comparé aux textes de Lisa Tuttle par exemple xD)

      Supprimer
  7. Je soupçonne un complot en cours pour me faire acheter ce livre. Dommage, il va falloir attendre la fin du confinement XD

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ton retour, qui confirme celui de Tigger Lilly. Et merci aux éditions Scylla de l'avoir offert en numérique par l'opération Bol d'air ! pas d'excuse pour passer à côté... je testerai, en espérant que ce ne soit pas trop glauque pour moi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ksidra
      C'est glauque pour certains textes, pas tous ceci dit.

      Supprimer
  9. Fini il y a peu, j'ai vraiment adoré ce recueil de nouvelles. Ambiance parfaite pour de petites histoires parfaites.
    Une vraie bonne découverte en tous points en somme.
    Me reste plus qu'à trouver la motivation d'écrire ma chro...

    RépondreSupprimer

La modération est activée (c'est le meilleur moyen de filtrer les bots sans bloquer les humains :)), ne vous inquiétez pas si votre message n'apparaît pas immédiatement.